Anonyme
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Les medecins m'ont decouvert, il y a 4 mois, la maladie de basedow a cause de mes nombreux symptomes: brulures et genes aux yeux, dereglement,maigrissement,etc...

Je suis sous traitement depuis 3 mois avec le neo mercazole et levothyrox.

Mes symptomes ont un peu diminue, juste quelques pointes d'irritabilite selon les jours.

Mais depuis 4 jours je ressent une sensation de gene au niveau de ma gorge, je n ai pas mal, juste une impression d'etouffement parfois, et je n ai pas l impression non plus que mon gloitre a double de volume

Quelqu un peut-il m'aiguiller sur ce nouveau symptome, car je suis actuellement aux USA et je ne verrai pas mon endoctrino Francais avant fin Juin et donc pas d'analyse avant?

Merci, j attend vos reponses.

Alexiandria

Anonyme
Portrait de cgelitti
me "revoilou", toujours indécise sur la question que je me pose depuis bientôt plus de quinze jours, à savoir, je me soigne ou je ne me soigne pas ? j'ai visité plusieurs forum, plusieurs sites expliquant l'hyper et la maladie de basedow. là je suis DEPRIMEE. j'ai lu un message de flo21, je ne sais pas si florence et flo21 sont les mêmes personnes, car j'avais envie de savoir ce qu'était devenue flo21, qui ne voulait pas de "médoc" mais plutôt un traitement radioactif. j'ai lu aussi qu'elle avait la même angoisse que moi, c'est à dire de grossir. c'est d'ailleurs pour cela que je refuse tout traitement pour le moment. J'attends. Vu que mes symptômes pour le moment ne me paraissent pas trop alarmants. (palpitations dans les doigts, selles fréquentes (mais cela ne me dérange pas vu qu'avant c'était l'inverse), mal aux jambes et réveils nocturnes et amaigrissement (mais çà c'est le top),pardon!!! si je suis déprimée ce soir, c'est par tout ce que j'ai pu lire. peut être ne faut-il pas tout prendre à la lettre, mais quand même. j'ai retenue dans tout ce que j'ai lu, traitement à vie, passer presque inévitablement de l'hyper à l'hypo, (bonjour les kilos, en plus de la préménopause, j'ai plus qu'à rester enfermer chez moi, et dire à mon compagnon de me quitter car je ne serais plus une femme), l'ablation peut donner des sensations d'étouffement ce qui entraîne des angoisses nocturnes, et l'iode radioactive si elle n'a pas les effets dévastateurs du néo mercasol et lévothyrox, a pour conséquences l'hypothyroïdie. Quelles belles perspectives, cette maladie va m'apporter. pourquoi cette maladie nous est elle tombée dessus. Je sais que le stress y est pour quelque chose, mais le stress et la douleur n'était ce pas suffisant pour que cette "p...." de maladie vienne aussi m'empoisonner. désolée d'être si agressive, mais vraiment, là vraiment je n'ai pas le moral.....
ninie
Portrait de cgelitti
me "revoilou", toujours indécise sur la question que je me pose depuis bientôt plus de quinze jours, à savoir, je me soigne ou je ne me soigne pas ? j'ai visité plusieurs forum, plusieurs sites expliquant l'hyper et la maladie de basedow. là je suis DEPRIMEE. j'ai lu un message de flo21, je ne sais pas si florence et flo21 sont les mêmes personnes, car j'avais envie de savoir ce qu'était devenue flo21, qui ne voulait pas de "médoc" mais plutôt un traitement radioactif. j'ai lu aussi qu'elle avait la même angoisse que moi, c'est à dire de grossir. c'est d'ailleurs pour cela que je refuse tout traitement pour le moment. J'attends. Vu que mes symptômes pour le moment ne me paraissent pas trop alarmants. (palpitations dans les doigts, selles fréquentes (mais cela ne me dérange pas vu qu'avant c'était l'inverse), mal aux jambes et réveils nocturnes et amaigrissement (mais çà c'est le top),pardon!!! si je suis déprimée ce soir, c'est par tout ce que j'ai pu lire. peut être ne faut-il pas tout prendre à la lettre, mais quand même. j'ai retenue dans tout ce que j'ai lu, traitement à vie, passer presque inévitablement de l'hyper à l'hypo, (bonjour les kilos, en plus de la préménopause, j'ai plus qu'à rester enfermer chez moi, et dire à mon compagnon de me quitter car je ne serais plus une femme), l'ablation peut donner des sensations d'étouffement ce qui entraîne des angoisses nocturnes, et l'iode radioactive si elle n'a pas les effets dévastateurs du néo mercasol et lévothyrox, a pour conséquences l'hypothyroïdie. Quelles belles perspectives, cette maladie va m'apporter. pourquoi cette maladie nous est elle tombée dessus. Je sais que le stress y est pour quelque chose, mais le stress et la douleur n'était ce pas suffisant pour que cette "p...." de maladie vienne aussi m'empoisonner. désolée d'être si agressive, mais vraiment, là vraiment je n'ai pas le moral.....
ninie
Portrait de cgelitti
je viens de lire sur internet qu'une personne atteinte d'hyperthyroïdie, pouvait se retrouver en hypothyroïdie, soit par un dosage mal équilibré, soit parce que la patiente ne se sera pas soignée. est ce vrai ? soigne t on en france l'hyper par de l'iode radioactive ?
NINIE
Portrait de cgelitti
Le traitement fait-il prendre du poids ?
Le traitement à l'iode radioactif guérit l'hyperthyroïdie, abaisse le niveau d'hormones thyroïdiennes et fait disparaître les symptômes. Le gain de poids n'est pas une conséquence inévitable du traitement.

