La maladie d'Alzheimer s'apparente à un diabète de type 3

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 18 Avril 2005 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 21 Octobre 2015 : 16h07
-A +A

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le cerveau produit de l'insuline. Jusque-là, ce rôle était connu du seul pancréas, dont toute anomalie engendre le diabète. Mais la découverte ne s'arrête pas là, puisque les chercheurs ont également constaté une baisse d'insuline dans le cerveau des patients atteints de la maladie d'Alzheimer. A-t-on découvert un diabète de type 3 ?

En effet, pour les scientifiques, il s'agit peut-être d'une nouvelle forme de diabète, qu'ils ont dénommé diabète de type 3. Toutefois, ils précisent bien que ce type de diabète est différent des autres.

La neurodégénérescence qui survient dans la maladie d'Alzheimer est associée à un certain nombre d'anomalies : perte de cellules, dépôts d'amyloïde-bêta, etc. Il a également été récemment reconnu qu'une baisse de l'utilisation cérébrale du glucose et du métabolisme énergétique survient au stade précoce de la maladie, et qu'un trouble du signal insuline pourrait jouer un rôle important dans la neurodégénérescence de la maladie d'Alzheimer.C'est ainsi qu'après avoir découvert la capacité du cerveau à synthétiser de l'insuline chez des rongeurs, les chercheurs ont voulu savoir ce qu'il en était précisément chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Pour cela, ils ont comparé des sujets âgés témoins à des patients affectés de la maladie d'Alzheimer.

On constate ainsi que l'insuline est produite chez l'homme dans le cerveau et les neurones. Le pancréas n'est donc plus le seul organe à fabriquer cette hormone. Toutefois, elle est produite en beaucoup plus petite quantité que celle du pancréas, et n'influencerait pas le taux de glucose sanguin, contrairement à ce qui se produit dans le cas des diabètes de type 1 et 2. En effet, rappelons que ces maladies se déclarent lorsque l'organisme n'arrive plus à fabriquer ou à utiliser l'insuline synthétisée par le pancréas.

Ensuite, dans les cerveaux affectés par la maladie d'Alzheimer, il existe une réduction importante de la quantité d'insuline produite dans une zone cérébrale particulière, dénommée l'hippocampe. Et cette région du cerveau est justement responsable de la mémoire. L'absence complète de production d'insuline est associée à la mort des cellules nerveuses.

Ce constat établit pour la première fois un lien entre l'insuline cérébrale et la maladie d'Alzheimer. Il suggère également que la maladie d'Alzheimer pourrait représenter un trouble neuroendocrinien qui ressemble, mais diffère du diabète. Ce nouveau mécanisme pourrait ainsi être dénommé « diabète de type 3 ». Les recherches doivent se poursuivre afin d'affiner la compréhension et l'origine de ce phénomène, et de déterminer s'il intervient aussi dans d'autres maladies neurodégénératives.

De très grandes perspectives...

Cette découverte majeure laisse entrevoir la possibilité de développer de nouvelles méthodes pour détecter plus précocement l'Alzheimer, en améliorant par exemple les techniques d'imagerie pour déterminer la quantité d'insuline produite par le cerveau. Du côté de la prise en charge, on pourrait s'orienter vers des traitements capables de stimuler spécifiquement le signal de l'insuline dans le cerveau.

Et enfin, un risque accru d'Alzheimer chez les diabétiques devra être évalué.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 18 Avril 2005 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 21 Octobre 2015 : 16h07
Source : Steen E. Et coll., J. Alzheimers Dis., 7 (1) : 63-80, 2005.
A lire aussi
Hypoglycémie Publié le 06/09/2001 - 00h00

L'hypoglycémie véritable est une maladie rarissime. Dans le langage courant, on désigne par le terme d'hypoglycémie un ensemble de malaises très désagréables causés par la baisse du taux ou l'insuffisance de sucre dans le sang ("hypoglycémie" signifie littéralement taux de sucre sous la...

Une première historique dans le traitement du diabète Publié le 12/07/2005 - 00h00

Le seul traitement du diabète de type 1 (insulinodépendant) aujourd'hui disponible est palliatif. Il consiste à injecter quotidiennement de l'insuline de synthèse. Pour la première fois, des chercheurs ont réussi à bloquer l'évolution du diabète, en empêchant la destruction des cellules du...

Le diabète expliqué en vidéo Publié le 19/08/2010 - 14h57

Pendant la digestion, la plupart des aliments que nous mangeons sont transformés en glucose, couramment dénommé glycémie. Le glucose circule dans le sang et sert d'aliment pour les cellules du corps. Mais les cellules ne peuvent pas absorber le glucose tout seul. Il faut tout d'abord qu'une...

Du diabète au cancer du pancréas Publié le 29/07/2013 - 10h16

Le diabète est un facteur de risque du cancer du pancréas et des études récentes confirment cette relation. Autrement dit, les diabétiques sont plus à risque que les autres de développer un cancer du pancréas. La bonne nouvelle est que ce cancer est assez rare mais il a l’inconvénient...

Plus d'articles