magicien
Portrait de cgelitti
Si je me décide a tapoter ces lignes aujourd'hui c'est parce-que je suis

seule et ne sais pas à qui parler. Cela fait des années maintenant que je

vis avec une souffrance, ma souffrance, il faut que ça sorte. J'ai honte et

je ne sais pas comment expliquer et m'expliquer comment j'ai fait pour

en arriver là. Je ne sais pas si on va me lire mais je pense que ça va me

faire du bien. Mon histoire est longue et vient de loin...

J'ai 37 ans donc plus toute jeune, il y a trois ans j'ai connu qq en Afrique,

moi j'y étais pour du travail, coup du foudre... classique. Je suis plus âgée

que lui, mais à l'époque cela ne se voyait pas car je faisais très jeune (les

choses ont changé depuis, j'ai pris un coup de vieux et commence à avoir

qq cheveux blancs...).

Quand je suis revenue en Europe j'ai fait des pieds et des mains pour le

faire venir, je voulais que notre histoire continue, je l'aimais, je voulais

faire ma vie avec lui, avoir des enfants (moi qui n'en a jamais voulu!). On

a fait énormement de projets, je pensais, naïve, que c'était vraiment mon

LUI. Avant que la situation ne se débloque j'ai continué à faire des

voyages jusqu'en Afrique pour le revoir. Et puis il a obtenu son visa et il

est arrivé.

Les choses ont vite pris une mauvaise tournure. Quelques mois seulement

après son arrivée j'ai découvert qu'il avait une double vie. Et fréquentait

des nanas que je n'ai jamais connu. Il m'a répondu que c'étaitent des

copines... moi je veux bien qu'il en ait mais comment ça se fait que je ne

connaissais pas leur existence, au moins par leur prénom? La violence

physique et morale a commencé, et il n'arrêtait pas de mentir. Amoureuse

comme une dingue j'ai vite perdu pied. J'ai commencé à ne plus dormir et

suis restée pendant près d'un an sous antidépresseurs, incapable de

réagir. J'ai coupé avec les copines, les amis, la famille, je me suis

renfermée dans un mutisme et une solitude totale. J'étais constamment

harcelée, insultée, frappée et menacée, même dans la rue - quel beau

spectacle -. J'ai eu envie de mourir et plusieurs fois je me suis dite que

j'aillais avaler ma boîte de pilules pour que tout s'arrête. Je l'ai quitté et

mis à la porte à plusieures reprises mais revenait toujours de plus belle,

en attitude de chien battu, menaçant, violent, cela dépendait de ses

humeurs, et entre une gifle et l'autre il disait qu'il m'aimait et allait se tuer

si je le quittais. Quand je ne lui ouvrais pas la porte il commençait à faire

son cirque devant la maison, il a déjà cassé cette porte deux fois...

Il y a quelques mois il m 'a dit avoir compris et il a changé. Mais le même

scénario s'est reproduit même si il n'est plus aussi violent physiquement

qu'auparavant. J'ai à nouveau découvert qu'il avait d'autres copines dont

je ne connais pas l'existence dont une qu'il appelle plusieurs fois par jour,

et jamais devant moi. Après avoir exigé des explications qui pour moi

sont bidon je l'ai à nouveau quitté et je lui ai dit que je l'avais denoncé

pour ces dernier coups portés contre moi - ce qui n'est pas vrai, enfin pas

encore. Il ne lache pas prise, il me demande de retirer ma plainte. Et il dit

que je suis folle, parano, qu'il ne comprend pas ma méchanceté... mais

quelle méchanceté? Actuellement je ne sais pas où il vit mais est toujours

domicilié chez moi. Ma vie est un enfer. Il faudra bien qu'un jour je

dénonce cette fausse cohabitation mais je dois me préparer à quitter mon

domicile pendant quelques mois, je dois me protéger, quand je marche

dans la rue je me sens traquée, suivie, ... c'est la parano totale. Pourtant

je pense être une personne équilibrée, solide, mais là...

Je pense qu'il est capable de tout, même de me tuer si il est dans un de

ses états de pétage de plombs. POurquoi je n'ai pas réagi plus tôt? il y a

un étrange mélange d'amour, de peur... je ne sais pas. Je suis

compètement sous son emprise. Avec lui c'est l'amour fou ou l'enfer, un

jour je suis sa princesse, deux jours après je suis une folle... je suis

déstabilisée.

