andreea
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous

je tiens à vous livrer mon temoignage, étant moi même atteind de cette maladie

J'ai 26 ans et cette maladie à été diagnostiquée en 1993, j'avais alors 14 ans. Des douleurs à l'estomac, au ventre, une fatigue incroyable, une erte de poids, mes parents ont alors pris rdv chez un gastro, après une coloscopie, le diagnostic était clair : Crohn.

Afin de me preserver mes parents ont demandé au gastro de ne pas me révéler le diagnostic. Je savais ce qu'était cette maladie, ma tante (avec qui je n'ai pas de lien sanguin) en étant elle même atteinte. Je prenais le traitement sans poser de questions et surtout sans me poser de questions, au programme, Pentasa 500, Flagyl, Rubozinc, Maltofer etc.. Un jour ce qui devait arriver arriva, j'ai appris de la bouche du gastro ce que j'avais vraiment...dur, surtout quand on à 15 ans...

Pendant des années j'ai continué le pentasa, puis je suis passé au fivasa, malgré cela j'ai connu de nombreuses poussées, au moins 2 par an, avec perte d'appetit, donc de poids, et douleurs localisées au niveau de l'estomac, mais pas de diarhées. Le stress et la chaleur ayant pour effet d'accélerer les poussées.. Lors de celles ci j'étais traité par corticoïdes (Cortancyl)

En février dernier j'ai à nouveau eu une poussée assé forte suite au décés de ma grand-mére, douleurs, perte d'appetit, donc de poids, donc stress...voila le fameux cercle vicieux en marche...j'ai à nouveau été traité par cortancyl, mais sans réel effet cette fois, j'ai revu le gastro debut avril et il programme une coloscopie (la derniere ayant été effectuée en 1996)

Le 17 avril, pris de douleurs à nouveau, je reste au lit, me sentant vraiment mal, le médecin de garde vient chez moi et diagnostique une appendicite. Je suis alors emmené en urgences à la clinique et opéré d'une péritonite avec perforation de l'intestin grêle.. A mon réveil, j'apprends que le chirurgien à procéde à l'ablation de la partie nécrosée de mon intestin grêle (80 cms) Après avoir passé 13 jours dont 9 en soins intensifs, je suis rentré chez moi, sans traitement médical, et je me sens bien, je retrouve l'appetit, je reprends du poids (4 kgs en 1 mois), et je ne me rappelle pas de m'être senti aussi bien.

Malgré celà il y a 15 jours j'ai à nouveau été pris de douleurs au niveau de l'estomac et été hospitalisé en urgences, diagnostic : Occlusion intestinale suite à l'opération, des brides s'étant formées sur l'intestin. J'ai échappé à l'opération, nombreux ASP, puis gastrographie, je suis sorti après 12 jours de repos. Aujourd'hui je me sens bien, et quelque part je regrette que cette intervention n'ai pas eu lieu plus tôt. Je voulais simplement apporter mon temoignage, celui d'un jeune homme de 26 ans, et vous dire à tous ceux et à toutes celles qui sont touchés par cette maladie que la recherche progresse à grands pas, et que quelque part nous avons de la chance dans notre malheur....celui de ne pas être touchés par une maladie orpheline..

Merci à tous ceux qui auront pris le temps de me lire jusqu'au bout!!

PUB
PUB