pepelut
Portrait de cgelitti
bonjour, je m'appelle Elodie et j'ai 21 ans. je voudrais

vous parler de mes comportements qui me font souffrir

depuis plusieurs année maintenant et dont je n'arrive pas

a faire fasse malgré tant d'effort quotidien.tout a

commencer avant ma naissance quand ma mère a eu la mort

de ma grande soeur qui est décédé a l'age de 5 mois et

quand je suis née elle n'avais toujours pas fais son

deuil et m'a toujours plus ou moins rejeté consciemment

ou inconsciemment depuis maintenant. durant mon enfance

je n'ai pas eu beaucoup de soutien psychologique pas

beaucoup d'écoute par mes parent ni signe d'affection, je

n'ai pas eu d'attention ni de compréhension comme pourrait faire les parents quand il s'inquiète pour leur

enfants. je n'ai pas eu de tendresse toute mon enfance et

de plus je n'ai jamais réussi a m'intégrer dans un groupe

étant plus jeune rejeté sans raison aucune. j'ai toujours

été obligé de me fabriquer un journal intime ou de me

consoler moi-même parce que mes parent ne voulait pas

m'écouter. ensuite je suis parti à l'age de 17 ans pour

aller vivre avec mon ancien compagnon qui avait 8 ans de

plus que moi et qui au bout de 6 mois de vie commune me

frapper violemment et m'agressé par les mots. depuis

toute mon enfance je n'ai jamais reçu de soutien morale

et n'ai eu que des reproches , des rabaissement etc... a

présent je vis une relation depuis un peu plus d'un an et

j'ai du mal a oublier ça! mon compagnon en a marre que je

lui demande de me rassuré sur ses sentiments et sur

l'avenir. j'ai toujours besoin d'affection et que l'on s'intéresse a moi seulement je suis apparemment trop a l'extrême des choses et je ne sais plus comment faire

pour être mieux avec moi-même . plusieurs fois j'ai été

voir un psychologue mais j'ai honte et ne sais pas quoi

dire par peur d'être ridicule. je voudrais tellement être

mieux au fond de moi car tout ce que j'ai vécu remonte a

la surface. actuellement mon copain voudrait que j'arrête

avec toute mes questions mais je n'y arrive pas . c'est

un homme formidable qui me rassure mais qui par moment s'efforce de le faire pour ne pas que je pleure. aidez

moi a aller mieux au fond de moi svp!!

Aminata Consilia
Portrait de cgelitti
Ma chère Elodie, vous êtes une écorchée vive, voila tout! Ce manque d'amour que vous avez vécu durant votre enfance, de nombreuses personnes l'ont vécu. Il y a alors plusieurs manières de réagir par la suite dans sa vie d'adulte...car la souffrance, la douleur du "non-amour" ne passe jamais: on ne guérit pas du "non-amour" de ses propres parents. L'une des façons de réagir est la votre, qui il faut l'avouer, est quelque peu masochiste: se complaire dans cette situation tout en se se plaingnant et en s'auto-flagellant: se faire souffrir (car la douleur est bien là) tout en faisant souffrir son entourage, consciemment ou inconsciemment (par conséquent, cultiver cette souffrance qui constemment se régénère et s'amplifie). L'autre façon de réagir est, courageusement, de se couper d'un milieu en réalité pathogène, pour vivre sa propre vie et envisager de gérer "ses propres démons". Un conseil donc: Si votre ami vous aime vraiment et qu'il envisage un avenir avec vous, partez. Coupez-vous de ce milieu famillial qui chaque jour, vous rappelle vos douleurs d'enfance. C'est vrai, il faut beaucoup de courage pour décider un jour de s'assumer pleinement. Il y a la peur de l'inconnu, et aussi la peur due à la pression familliale, au qu'en pensera t-on, au qu'en dira t-on. Il faut du courage, donc. Et il faut surtout beaucoup d'optimisme. Se dire que la vie a peut-être beaucoup plus à vous offrir... et peut-être du bonheur. Alors ma chère Elodie, devenez l'actrice de votre propre vie! Prenez les risques qu'il faut pour se construire; et peut-être le risque d'être heureuse. Courage! Aminata   
....
Portrait de cgelitti
tu n'es pas assez solide pour aller vivre avec un militaire .. il faut savoir qu'il n'aura pas le temps de s'occuper de toi, son métier passera toujours avant toi.
être femme de militaire c'est très dur .

