Caroube
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous

C'est dans le desepoir que j'écris un peu partout sur le net pour essayer de trouver la solution à mon problème qui laisse perplexe tout le corps médical.

Tout à commencer un beau matin de mars 2006, j'etais sur mon lieu de travail et d'un coup j'ai ressenti une douleur à la gorge, douleurs musculaire dans les bras, un acouphnène aigu, et des douleurs testiculaires et à l'epydimie intenses.

Depuis ce jour, je n'ai pas eu grand répit; la chose étrange c'est qu'au levé je vais très bien, aucune douleurs, puis 2 heures après tout ce "remet" en route jusqu'à l'endormissement. Il suffit que je fasse une sieste la journée pour que je "récupère" un peu, mais tout revient toujours en meme temps.

Au départ c'etait difficilement supportable, mais le temps passe et les symptomes sont de plus en plus présent au point de me bloquer littéralement et de plus pouvoir avoir une vie normale. Ma vie est devenu un enfer, j'ai perdu mon travail et je peux difficlement travailler maintenant tellement je suis en mauvais état, mon moral en à pris un sérieux coup, ma vie de couple est mis à mal.

J'ai bien sur consulté une vingtaine de fois mon généraliste, qui m'a aiguillé vers un spécialiste en urologie qui m'a lui meme aiguillé vers un professeur en CHU. Coté ORL, j'ai également consulté un spécialiste.

Mais rien, le néant, malgrès un scanner, des UCBU, des prises de sang à repetitions, échographies, des inflitrations, des cure d'antibiotiques à foison.......

Tout y est passé, ils ont meme abordé un éventuel problème psychologique ou une douleur projeté. Mais sans succès.

On me propose une éventuelle ablation de l'epydidime mais je ne crois pas en son succès, d'autant que le professeur n'est pas pour car il ne pense pas regler les problemes en pratiquant une chirurgie. Il penche de son coté vers une infection, un micro basille. Mais malgrès toutes la série de test, ils n'ont rien pu détecter.

Je suis donc sous codeine en attendant je ne sais pas, mais ce que je sais c'est que plus les jours avance, plus mon état de santé se dégrade. Mon prochain rendez vous est au centre anti douleurs, c'est un traitement médicamenteux qui va etre proposé, sans pour autant chercher ailleurs.

Alors je vous en supplie si vous conaissez des gens qui ont (eu) les memes symptomes que moi SVP contactez moi sur mon adresse mail: ftasss@caramail.com

N'hésitez pas non plus à en parler autour de vous, si vous connaissez des gens proches des mileux hospitaliers ou si vous meme travailler dans un hopital, je vous serai reconnaissant d'en parler ou pourquoi pas d'afficher ce mail dans les service adéquat.

Ceci n'est pas une blague, je suis en detresse par rapport à ma situation, cela fait plus d'un an et demi que ça dure, c'est extrémement préoccupant.

Caroube
Portrait de cgelitti
Bonjour,

le fait que vous avez travaillé dans un environnement assez toxique il faut le dire apporte u éclairage nouveau en effet. Nous ne le savions pas...

Il faudrait tâcher de déterminer précisément toutes les substances chimiques avec lesquelles vous avez pu être en contact ces 4 dernières années, TOUTES...

Et alors, il faut tenter une désintoxication énergique mais celle-ci passera inévitablement par les médecines alternatives car, la médecine allopathique ignore encore les méandres de ce genre de technique et en nie toujours l'intérêt. Peut-être avez vous été en contact avec des composés mercuriels?
Quoi qu'il en soit l'homéo et les drainages phytothérapiques doivent être commencés sans attendre!
Si vous nous aviez parlé de cet aspect des choses, je vous l'aurais dit dès le départ mais je ne pouvais pas le deviner...

Quels sont les autres paramètres biologiques qui ont été testés dans votre bilan sanguin?
Un bilan hépatique et rénal a-t-il été demandé (enzymes hépatiques, albumine, bilirubine ainsi qu'urée et créatinine)??

Une bonne désintoxication impose toujours de bien avoir identifié la source de l'intoxication!!!

Caroube
Portrait de cgelitti
Les séquelles des oreillons qui referaient surface après des dizaines d'années alors que la maladie était sans histoire? peu probable franchement...

