Mini-Toi
Portrait de cgelitti
Bonjour.

Si je vous ecris c'est parce que ca fait longtemps que je vis avec des deprimes, je n'arrive pas a voir les bons cotés de la vie. J'ai peur de tout et je n'arrive pas a profiter de ma jeunesse(j'ai 20 ans) et donc de ma vie.

Là où tout les jeunes de mon age vont s'amuser, moi je n'arrive pas a me "motiver" pour aller m'amuser ou alors, quand je sors avec des amis, je n'arrive pas à en profiter, je suis renfermée, "bloquée"...

L'année passé, j'etais tres mal. Aujourd'hui, ca va quand meme mieux et je suis contente de mettre sortis de ce mauvais moment mais le probleme, c'est que je n'arrive pas à me sentir vraiment bien.

Je deprime à la moindre contrariété et meme sans raison ! J'en ai marre, j'ai envie d'etre plus seraine, aimer la vie sans me preoccuper de la suite comme la vieillesse, la mort... toutes ces choses qui me gache la vie car j'ai la trouille, j'ai trop peur de l'avenir et puis, je ne trouve aucun sens à ma vie, me dis que tout sert a rien, ce qui m'empeche de faire plein de choses...

D'ailleurs je me demande si, apres avoir vecu tout ca (les deprimes/angoisses etc...), on arrive a se sentir mieux un jour... est ce qu'on en guerrit vraiment/est ce que ca reste toute une vie/ou alors, si on va mieux, est ce qu'il n'y a pas des risques de "rechutes"... et POURQUOI ca m'arrive... peut etre suis je trop sensible, je ne sais pas...

Je n'arrive pas a me rassurer. Je me confie à des personnes de confiance, c'est d'ailleurs ce qui m'a aidé a "sortir" de ce "trou noir" que j'ai vecu l'année passé. Mais aujourd'hui, je voudrais ne plus deprimer, etre vraiment bien!

Biensur je ne parle pas des petites deprimes que tout le monde, je veux me debarrasser des deprimes que j'ai, accompagné des angoisses sur le temps qui passe, la mort et puis aussi les remorts que l'on a pour des choses "sans importance" pour les autres...

J'en ai vraiment marre d'etre comme ca.

Je deprime pour rien.

J'ai remarqué qu'il y avait des elements "declencheurs" comme par exemple,le mauvais temps... quand il pleut, je broie du noir... je ne suis vraiment pas bien.

Voir des personnes enervés aussi (ou meme des personnes qui deprime, ca me contrarie bcp aussi) et le matin, quand je dors trop tard, je ne suis pas bien !

C'est con à dire mais ce sont vraiment des choses qui me font deprimer ! Biensur ce n'est pas forcemment a cause de ces "elements declencheurs", parfois je deprime sans qu'il y ait tout ca... comme quoi, je deprime pour n'importe quoi...

Bref, je ne comprends pas ce qui m'arrive...

Est ce une depression ?! Ou est ce ma nature de deprimer ?! Je n'en sais rien...

Enfin voila, si vous pouvez m'aider, me rassurer et temoigner par vos propres experiences, ce serait sympa...

Merci

chris
Portrait de cgelitti
Bonjour,
pour répondre à ta question tristounette, non je ne suis pas allé voir de médecin.
Je refuse une solution "médicaments", c'est une solution qui me fait peur (peur d'une dépendance ou utilisation détournée) ... et à la lecture de beaucoup de témoignage, j'ai pas l'impression que cela soit très bénéfique. Le psy, j'y ai pensé, mais je m'y refuse, je serais incapable de me livrer à un étranger payé pour m'écouter. Oui oui je suis compliqué et très chiant ... je n'y peux rien, c'est mon caractère.
Si tu as la force de faire la démarche, fais moi savoir ici sur le forum comment cela évolue et surtout je te souhaite de t'en sortir !
++
chris
Portrait de cgelitti
Bonjour trisounette,
Malheureusement, je ne t'apporterais pas de solution puisque je souffre complêtement du même maux et je me reconnais beaucoup dans ton récit. Je ne peux que comparer avec ma triste expérience.
Pour te résumer, à la même époque l'année dernière, je vivais une "petite déprime", mais rien de très méchant... mais au mois de juin un élément déclencheur (une rupture) m'a fait tomber dans le fameux "trou noir" dont tu parles. Pendant 4 mois, j'ai été un zombie, voyant tous les jours le ciel gris/noir même quand il était bleu et un gros changement de personnalité (énervé/sensible/défaitiste). J'ai eu ensuite 4 mois de mieux avec un peu d'humeur changeante ... et depuis 2 mois je suis retombé, retour à la déprime sévère :(.
Comme toi, j'ai du mal à voir un sens à ma vie, j'ai peur de l'avenir et me sens inutile. Normalement, on ne devrait pas se poser ce genre de question (surtout à notre âge) et apprécier la vie telle qu'elle est ... mais voilà je n'y arrive pas non plus.
Est ce que ta déprime est due à un élément déclencheur aussi ? est-ce que c'est une conséquence d'un évenement qui fait que tu te sens si mal ?
En tout cas, essaie de garder du courage ! Tu as bien fait de venir t'exprimer sur ce forum. Dans mon cas je n'aurais pas tenu ces 10 mois si je n'avais pas pu me confier ici... rien que le fait d'écrire peut aider.
ANITA36
Portrait de cgelitti
bONJOUR tristounette