ne fais pas de bêtise uniquement   parce que tu es en manque d'amour .

la piste du psy est excellente, elle t'aidera à te connaitre, c'est déjà pas mal ..

tu dis que tu ne sais pas quoi lui dire ? tout simplement, raconte lui ta vie comme tu le fais ici, il ou elle t'aidera à y voir clair et te connaitre . on n'est jamais ridicule de chercher de l'aide.

bon courage

grisette
Portrait de cgelitti
oui, c'est vrai : si tu es en si forte demande, ton ami risque de finir par se lasser. Il faut que tu trouves ton équilibre avant d'avoir une vie à deux. Vivre à deux suppose que chacun ait son propre équilibre et sa propre indépendance, sinon ça ne marche pas bien. Surtout que ton ami a l'air de savoir ce qu'il veut, d'après ton dernier post.
elodie
Portrait de cgelitti
bonjour Lisa, c'est vraiment très gentil d'avoir fais
suite à mon message car il est vrai que quotidiennement
j'en souffre , vous avez raison je suis consciente que le
passé et les erreurs que j'ai pu faire auparavant reste
derrière moi maintenant et qu'il faut que à présent je me
concentre sur l'avenir . c'est vrai que mon copain est là
pour m'écouter si ça ne va pas mais vivant une relation à
distance parce que lui est militaire et n'a pas sa
caserne sur bordeaux là où je vis et par moment étant en
manque d'affection et d'amour comme je le disais notre
relation m'aide pas tout le temps a aller mieux
l'impression d'être en couple tout en étant seul . il
vient de temps en temps quand l'armée ne dispose pas de
lui mais c'est très difficile pour moi de gérer le manque
d'affection et la distance c'est quelqu'un de formidable
je le reconnais mais je sais qu'au fond de moi j'ai
besoin d'un homme qui soit là quotidiennement. j'en parle
avec mes amies mais elles me conseil d'arrêter cette
relation qui me fais souffrir mais je l'aime et je n'ai
pas la force de le faire car il y a tellement de qualités
que j'aime en lui que même si au fond de moi je sais
qu'une relation sans distance me ferai du bien car c'est
ce que j'ai besoin mais je l'aime alors beaucoup de
question se pose dans ma tête . que me conseillerais
vous? je rajoute que lui ne veux pas venir sur bordeaux
il veux rester à valence dans la drôme et nous n'avons
pas vraiment vécu assez de chose pour savoir si on peux
s'installer en appartement car il vient que le week end
chez mes parents et moi j'ai été quelques fois chez les
sien et cela fais un an que nous ne nous sommes pas
retrouvé que tout les 2 et pour moi quitté bordeaux, ma
famille etc.. pour aller là bas je serai prête a le faire
mais j'ai vraiment très peur que cela ne marche pas en
appartement et puis je ne me sens pas assumer la vie d'un
militaire mais l'amour est là je ne sais comment faire.
zaza
Portrait de cgelitti
un psy me ferais du bien et je suis aller au
centre abadie en voir une mais malheureusement j'ai trop
peur que mes parents découvre que je suis aller les voir
et de ce faite j'ai arrêter d'aller consulter.