Votre foi dans ce vaccin antiourlien est vraiment sans fondement stéphanie L.Si vous saviez combien de jeunes enfants ont été vaccinés avec même une double dose de ROR et ont cependant fait les oreillons vous verriez que seule l'immunité naturelle est infaillible!
Du reste il faut tout de même bien savoir qu'une orchyte peut toujours se produire après le vaccin aussi!

Fabienbien, vous avez dit que le spécialiste vous a refusé l'échographie, c'est bien ce que j'ai lu?
Trouvez-vite quelqu'un qui vous la fera sans attendre.
Vous parlez d'une boule de graisse.
Il faut être sûr de la nature graisseuse (lipomateuse) de cette boule! Certaines hernies en effet sont peu visibles dans certaines positions.
L'échographie est indispensable!

Par ailleurs vous avez dit que c'était survenu assez soudainement en mars 2006.
Remettez-vous dans le contexte et essayez de dire s'il y aurait pu avoir un élément déclencheur?
Un stress important? une prise médicamenteuse avant ça?
Un vaccin -n'importe lequel- que vous auriez fait quelques semaines ou mois avant ça, un rappel ou un vaccin en vue d'un voyage?
Quels sont tous les vaccins que vous avez reçu dans votre vie? Avez-vous déjà eu des réactions à certains d'entre eux (même très jeune)??
J'attends vos réponses.
Bien à vous.
fabienbien
Portrait de cgelitti
Merci pour votre réponse!

La liste est longue, je ne peux pas la récupérer vu que je n'y travaille plus et je suis pas forçément parti en bon terme avec eux, 4 ans de loyaux service et un arret maladie de 6 mois aura eu raison de ma peau....D'autant que lorsque la médecine du travail à fait son enquête, j'ai eu écho qu'il m'ont légèrement égratiné. Ils n'ont pas apprécié le faite que je demande une verfication des produits et la venue d'un medecin du travail, une journée, dans leurs locaux à visiter....

Le bilan a été expeditif, après convacation d'une demi-heure, il m'a répété 10 fois que cela ne venait pas de là.......

Quand j'ai la démarche, j'ai expliqué mes symptomes, et je n'ai (meme encore maintenant) pas d'explication ni de nom de maladie à avancer.

Et pourtant, je connais potentiel et la dangeuresité des produits, il m'est arrivé plusieurs fois d'inhaler ces produits, 8H par jour/ 4ans.

Pensez vous, que le professeur puisse en faire la demande auprès de la medecine du travail??
Caroube
Portrait de cgelitti
Oui mais vous savez la technique du "pas vu pas pris" est aussi la règle en matière d'indutrie pharmaceutique.
C'est classique ça mais il ne faut surtout pas tomber dans le panneau hein....
Ils vous ont porté préjudice, la moindre des choses c'est de vous révéler les données qui sont indispensables à la gestion actuelle de vos problèmes de santé!!! Recourez même à Julien Courbet s'il le faut mais allez jusqu'au bout sur ce coup!!!!