Excusez ma tartine mais là je ne sais plus si je suis folle...

kipigochi
Portrait de cgelitti
serrure déjà changée mais téléphone pas encore, si je le fais il risque de
débarquer ici et faire son petit scandale si je ne lui ouvre pas la porte, j'ai
déjà assez honte comme ça par rapport aux voisins qui doivent vraiment
en avoir marre!
je sais que le mieux serait pour moi de partir de la maison, emmener mes
chats évidemment (j'en ai deux) et faire la morte pendant quelques mois.
Entre-temps il aura sûrement trouvé quelqu'un d'autre, j'ai pas de
preuves mais je pense qu'il ne s'est pas gêné quand on était ensemble.
Merci pour toutes vos paroles, ça me fait du bien d'en parler.
Rachel
Portrait de cgelitti
Tu gagnes ta vie ? Tu es locataire ?
kipigochi
Portrait de cgelitti
je suis propriétaire et je viens de retaper la maison, j'ai plus un rond,
même si je voulais partir un peu en vacances je ne peux pas
Prunelle
Portrait de cgelitti
[QUOTE=SeaWolf]
si vous vous aimez il seras ravi de te voir heureuse, tu crois que ça l'aideras de te voir malheureuse ? non surement pas, surtout s'il s'en rend compte. [/QUOTE]

Alors il faut se cacher ?

[QUOTE=SeaWolf]Au vu de ce que tu dis tu m'as l'air révoltée, donc pas encore totalement détruite, tant mieux. [/QUOTE]

Oui je suis révoltée et en colère, et je me mets dans des états pas possible depuis quelques mois.
Je ne suis pas détruite, juste paumée, mais je sais que je me sortirais de ca, meme seule.

[QUOTE=SeaWolf]Donc méfie toi de lui et redevient toi même, tu l'aideras à coup sur[/QUOTE]

Pourquoi je dois me méfier ?

[QUOTE=SeaWolf]s'il t'aime vraiment, c'est peut etre le moment de verité... t'aimes t il vraiment ? tu es sure de vouloir le savoir ?....[/QUOTE]

C'est justement ca qui me fait peur, redevenir moi meme, déja je sais pas ce que ca veut dire, je suis moi meme telle que je suis aujourd'hui, alors ok je ne serais pas telle que je suis aujourd'hui sans lui, mais y a des bons cotés a ca, plein meme, et justement, dans le fait de redevenir moi meme, si j'ai changé certains points c'était parce que ca ne lui plaisait pas, donc si je décidais de "redevenir moi meme", j'aurais bien trop peur de le perdre. Et j'ai pas envie de prendre ce risque.

CONCLUSION:
Alors c'est ca un couple ? ne rien montrer a l'autre pour qu'il aille mieux ? fermer sa gueule, ne pas se confier sous peine de faire du mal a l'autre, ou sous peine de se prendre des réflexions bien déplaisantes comme il faut ?
Faire les choses, se confier chacun de son coté ? Ou est la communication ?

On me dit de dire les choses, de me confier, et quand un jour, je me lève en pleine nuit pour écrire une partie de ce que j'ai sur le coeur, que je donne cette lettre a la personne concernée, et qu'on me répond que ca donne pas envie de me voir, que c'est culpabilisant etc etc. Je dois faire quoi d'autre a part fermer ma gueule, mentir sur mon état ou faire semblant ?
marie
Portrait de cgelitti
Bonjour !

Si j'ai un peu compris le fonctionnement (depuis le temps !), c'est justement LE problème. Les "pervers narcissiques" ne raisonnent que par rapport à eux, justement.
L'énorme différence de SeaWolf par rapport à d'autres, c'est qu'il est conscient de faire souffrir, d'être potentiellement dangereux pour ceux qui l'approchent et même s'il n'aime pas le terme, d'être "malade" et de devoir se soigner.
C'est énorme non ?

SeaWolf, si je comprends, le coeur de ton problème est ton besoin d'utilité pour les gens que tu aimes n'est-ce pas ?
De mon côté, j'essaie d'apprendre que les gens peuvent m'aimer pour ce que je suis et non pour ce que je fais pour eux... A méditer, non ?
Comme nous serions "tranquille" sans cette quête incessante de reconnaissance, toi comme moi !!
Je lui suis utile, je lui rends service, donc il m'aime... Erreur !

Et malheureusement oui, la plupart des gens qui tentent d'aider un "manipulateur" échouent et se font "massacrer" justement parce que ce n'est pa leur rôle. Je reste convaincue que pour la plupart des proches, la seule solution est la protection (et pas forcément la fuite). il faut penser à soi autant que les "malades" pensent à eux-mêmes (vaste concours d'égoïsme !)

