Marensin
Portrait de cgelitti
Sur votre dernier article concernant la maladie de Lyme, vous ne recommandez l'usage d'antibiotique après une piqure de tique, que pour les enfants de moins de 4 ans et les femmes enceintes. Ma fille âgée de 7 ans a été piquée cet été ; l'insecte correctement retiré, mais le médecin de campagne a prescrit 3 semaines d'antibiotiques, plus une prise de sang à faire 2 mois plus tard.
dominique
Portrait de cgelitti
Ma petite fille de 6 ans a été piquée par une tiques infectée .
Le médecin a donné du Clamoxyl l8 jours .
Puis l'a dirigée vers un spécialiste des maladies tropicales, Euroken 10 jours .
Aprés analyses la bactérie est toujours présente.Le spécialiste n'ayant traité que des adultes ne sait plus quoi faire , il l'envoie voir un professeur a marseille qui doit l'hospitaliser si bactérie toujours présente mais le professeur est partit en vacance et nous sommes dans l'angoisse sans savoir vers qui aller.
Avez vous vécu cela et qu'avez vous fait?.
Merci de votre réponse
Lydie
Portrait de cgelitti
Mon beau père présente des symptôme de Lyme, il est actuellement hospitalisé sur Bordeaux.
Après un traitement aux antibiotiques les résultats ne sont pas convaincant.
Aujourd'hui les médecins reviennent sur leur verdict, en fait il ne savent pas ce qu'il a.
Dominique, pouvez vous me donné le nom et l'établissement du Professeur que votre fille doit voir.
Je vous en remercie d'avance.
Bon courage pour votre fille.
Prune
Portrait de cgelitti
Envoyé : 13 Avril 2008 à 19:00 par Prune    

------------------------------------------------------------ --------------------

le site du Dr. George: http://www.ifrance.com/maladies-a-tiques




Certains symptômes provoqués par les maladies nommées ci-dessous ressemblent aux symptômes résultant d'une maladie de Lyme ou de co-infections: la paralysie des membres, la mémoire qui lâche, les troubles de la vue, la dépression, l'épuisement, la fatigue, les maux de ventre, les plaques sur la peau, les douleurs des muscles et des tendons, les crampes, l'arthrite etc...

Alzheimer
Arthrite
Dépression
Fatigue chronique
Fibromyalgie
Lupus
Maladie de Crohn
Maladie de Parkinson
Sclérose en plaques
Sclérose latérale amyotrophique
Certains cas d'autisme pourraient être dus à un Lyme congénital.

Si une personne souffre d'une de ces maladies ou du moins est diagnostiquée comme tel, il lui reste encore à éliminer l'éventualité que sa maladie soit due - entièrement ou partiellement - à une maladie transmise par les tiques. Si c'est le cas, quelques études aux USA montrent que les personnes dans cette situation retrouvent la santé après de longs traitements aux antibiotiques.

Il n'est pas nécessaire de se souvenir d'une piqûre de tique pour souffrir de la maladie de Lyme ou d'une des co-infections puisque les piqûres de nymphe (bébé tique) peuvent facilement passer inaperçues.

