wilmet
Portrait de cgelitti
moi aussi je suis au fond du trou, j'avais épousé un homme, connaissant nos différences, au point de vue milieu, culture..., bref, j'avais décidé de faire une fin, il était très gentil, attentionné, j'ai tout fait, tout sacrifié, acheté une magnifique demeure, renoncé à mal de choses, pr éviter scènes de jalousie, de violence, et puis, il rencontre un type bizarre et il tombe sous son influence, commence à faire des trafics, à sortir, se convertit à l'islam, j'essaye de le raisonner mais rien à faire, bref 4 ans plus tard, je constate qu'il sort (ment quant au lieu), envoye des sms à des filles,dépense des milliers d'euros par mois, mais rentre tjs à la maison tôt, or, qd je suggère que cela ne va pas, parle de divorce, lui refuse et parle de partir au soleil vivre; puis perquisition chez moi un matin et son arrestation, j'ai été interrogée longuement aussi et finalement, il n'y avait abslt rien contre moi, lui accusé d'escroquerie, faux en écritures, association de malfaiteurs, organisation criminelle, je prends tout en charge pour notre entreprise, et quand il est libéré après un mois sous conditions, ne plus vivre à la maison, souhaite néanmoins continuer mais dès le lendemain reprend ses habitudes et je me retrouve seule, toute seule un ler janvier, je lui enlève les clefs de la maison sans bagarre, mais les retombées après, et pourtant il continue ses dépenses abrutissantes, en fait sort avec des putes professionnelles, mais manque d'argent car moins de liberté pour faire ses actes, mais continue à faire des conneries, et moi la soit-disant la femme libérée, je crève, j'hurle toute seule, ne veux plus lui parler, ni le voir et pourtant malgré tout son passé, tout ce que l'on dit à son sujet, ne parviens pas à me mettre avec un homme, amants, amour, il me semble plus pour moi, que vais*je devenir, j'ai peur, peur de la solitude, car ni enfants, ni famille, je n'avais plus que lui, le suicide,la mort à petit feu pour un homme qui n'en vaut pas la peine on devrait me fusiller, or, je suis une femme universitaire, bien physiquement et je suis là à me lamenter après un bonhomme laid, impuissant, méchant, menteur, manipulateur (les plus dangereux), dites-moi que faire, tuez-moi .... je n'en peux plus et ne fais plus rien de bon....
PUB
PUB