Maladie de Parkinson : quelles sont les solutions ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 16 Novembre 2009 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 15 Avril 2016 : 11h26
-A +A
Peut-on guérir la maladie de Parkinson ? Quels sont les différents types de traitements ? Ces questions sont très importantes lorsque l'on sait que 150.000 personnes en France sont atteintes de la maladie de Parkinson...

La maladie de Parkinson, c'est quoi ?

Qui est touché ?

Rare avant 50 ans (10 % des cas), la maladie de Parkinson touche essentiellement des personnes de plus de 58 ans avec un pic autour de 70 ans.

On compte aujourd’hui en France près de 200.000 malades et 8.000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

Les hommes sont légèrement plus touchés que les femmes.

Parkinson, une maladie neurodégénérative

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative qui affecte une petite structure cérébrale composée de neurones dopaminergiques. Progressivement détruits, ces neurones produisent de moins en moins de dopamine, une hormone indispensable au contrôle des mouvements. La maladie débute 5 à 10 ans avant l'apparition des premiers symptômes cliniques (lorsque près de la moitié des neurones dopaminergiques ont disparu, menant à une carence en dopamine).

Les symptômes majeurs de la maladie sont :

  • la lenteur,
  • la raideur des muscles,
  • les tremblements.

Parkinson, une maladie handicapante

Si la maladie de Parkinson est parfois bénigne, elle peut aussi se révéler très handicapante : en plus du ralentissement des mouvements, de la tension musculaire et des tremblements au repos, des douleurs rhumatismales, des symptômes dépressifs et une perte de mobilité du visage peuvent se manifester.

Lorsque les activités et les déplacements deviennent difficiles et douloureux, une prise en charge s'impose. Toutefois la mise en route d'un traitement est souvent préférable avant l’apparition des premiers véritables symptômes.

Guérir de Parkinson ?

Pour l'instant, on ne peut pas parler de guérison. Il est cependant possible d'enrayer le début des symptômes ou de maintenir les personnes atteintes de la maladie de Parkinson dans un état physique et mental satisfaisant.

Plus on agit tôt, plus le traitement sera léger, pour une amélioration importante.

Maladie de Parkinson : quels sont les médicaments utilisés ?

Le traitement de référence

La L-dopa est le traitement de référence. Cette substance se transforme dans le cerveau en dopamine, hormone déficiente en cas de maladie de Parkinson.

Pour une amélioration des troubles moteurs, le traitement doit être suivi pendant très longtemps, de nombreuses années, et à la longue, des effets indésirables peuvent se manifester.

Les autres médicaments

Il existe d'autres médicaments comme les agonistes dopaminergiques ou les IMAO, des molécules qui bloquent l’enzyme dégradant la dopamine.

Sinon, on peut diminuer les tremblements ou réduire l'anxiété à l'aide de classes médicamenteuses dites non spécifiques comme les benzodiazépines.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 16 Novembre 2009 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 15 Avril 2016 : 11h26
Source : Dossier de presse, Journée mondiale de la maladie de Parkinson, 8 avril 2009.
A lire aussi
La maladie de Parkinson : un combat de tous les jours Publié le 31/12/2007 - 00h00

Maladie dont on ne connaît toujours pas la cause, décrite en 1817 par un médecin anglais le docteur James Parkinson, la maladie de Parkinson évolue sur de nombreuses années, associant tremblements, lenteur des gestes et rigidité des membres. On ne sait pas la guérir, mais de nombreux...

Parkinson : l'espoir des cellules souches Publié le 24/04/2002 - 00h00

La maladie de Parkinson atteint les cellules nerveuses impliquées dans le contrôle des mouvements et entraîne donc des désordres moteurs. La greffe de cellules souches ouvre une nouvelle voie de traitement pour ces malades. Prélevées sur Parkinsonien, mises en culture, puis réimplantées dans...

Parkinson : l'épreuve au quotidien Publié le 10/04/2006 - 00h00

La raideur, la lenteur des mouvements et les tremblements, rendent toutes les tâches de la vie quotidienne extrêmement périlleuses : mettre son manteau, manger, se brosser les dents, marcher… À cela s'ajoutent parfois des troubles de la mémoire, une anxiété soudaine ou encore des crises de...

Perfusion cérébrale des Parkinsoniens Publié le 16/04/2003 - 00h00

Un facteur de croissance, directement perfusé à l'intérieur du cerveau de quelques patients souffrant de la maladie de Parkinson, a donné des résultats remarquables avec une nette amélioration des tremblements et de la maîtrise des mouvements. Un nouveau traitement de cette maladie...

Plus d'articles