Alveol
Portrait de cgelitti

bonjour Je vous ecrit pour vous raconter mon histoire.La france est devenue un pays de non droit en 2012,2013,2014 pour moi.J'ai été arréter par la police du commissaire carpentier à mon domicile à la baule le 05 juillet 2012 vers 21h30.Alors que j'allais me couchez j'ai vu debarquer des policiers avec ma mère, il m'ont contrait à allé à l'hopitale psychiatrique Heinlex de la ville voisine saint-nazaire.La bas j'y ait recu de grande dose de neuroletique qui m'ont fait prendre 40kg. Je dormais tous le temps sous l'effet de ces drogues.Cela fait depuis plus d'un ans et demi que le psychiatre esposito eric m'oblige de prendre des neuroleptiques à haute dose.Je trouve cela révoltant que dans un pays "des droit de l'Homme" on puise enfermer les gens comme cela et leurs imposer des reuroleptique à haute dose avec tous les effets secondaires que cela provoque sur la sante.Je ne sais pâs que faire pour que cela cesse.

mmine
Portrait de cgelitti

Bonsoir'

Pourquoi avez vous etez arrete en juillet 2012,il y a eu quelque chose on n arrete pas les gens par simple plaisir

mare_psychiatrie
Portrait de cgelitti

Bonjour,

 

Le logement que j'habitais n'était pas encore refait et je dormais sur un petit matelas.

Ma mère a invoquée des comportements étrange comme de dormir par terre (mais je n'y pouvais rien le logement n'était pas refait).

A a suffit à me garder 2 mois en Hopitale Psydhiatrique et à avoir des neuroleptiques (risqperdale 8 mg/jour) à haute doses depuis bientot 2 ans .

Alveol
Portrait de cgelitti

Bonsoir.

Les neuroleptiques sont des poisons, des substances psychoactives puissantes qui ne résolvent rien, à part bien sûr le bon déroulement de l'industrie pharmaceutiques.

Tu dis avoir une contrainte de soins, par injections j'imagine. il faut que tu te renseignes pour trouver les moyens de lever cette contrainte. Par exemple, faire signer une feuille à tes proches qui explique que tu n'as pas besoin de traitements. Peut être que ton psychiatre lévera la contrainte.

Sinon, il faudra passer par une expértise éxtérieure, mais je n'en sais pas plus.

Tu peux toujours adhérer à une association (CRPA, GIA, CCDH, etc.) afin d'optenir de l'aide. Peut être que tu as été victime d'un internement abusif non justifié et des soins non adaptés.

Surtout que le Risperdal est une vrai salperie.

Sujet vérouillé