J'ai souffert de dépression grave et ai eu recours à un psy et à des médicaments. J'étais tellement mal que je ne pouvais plus bouger, j'étais paralysée physiquement avec une douleur terrible sur la poitrine. Les médicaments m'ont soulagée et j'ai pu faire baisser les doses sans dépendances. Les anti-dépresseurs libèrent de la douleur morale et donc le corps suit, l'humeur remonte et les somnifères deviennent trop forts. Donc on s'en passe. L'esprit est plus fort qu'on ne le croit, lae processus se fait tout seul, cela ne s'explique pas, hélas j'ai rechuté mais j'ai une vie très difficile depuis longtemps. Il vaut mieux frapper un bon coup et être médiqué mais remonter, après le soulagement est paradisiaque, et on ne pense plus du tout à prendre quoi que ce soit, on se sent revivre.
tristounette
Portrait de cgelitti
Bonjour.

Je ne te trouve pas du tout "chiant" ou "compliqué" Chris, je suis exactement comme toi !!!!
Je suis restée avec mon mal etre pendant tout ce temps, je n'arrivais pas a aller voir mon medecin pour plusieurs raisons, dont la peur de dependre d'antidepresseurs ou autres medicaments et aussi peur de parler de tout ca et qu'il ne comprenne pas ! Puisque, nous seul (ceux qui ont vecu ces deprimes) savont ce que l'on a, personne ne peut comprendre à part s'il l'a vecu ! Et puis, il faut trouver la force d'aller voir un medecin. Moi je ne l'ai pas encore trouvé mais je l'envisage car ce n'est plus possible de rester comme cela.

On m'a deja parlé d'un psychotherapeute, il parait que c'est tres efficasse, ils ne te jugent pas, t'ecoute et t'aide... biensur, il ne te disent pas quoi faire pour aller mieux mais ils t'aident...

Moi j'aimerais bien y aller mais comme toi, je ne sais pas si j'oserais me confier... et puis, quand on va mal, on a la force de rien...
Le face a face est bcp plus dure que par message sur un forum...
En tout cas, je veux bien croire que parler puisse nous aider car lorsque j'etais au plus mal, j'ai connu quelqu'un sur un forum, qui avait vecu comme moi et aujourd'hui, elle va bcp mieux grace a une therapie.
Je lui ai confié pas mal de choses dont j'avais besoin de parler, ca m'a "liberé" et je vais quand meme mieux par rapport a avant.
Et puis, apres tout, elle ne me connaissait pas ni rien, je parlais librement sans avoir peur que ca se sache et ca m'a fait bcp de bien.
Savoir qu'on est pas jugé, qu'on est comprise, ca nous aide encore plus.

Tu dis que tu es incapable de te livrer a un etranger mais moi je disais pareil et pourtant je me suis quand meme confié a quelqu'un (anonymement mais quand meme...)

Ne t'inquiete pas, je te ferais savoir si je trouve le courage d'aller jusqu'à mon medecin pour lui parler de ca.

J'espere que tu t'en sortiras, d'ailleurs je suis sure que tu iras mieux un jour ou l'autre.
tristounette
Portrait de cgelitti
Merci Chris de m'avoir repondu.