Je vais être très claire avec vous, mieux vaut ne compter que sur vous même plutôt que de compter sur dieu sait quel médecin pour intervenir auprès de vos employeurs! A la rigeur, user d'un avocat pour la rédaction en bonne et due forme d'un courrier sous pli recommandé envoyé à l'employeur. Ca c'est vraiment la meilleure et la + urgente des démarches à entreprendre vous pouvez en être sûr!
Ce que vous pouvez faire c'est demander au "professeur" de rédiger un courrier comme quoi il ne sait pas vous aider sans savoir la nature exacte de tous les produits auxquels vous avez été exposé et avec cette pièce -là du professeur vous allez directo chez un avocat (mieux vaut ne pas passer par la médecine du travail!)
L'avocat saura user à bon escient de ce document afin de vous rétablir dans vos droits et à ce stade, la rédaction d'un tel courrier à votre employeur ne devrait vraiment pas vous coûter les yeux de la tête.
Croyez-moi: un courrier d'un avocat, articles légaux à l'appui va probablement faire réagir votre employeur d'une façon beaucoup plus responsable et si ce n'est pas le cas, je vous dit, n'hésitez pas, faites appel à l'équipe de sans aucun doute (gratuit) qui, j'en suis sûre, n'hésitera pas à obtenir les dits renseignements pour vous. Si là ça échoue, alors vous aurez au moins en main toutes les infos de plusieurs juristes pour initier une action en dommages et intérêts.
Il s'agit de votre santé, ne l'oubliez pas!
Il est très important d'agir sans délai en tout cas d'abord parce que la gestion de votre santé en dépend mais aussi parce que cette entreprise est en mesure à nuire de la sorte à bien d'autres employés que vous et que leur santé sera peut-être aussi malmenée que la vôtre! Ne les oubliez pas non plus eux c'est ça que je veux dire. Il faut agir de façon juste et méthodique mais tout en restant constructif. Il ne s'agit nullement de vous venger mais de réclamer les informations qui vous sont dues!
Bien à vous.
Caroube
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Pour ce qui est des oreillons, une infection naturelle entraine une immunité particulièrement solide.
Le fait que vous soyez après cette infection naturelle été en pleine forme n'a rien d'étonnant étant donné que les maladies infantiles qu'on tente de diaboliser ont une fonction de maturation du système immunité et renforcent in fine celui-ci, le protégeant même contre des maladies plus graves par la suite comme certains cancers...
A quel âge avez-vous reçu le ROR? Combien de temps après vos oreillons "naturels"??
Ce vaccin n'aurait jamais dû vous être fait car d'après moi, il est possible que ce vaccin ait contre-balancé en "saturant" une grande partie de vos anticorps naturels induits par l'infection sauvage dans un premier temps.


Pour ce qui est d'une possible hernie inguinale, les symptômes évoqués (boule pas toujours sentie tout le temps) sont assez évocateurs en fait...
La hernie en comprimant certaines terminaisons nerveuses peut selon moi engendrer pareils symptômes.
Cela dépend de sa position à certains moments.

Sinon, vous avez dit pas de vaccins?
Rien avant le début des symptômes il y a + d'un an?
Aucun accident sportif? Douleur ou "claquage" musculaire?
Fabienbien
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous

Je reviens donc de l'hopital necker.

J'ai auparavant récupéré mon resultat de prise de sang et UCBU, rien de notable selon mon médecin généraliste (à part une CSP à 8 Mg, et leucocytes à 12850 MM un peu élevé mais selon lui, rien de plus).

J'ai rencontré le Professeur Thiuonn donc à necker, qui m'affirme que ce ne peut etre les oreillons, j'ai été vacciné et je les ai deja eu, pour lui pas de doute, c'est pas ça.

Pour la soit disant petite boule de graisse ( va par 2 spécialistes et mon traitant), il confirme bien que c'est une pointe d'hernie, il est formel, surtout quand je plie le bassin en arrière, il touche facilement "une petite bille". il n'a pas été plus explicite que ça, et me propose pas (pour l'instant) de l'operer car il ne pense pas que l'altération générale peut venir de ça.

Il a deja eu des cas comme le mien, très très rare, il m'a aussitot expliqué les symptomes et les douleurs attroce que ses patients avaient, c'est tout à fait mon état. Il est possible d'attenuer ou faire disparaitre la douleur, mais cela passe par un geste chirurgical qui me privera de la paternité à vie.....Et je ne suis pas encore papa. Avant d'agir en dernier recours, il insite pour continuer les recherches.

Pour lui la cause du probleme c'est pas forçément urologique et pense que le probleme doit etre abordé de manière générale.

Il m'a indiqué un interne à l'hoptal bichat, il lui à adressé un courrier et il va me recontacter pour un rendez vous sur Paris ultérieurement.

D'une manière générale il concidère cela comme une infection qui est difficilement expliquable, un coté de la médecine qui est difficle encore à maitrisé puisque ma prise de sang n'indique pas chose, et j'ai un dossier médical qui commence à etre épais.

J'ai travaillé et manipulé des produits chimiques ultra puissant pendant 4 ans, (genre de décapant de peinture, permanganate de potassium, degraissant, décapant) Un tour sur le site de Turco Product, nous donne une partie de liste et les effets secondaires.

En me pencant sur le sujet, j'ai remarqué qu'il ne fallait pas forçément avaler ou boire de grandes quantités, le fait d'ihnaler le produit peut attaquer parfois les........muqueuses. Chose qui est chez moi irrité, puisque ce sont les testicules, la gorge, derrière les oreilles niveau machoire, et des acouphènes encore à expliquer.

