Maladies émergentes : que faut-il craindre ?

Publié par Hélia Hakimi-Prévot, journaliste santé le Lundi 07 Janvier 2013 : 00h00
Mis à jour le Lundi 07 Janvier 2013 : 10h20
-A +A

Un rapport sénatorial publié en juillet alerte sur le risque de propagation à l’échelle mondiale de maladies infectieuses émergentes et présente 10 leviers d’action pour lutter contre ces nouvelles menaces.

Quelles sont ces maladies ? Peut-on vraiment les contrer ?

Les maladies infectieuses émergentes

Les maladies infectieuses émergentes peuvent être de plusieurs types.

Ces termes englobent, par exemple :

  • les maladies nouvelles stricto sensu (par exemple, le VIH, dans les années 80),
  • les affections qui n’ont encore jamais été identifiées dans une zone géographique ou un environnement humain donné (comme l’apparition du Chikungunya en France métropolitaine),
  • ou les affections qui émergent à nouveau là où elles avaient disparu ou dans un environnement nouveau (exemple de la fièvre jaune ou de la dengue hémorragique en Amérique du Sud ou de la tuberculose en région parisienne).

Les experts peuvent également parler de maladie émergente pour désigner une affection provoquée par un virus dont le réservoir d’origine est l’animal et qui s’est adapté à l’homme (c’est, par exemple, le cas des fièvres hémorragiques dues aux virus Ebola Lassa et Marburg).

Maladies émergentes : 12 % de décès en France...

Ces affections doivent être considérées avec le plus grand sérieux.

De fait, les maladies infectieuses sont à l’origine de 14 millions de décès chaque année. Plus de 90 % de ces décès sont constatés dans les pays du Sud, où les maladies infectieuses représentent 43 % du total des causes de décès contre 1 % dans les pays industrialisés.

Mais l’incidence des maladies émergentes dans les pays du Nord a aussi augmenté de 10 à 20 % ces 15 dernières années. D’après les derniers chiffres disponibles pour la France et fournis par l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (AFSETT), les maladies infectieuses représenteraient 12 % des décès en France.

La mission Keller*, s’est penchée sur la question en faisant une synthèse des travaux prospectifs récents menés en France et à l’étranger. Le rapport sur les maladies émergentes -fruit de cette mission- a pour objectif de donner des indications sur la manière dont la menace de propagation de ces maladies pourrait évoluer et sur les aspects pour lesquels il pourrait être utile d’envisager de développer des politiques.

*La sénatrice UMP du Bas-Rhin Fabienne Keller a présenté son rapport sur les nouvelles menaces des maladies infectieuses émergentes, le 10 juillet dernier, à la suite d’une mission d’un an.

Publié par Hélia Hakimi-Prévot, journaliste santé le Lundi 07 Janvier 2013 : 00h00
Mis à jour le Lundi 07 Janvier 2013 : 10h20
Source : Magazine Côté Santé
A lire aussi
Antibiotiques : seront-ils encore efficaces demain ? Publié le 30/06/2016 - 11h57

Les antibiotiques ont permis de faire reculer la mortalité liée aux maladies infectieuses bactériennes. Mais à force de les utiliser, de plus en plus de bactéries leur résistent. Moins forts, ils risquent d’avoir  plus de mal à nous soigner.

Plus d'articles