Ma deprime, je ne vois pas quel est l'element declencheur, je sais que ca a commencé lorsque j'etais en cours, j'en avais tellement marre des cours que je deprimais, tout le monde me disait "ca ira mieux quand tu auras le bac" et j'ai pensé pareil, je me suis dis que, si ca tombe, c'est le stress de l'examen... mais une fois le bac en poche, ca m'a biensur, rejouis, mais je deprimais toujours... et je me "prenais la tete" a savoir si je continuais ou pas, mes etudes? Je ne savais plus quoi faire et le manque de confiance en moi et le manque de motivation on fait que, finalement j'ai arreté pour me lancer dans la vie active...
mais comme je ne trouvais pas d'emploi, je restais chez moi pendant que toute ma famille s'en allait travailler... Je me retrouvais seule, a pleurer toute la journée, allongée dans mon lit, dans le noir...

Et la nuit, j'avais des angoisses pas possible, j'etais vraiment mal, je m'imaginais plein de choses dramatiques, j'imaginais la mort, je m'imaginais sans vie, "flottant" dans un grand trou noir, comme si j'etais dans l'espace !!! Je m'imaginais seule, sans penser, sans souvenir, sans rien... ca m'angoissait trop et puis, quand je sortais, j'avais l'impression d'etre un zombie, ou plutot une marionnete, guidée par quelque chose mais sans reagir a quoi que ce soit. Enfin c'etait vraiment insupportable... J'ai passé ce moment, j'espere que ca ne m'arrivera plus et je le souhaite a personne, meme pas a mon pire ennemi tellement c'etait dure.

Et aujourd'hui, j'aimerais oublier tout ca, redevenir celle que j'etais avant toutes ces deprimes.
Chris, tu as vu un medecin ou pas ? Moi je n'ai jamais osé y aller... j'ai peur qu'il me prescrive des medicaments et je ne veux pas en dependre...
La seule fois où j'ai été le voir pendant ma periode de deprime, je lui ai juste dis que "le moral etait bas", parler plus me monter les larmes alors j'ai arreté...

Aujourd'hui, je vais quand meme beaucoup mieux comparé a ce moment mais je ne suis pas encore tout à fait moi !
Et puis, j'ai l'impression de courrir apres le temps, ca passe vite et je perds mon temps a aller mal... ca m'enerve de me dire que je gache ma jeunesse !

Mais je crois que je vais me decider a aller voir mon medecin... quand je ne sais pas du tout mais j'ai envie d'y aller, j'ai envie de m'en sortir.

J'ai commencé a aller mieux lorsque je me suis confiée a quelqu'un, une personne du forum qui a vecu ca aussi et m'a beaucoup aidé. Ca m'a vraiment fait du bien de parler, sans ca, je ne sais pas si j'aurais tenu le coups pendant tout ce temps...

Voila
tristounette
Portrait de cgelitti
Bonjour Liliane.

Pourquoi un collier d'ambre ?! Qu'est ce que ca fait au juste ? Personnelement je ne crois pas vraiment aux "grigris" pour se sentir mieux et puis, s'il faut avoir toujours ce collier sur moi pour aller mieux, ca n'est pas la peine.
Je prefere aller mieux sans dependre de quelque chose. C'est pourquoi je suis un peu contre les anti-depresseurs. Ou alors, s'il faut guerrir par medicament ok mais a partir du moment où je vais toujours bien si j'arrete de le prendre...

Mais merci quand meme pour ce conseil.
liliane
Portrait de cgelitti
tristounette
Achète toi un collier d'ambre, tu verras tu seras suprise.. l'ambre c'est bon pour la dépression.
Recherche une site sur la lithothérapie....
bon courage
Mini-Toi
Portrait de cgelitti
Bonjour, 10 ans après vos discussions, je debarque. J'ai 18 ans, et cela fait mtn 2 ans (pour ne pas dire 4) que je souffre de cette depression pesante et dont l'apogee s'est faite ressentir lannee derniere (mon annee de terminale), et j'aimerai beaucoup savoir si vous vous en êtes sortis, et comment vous vous y etes pris. Etait-ce juste une crise de passage? (De tres long passage) Avez-vous appris a vivre avec? Si vous etes allés de l'avant durant les 10 dernieres annees et que ma repoonse sur ce forum vous fais replonger dans ce passé pas joyeux, je m'excuse par avance, mais je suis vraiment desesperé.
Sujet vérouillé