Bon courage aux victimes (toutes...)
level
Portrait de cgelitti
je me suis retrouvée veuve il y a 3 ans amputée de ma moitié difficile de survivre mais je me suis quand meme accroché à la vie j'ai trois enfants ca a été dur très dur la traversée du désert après un an de veuvage je l'ai connu il m'a,tendu la main ,il m'a aidé du moins me l'a fait croire, j'avais tellement peur de la solitude que j'ai plongé la tete baissé dans cette relation, ave des grandes oeillères, je l'ai aimé je l'aime toujours il m'a séparé de toutes mes amies il a essayé de me séparer de ma famille mais hélas pour lui je commecais à me réveiller et je n'ai pas accepté
j'ai vraiement cru qu'on allait faire note chemin ensemble des projets communs , c'était pas rose mais j'y croyais en dépit des mis en gardes de mes proches puis petit à petit le doute s'est insinué, ses mesonges me sont apparus évidents et quand je fais déiler tous les évenements je m'apercois que tout était cousu de fil blanc et j'ai ouvert les yeux je le laisse avant qu'il ne me détruise, j'ai peur mais je dois etre forte
mon monde vient de s'écrouler il a utilisé l'argent de mon loyer que je lui avais confié aux fins de le remettre à l'agence immobilière qui me loue il m'a menti en me disant qu'ilétait allé payer pris sur le fait il m'a dit qu'il avait perdu l'argent qu'il allait me le rendre ainsi que tout ce qu'il m'avait emprunté
il m'a dit qu'il avait déposé un chèque sur mon compte mais quand je suis allée à la banque il n'y avait rien il m'a dit qu'il y avait trop de monde à la banque et qu'il avait perdu patience alors que la veille il m'affirmait avoir déposé le chèque du coups je me retrouve avec un loyer de retard et l'argnt qu'il me devait
ca m'a mis en colère déjà que financièrement je suis mal et j'ai eu un déclic j'ai repensé à tout et la vérité m'est apparue si évidente pourquoi d'un seul coup je n'en sais rien j'ai mis une réalité sur mes doutes j'ai été voir des articles qui parlaient de cette maladie j'avais l'impression en lisant d'avoir la copie conforme de que j'avais vécu j'ai mal je suis sonnée mais je ne lacheraispas prise c'est lui ou moi je l'ai compris pour répondre à la personne qui dit que ca peut se soigner franchement j'ai des doutes et je ne veux pas attendre de réponse je préfère fuir avant de tomber malade il m'a épuisé moralement c'est des gens épuisants il m'a épuisé financièrement ca fait beaucoup je voudrais dire à espoir que je suis de tout coeur avec elle et que si elle veut de mon aide elle peut compter sur moi j'ai ma famille pour m'aider j'ai osé leur n parler c'est pas facile mais si elle se sent seule je veux bien lui parler sur internet ou au téléphone espoir dis moi si tu veux qu'on communique je serais ravie de t'aider
Lucy
Portrait de cgelitti
Et si on revenait aux victimes ?
C'est kipigochi qui a ouvert la rubrique. Je remarque au passage que Seawolf n'a manifesté aucune compassion...

marie
Portrait de cgelitti
Pour Sea Wolf : je vais aller voir le lien, je ne pensais pas qu'on pouvait guérir.. Je ne demande qu'à le croire d'ailleurs.
Je pensais que les personnes atteintes de cette maladie ne pouvait pas se rendre compte de leur mal et que du coup, elles ne pouvaient pas prendre la décision de se soigner.

Cela dit, je pense aussi que c'est très rare et Kipigochi, il faudrait que tu mettes de la distance entre lui et toi pour pouvoir te reconstruire.
S'il peut guérir, tant mieux, mais pour le moment, prends soin de TOI et reconstruis-toi. Il sera toujours temps de voir les choses sous un autre angle s'il accepte de reconnaître sa maladie et s'il se soigne.

Je ne sais pas ce que tu en penses Sea Wolf, mais je pense qu'elle doit se protéger d'abord n'est-ce pas?

Comme tu dis Kipigochi tu es dans une position de soumission, il faut dans un premier temps que tu recouvres l'estime de toi et que tu saches ensuite ce que peux accepter et ce qu'on ne peut en aucun cas t'imposer et ensuite seulement tu pourras te poser des questions vis-à-vis de lui.

Mais j'en reste néanmoins au conseil de base que donnent même les psys : FUIS. Pense à toi.

Beaucoup de courage !
calamity jane 06
Portrait de cgelitti
[QUOTE=kipigochi] je suis propriétaire et je viens de retaper la maison, j'ai plus un rond,
même si je voulais partir un peu en vacances je ne peux pas[/QUOTE]


C a lui a partir, pas a toi!!!
sigsig
Portrait de cgelitti
"C'est une violence certes mais dirigées et parfaitement canalisée.
Par exemple lorsqu'il m'est arrivé de taper dans un mur, je l'ai toujours fait en tapant sur quelque chose ou je ne risquais pas de me blesser, plaque de métal qui a tordu sous l'impact comme je l'avais prevu et donc amortit le choc.
Ensuite cela m'est arrivé 2 ou 3 fois en 8 ans mais TOUJOURS devant elle, le but en réalité était de faire passer un message : "regarde comme je suis malheureux, triste ou en colere".

pauvre petit, va !! ça va la tête ?

Pages

Sujet vérouillé