Dr Philippe Presles
Portrait de cgelitti
Votre médecin a raison s'il craint une maladie de Lyme car cette maladie est potentiellement grave. Notre article fait état d'une précaution face aux sujets les plus fragiles, les autres devant être surveillés. Dr Philippe Presles - Rédaction e-sante
Gaelle
Portrait de cgelitti
Je viens de lire votre article sur la maladie de Lyme et sur l'autre maladie. Mon mari travaille à l'ONF, et a été régulièrement piqué par des tiques, il a été soigné pour une seule piqure qui avait laissé une petite trace rouge suite aux antibiotiques il n'y a pas eu d'autres séquelles. Mais je ne comprends pas pourquoi cette maladie n'est pas traitée comme maladie professionnelle et que le fameux vaccin ne soit pas administré aux personnes à risque comme les ouvriers ou les agents de l'ONF en particulier. En milieu hospitalier, en milieu militaire il y a des vaccins obligatoires pourquoi pour cette profession, surtout que les tiques il y en a partout dans toutes les forêts de France, pas seulement dans les Vosges.
mamou
Portrait de cgelitti
Les symptomes peuvent-ils être voisins d'une démence sénile ou Alzheimer
ami
Portrait de cgelitti
[QUOTE=cel] Bonjour, mon fils de 2ans et demi a été mordu par une tique il y a environ 1 mois. Suite à l'emergence d'un érythème migrant, il est actuellement sous antibiotique: amoxicilline pendant 3 semaines. A la fin du traitement, faut-il être vigilant à l'émegence d'autres signes ? Sera t'il guérit ? ou faut-l faire pratiquer une sérologie spécifique pour savoir si les bactéries ont été éradiquées ou non ?
cordialement[/QUOTE]
Pierre JOSUE
Portrait de cgelitti
Il me parait très important de signaler que contrairement aux idées recues, il ne faut surtout pas endormir la tique avec de l'éther avant de l'enlever car c'est à ce moment la qu'elle régurgite, et qu'elle peut infecter le sujet. Il vaut mieux essayer de l'oter en la prenant le plus pres possible de la peau
Marensin
Portrait de cgelitti
Bonjour, il y a un an et demi, j'ai fait une paralysie de la face coté gauche. L'analyse de la moelle épinière a révélé que j'avais la maladie de Lyme. J'ai été traité avec AMODEX et SOLUPRED. Est-ce que quelqu'un pourrait me dire si ce traitement a pu éradiquer le virus et est-ce qu?il peut y avoir rechute?
Visiblement j'ai bien récupéré. Le problème est qu'avant cette paralysie j'avais, depuis une dizaine d'années, de nombreux troubles physiques généralisés que je qualifierais de douleurs neuromusculaires (tendons, muscles) articulaires, dorsales et crâniènes. C?est surtout à l'effort que ces douleurs se manifestaient le plus et étaient très handicapantes. Durant le traitement 20 jours) la quasi-totalité des douleurs avaient disparues. Malheureusement elles sont revenues, peut-être plus violentes, dés l?arrêt de ce traitement. On m?a fait une biopsie musculaire qui n?a rien révélé. Tous les médecins, neurologues, psy que j?ai consultés me disent que ces douleurs sont psychiques et viennent de mon subconscient. Je n?y crois guère.
J?habite une petite ville landaise où les moyens de prospections me semblent limités. Qui pourrait me dire à qui et où je pourrais m?adresser pour une prise en charge sérieuse de mon cas ? J?ai 64 ans et ne voudrait pas me retrouver dans une situation qui serait irréversible pour moi. D?avance marci.           
Lydie
Portrait de cgelitti
Envoyé : 30 Octobre 2004 à 10:30 par andaka    

------------------------------------------------------------ --------------------

Bonjour, j'aimerais savoir si l'on s'aperçoit TOUJOURS si l'on a été pîquée par une tique? Y en a-t-il de si petites que l'on n'y pense pas tout de suite, malgré des symptômes ressemblant comme deux gouttes d'eau à ce qui est décrit? Merci. Je me demande si cela n'a pas été mon cas, mais il y a bien longtemps (je me souviens très bien d'une violente réaction cutanée et malaises, que ma mère avait mis sur le compte d'une possible allergie à une plante lors d'une promenade dans des petits chemins. Maintenant, j'ai une fibromyalgie, de l'arthose etc, mais parfois des réactions cutanées, et ai très mal aux articulations. Un rhumatologue m'avait fait faire le "test" de Lyme, négatif. Cependant, j'ai vu que l'on pouvait avoir cette maladie sans que le test ne soit obligatoirement positif: en tous cas, selon des experts, et aussi le American College of Rheumatology, la méthode ELISA n'est pas fiable à 100% et laisse une marge d'insécurité. Je vous demande ceci, parce que les avis des médecins concernant ce que j'ai régulièrement - grosse fièvre, très mal à la tête, à toutes les articulations, allergies, etc - divergent, comme j'ai aussi depuis plusieurs années un léger pic monoclonale IgG au plan hématologique. Là non plus, les rhumatologues, neurologues et hémato voient des possibilités différentes... Bref, ceci n'est pas clair pour moi, sur les tiques, auxquelles j'ai pensé assez tôt, ayant jeune fait de très grosses réactions à des piqûres de puces (à l'époque, ma mère saupoudrait alors mon lit de poudre de DDT...).

Pages

Sujet vérouillé