Si cela pourrait provenir de ça, comment en faire la démonstration? je suis meme tombé malade sur mon poste de travail ce fameux matin de mars 2006....... la médecine du travail à fait une enquete mais qui ne permet pas d'etablir une relation directe (deja qu'il m'on regardé de travers quand je suis aller les voir à ce sujet, en me prenant pour un demi mongol).

Maintenant en reformulant la question dans un autre sens, à savoir si les muqueuses peut etre intoxiqué ou infecter avec des séquelles. Simple supposition, mais je ne veux fermer aucun porte d'exploration.

N'hesitez pas, si il y a des gens dans mon cas, il y en à surement sur internet. Si vous avez d'autres info, je prend!
Caroube
Portrait de cgelitti
L'immunité après oreillons naturels est fiable, extrêmement fiable, ce qui n'est en effet PAS DU TOUT LE CAS avec le vaccin. Nombre de gens vaccinés font les oreillons, c'est vraiment grotesque de poursuivre cette vaccination vu son haut taux d'échec, vraiment grotesque! Il faudrait donc être sûr qu'il ait eu une atteinte ourlienne (= oreillons donc) il y a un an, une sérologie a-t-elle été pratiquée??


il est clair comme le dit Lanctôt, une ex-médecin qui a été radiée pour son excès de bon sens qui dérangeait beaucoup!- que le bon sens ne s'apprend pas en faculté.
Vacciner avec un vaccin trivalent alors que le vacciné avait déjà fait la maladie oreillons naturelle est une preuve de + que le but ce n'est pas la santé, c'est le profit, vendre à tout prix!
A mon avis, ce qui aurait pu se produire est la chose suivante:

après atteinte ourlienne naturelle, il y a immunité vraie et durable et un taux solide et stable d'anticorps, ok? Mais vacciner quelqu'un qui est déjà immunisé est tout à fair contre-productif: au lieu de refabriquer de nouveaux anticorps, les antigènes (du vaccin) vont en priorité s'accoupler avec les anticorps résiduels (dans ce cas -ci ceux créés par la maladie naturelle), ce qui va neutraliser les anticorps circulants et générer la formation de complexes immuns.
Ces complexes immuns peuvent donner lieu à des réactions comme des vascularites, des douleurs des tissus et des articulations etc.
L'immunuté naturelle ayant été défavorablement contrebalancée par une valence vaccinale-pour ne pas dire le vaccin tout entier- inutile, le revoila à la merci d'une atteinte ourlienne à l'âge adulte, âge où les complications sont toujours + fréquentes que dans l'enfance. La vaccination a donc transposé une maladie INFANTILE à un âge + à risque...CHAPEAU VACCINS!

Peut-être qu'un antidote homéo (isopathique) du ROR l'aiderait? il faut voir si c'était le ROR qui a été donné ou un vaccin monovalent contre les seuls oreillons (comme l'imovax qui n'est plus utilisé auj)?
Un homéo pourrait sûrement aider dans ce genre de cas délicat.
Stéphanie.L
Portrait de cgelitti
Fabien,
Les oreillons peuvent donner des séquelles importantes.(surdité,méningite,encéphalite,pancréatite=forte s douleurs abdominales+vomissements,orchite=atteinte testiculaire,stérilité...)
Il se peut que tes douleurs viennent de là.
Tu dis qu'en 2006 tu as eu mal à la gorge.Peut-être était-ce à cause des oreillons.En effet,le gonflement des glandes salivaires sous les oreilles a peut être appuyé sur ta gorge?
As-tu eu,à cette époque, une fièvre élevée à 39°/40°pendant environ 1 à 2 jours + maux de tête+maux d'oreilles?
Tu es sûre d'avoir été vacciné étant petit?
En tous cas,j'espère que les médecins vont trouver ce que tu as et pouvoir te donner les médicaments adéquats.
Tu es courageux et il n'y a pas de raisons qu'ils ne trouvent pas le mal dont tu souffres.
En attendant,continue à faire tes examens,soigne-toi bien et donne de tes nouvelles.
Mes amitiés.

Fabienbien
Portrait de cgelitti
J'ai oublié, j'ai 31 ans.
fabienbien
Portrait de cgelitti
Quel dommage de ne pas pouvoir éditer mon précédent message, c'est BOURRé de fautes au CM carré!

Pages

Sujet vérouillé