cgelitti
Portrait de cgelitti

Monsieur le ministre ;

J’ai l’honneur de venir respectueusement et avec beaucoup d’espoirs solliciter un spécialiste dans le domaine pour ma sœur qui souffre désespérément d’une maladie qui jusqu’a présent n’a pu être traité dans aucun établissement hospitalier de notre pays.

Ma sœur âgée de 23 ans, consulte régulièrement pour une dysurie avec rétention urinaire sur un terrain dépressif post-chirurgical.

Aux antécédents :

· Kyste ovarien (endométriose) opéré à 03 reprises : 2002, 2006 et 2009

· La symptomatologie remonte en 2006 juste après la myomectomie, avec un tableau de rétention urinaire avec dysurie retentissent sur le haut appareil urinaire compliqué d’une insuffisance urinaire traité par les diurétiques et un sondage intermittent.

· Des fièvres entre 38 et 42°C

· Depuis le moi de septembre la patiente présentait une infection urinaire haute traitée par antibiothérapie et une sonde a demeure depuis le 12-09-2009 a ce jour.

· Une cystomanométrie du 17-09-2009 montre :

Une vessie hypotonique hypo sensible avec une grande capacité sans aucune réaction.

Les sphincters strié et lisse non explorés.

· UCR du 11-11-2009 : grande vessie hypotonique sans lutte de signe de lutte, ni diverticule et sans sténose urétrale, avec un léger reflux vésico- urétral.

· L’examen clinique :

Sensation de passage de la sonde ; et des besoins.

Sensibilité de périnée conservée, reflex présents.

Miction volontaire impossible.

· Dernier bilan uro-dynamique au niveau du centre de rééducation, montre que la vessie 100% non fonctionnel.

· Pas de signe en faveur d’une vessie neurogéne. S’agit-il d’une sténose post opératoire du sphincter ?

Nous avons vraiment besoin d’aide.

Nous restons pleins espoirs pour sauver ma sœur.

Email : sbenhabi@hotmail.fr