Tous les patients hyperthyroïdiens ont un métabolisme accéléré qui fait que leur organisme dépense l'énergie plus rapidement que la normale. Chez plusieurs, l'appétit et la consommation d'aliments augmentent également. En raison des différences individuelles de métabolisme et d'appétit, certains patients hyperthyroïdiens perdent du poids, certains restent au même poids tandis que d'autres prennent effectivement du poids. Lorsqu'ils sont guéris, peu importe le mode de traitement, la vitesse du métabolisme diminue et l'énergie se dépense plus lentement. Il y a habituellement une baisse de l'appétit, et la plupart des patients reviennent au poids qu'il avaient avant l'hyperthyroïdie. Toutefois, le gain d'appétit peut persister après le ralentissement du métabolisme. Si cela vous arrive, peut-être aurez-vous tendance à prendre du poids, à moins que vous ne diminuiez volontairement votre consommation d'aliments. Cela dit, vous pouvez y remédier facilement en mangeant moins.    TEXTE VU SUR INTERNET
rocky
Portrait de cgelitti
[QUOTE=alexandria] Bonjour,

Les medecins m'ont decouvert, il y a 4 mois, la maladie de basedow a cause de mes nombreux symptomes: brulures et genes aux yeux, dereglement,maigrissement,etc...
Je suis sous traitement depuis 3 mois avec le neo mercazole et levothyrox.
Mes symptomes ont un peu diminue, juste quelques pointes d'irritabilite selon les jours.
Mais depuis 4 jours je ressent une sensation de gene au niveau de ma gorge, je n ai pas mal, juste une impression d'etouffement parfois, et je n ai pas l impression non plus que mon gloitre a double de volume
Quelqu un peut-il m'aiguiller sur ce nouveau symptome, car je suis actuellement aux USA et je ne verrai pas mon endoctrino Francais avant fin Juin et donc pas d'analyse avant?
Merci, j attend vos reponses.
Alexiandria[/QUOTE]

En attendant, je vous conseille d'aller voir ce site plein d'informations, qu'on m'a conseillé: http:// endocrinopsycho.free.fr. Il s'agit d'un psychologue qui traite notamment la maladie de basedow (mais aussi tout ce qui est problème de thyroïde, d'équilibre, dépression, fatigue etc.)avec une autre méthode très efficace.
marie
Portrait de cgelitti
bonjour, moi aussi j ai la maladie de basedow depuis 2 ans, c est loin d etre facile, de nombreux symptomes malgré le traitement restent présents: la fatigue, l irritabilité, la perte de memoire... et en effet cette sensation au niveau de la gorge d étouffement. quand j en parle au mèdecin je crois pas qu elle me prenne au sérieux, mais pourtant cette sensation est bien là, le néo mercazol peut créer un gloitre et je pense que ça vient de là. si je parle trop ou si je crie j ai comme des irritations , des instinctions de voix, je pense que ma thyroide est grosse et irrite mon larrynx. courage et peut etre a bientot
Sujet vérouillé