Ta phrase est vraiment triste, elodie ! tu as le droit de te faire aider, abandonner un bon soutien par peur de tes parents, c'est vraiment le noeud du problème, ne crois-tu pas ? Tu es adulte, c'est ta vie que tu construis !
Ceciliad32
Portrait de cgelitti
Ma chere Elodie
Je sais ce que tu ressens car j'ai vecu la meme chose avec mes parents. Puisque toute ta vie tu n'as pas eu de soutien de leur part, tu dois savoir ce que c'est d'etre independante et de devoir se debrouiller toute seule. Joue sur ca. Tu as reussi a survivre parce que tu es forte. Pense a ca! Convains toi de toutes les qualites positives qu'il t'a fallu. Je suis partie de la maison a l'age de 18 ans et ai fonde ma propre famille et par elle je me suis reconstruite. J'ai donne a mes enfants ce que moi je n'avais pas recu. Si tu as la chance d'avoir trouve un bon compagnon (comme moi), ne le lasse pas. Au contraire montre-lui que tu es forte, il n'en sera que plus fier et plus attache. Mais ecarte les pensees negatives. Dis-toi que tu va tirer le meilleur de ta situation et sois fiere de toi, de qui tu es et de tout ce que tu accomplis. Bonne chance.
lise
Portrait de cgelitti
quand on veut s'en sortir c'est déjà gagné à 50 % - c'est un docteur très bien qui me l'avait dit !!!!cela ne se fera pas en cinq minutes mais On a le droit de se poser des questions et grace au courage cela se réalisera

Il faut donc y croire et RIEN N.EST IMPOSIBLE
victorienne
Portrait de cgelitti
Elodie,

pour ma part, y'en a à prendre et à laisser dans ce qui a été dit. "lolly" a entièrement raison et c'est ce que je m'apprêtais à écrire aussi: ne te lances pas dans une relation à deux si ton "toi" n'est pas encore stable. en d'autre terme, je pense que tu fais une boulette en étant avec cet homme (qui j'en suis sûr est bon) mais il est plus qu'évident que ce n'est pas ton "moment". il faut avant tout que tu règles le problème avec tes parents. peut-être qu'une thérapie familiale serai la bien venue. et s'ils refusent, continues avec ton psy en solo. n'attends pas à ce qu'il ou elle trouve les réponses ou solutions à tes problèmes. il n'y a de solutions d'ailleurs. le manque d'affection de tes parents ne te sera jamais rendu. par contre, il est important que tu apprennes à recevoir et à donner de l'affection, et ce en juste quantité car j'imagine que tu donnes trop. et si c'est le cas, c'est une fausse compensation.
j'ai bien évidemment vécu la même chose. j'ai 32 ans aujourd'hui, et essayes tout doucement de me remettre d'une rupture qui date de 2008. j'ai passé des années en psychothérapie. et franchement, je ne le regrette pas. bien sûr, parfois, tu es assis en face de ton psy et te demande ce que tu pourrais dire. c'est normal car si il était si facile d'exprimer clairement ses sentiments ou émotions on n'aurait plus besoin d'eux. enfin bref! on a malheureusement tous et toutes des galères infantiles. mon seul conseil si je devais t'en donné un serai le suivant: n'aies pas peur d'avoir le nez dans la merde et d'affronter tes problèmes EN SOLO. et tu dois te réaliser en tant que femme avant d'être la femme d'un autre.
Julie
Portrait de cgelitti
bonjour,
Aller voir un psy est une bonne idée.
Tu peux également lire des livres.
En voici:
-"Transformez votre vie" de Louise L. Hay (éd. Marabout)
-"L'apprentissage du bonheur" de Tal Ben-Sahar(éd.Pocket)
-"Fais-toi confiance" d'Isabelle Filliozat (éd.Marabout).
Il existe d'autres ouvrages très intéressants, mais je te conseille vraiment de lire ceux-là et surtout le 1er de la liste.
J'espère que ça pourra t'aider.
Bon courage
@ bientôt
lolly
Portrait de cgelitti
Commence par devenir adulte et indépendante, alors, avant de songer à une relation avec un homme.

Pages

Sujet vérouillé