Les malades d'Alzheimer ne se perdront plus

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 10 Juillet 2006 : 02h00
Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer se retrouvent souvent complètement désorientées lors de leurs déplacements. C'est ainsi qu'on peut les trouver errantes dans les couloirs de l'institution ou dans les rues du quartier. Afin d'éviter cette situation angoissante, un bracelet électronique dénommé «Columba», utilisant la technique de la téléphonie mobile, est aujourd'hui disponible. Il permet une géolocalisation immédiate et précise.
PUB

Comment contrôler les allées et venues des malades d'Alzheimer ?

Est-on en droit d'empêcher les personnes sujettes à la désorientation de se déplacer, afin qu'elles ne se perdent plus dans leur quartier ou dans les couloirs de l'institution ? La réponse à cette question est particulièrement difficile. Pourtant, on estime que 60% des sujets atteints d'Alzheimer sont sujets à l'errance et à la désorientation.

La technologie de la téléphonie mobile vient d'apporter une aide très intéressante. En effet, la société Médical Mobile, filiale du canadien Medical Intelligence Technologies, s'est associée avec l'opérateur Orange pour proposer un bracelet électronique fonctionnant comme un téléphone portable mains libres, doté d'un système de géolocalisation GPS et d'un système d'alerte signalant toutes sorties hors d'une zone bien définie.

En pratique, la personne qui porte ce bracelet électronique dénommé «Columba» au poignet est entièrement libre de ses déplacements car elle ne peut plus se perdre. Une zone de libre circulation étant définie, toute sortie de cette zone déclenche une alerte au centre d'appel médicalisé. La famille ou le personnel soignant est immédiatement averti(e). Connaissant en permanence la position du porteur du bracelet électronique, une assistance peut être rapidement et efficacement organisée. À noter que le centre d'appel médical peut également entrer en communication téléphonique mains libres avec la personne équipée de ce bracelet électronique et inversement.

PUB

Concrètement sur le bracelet électronique

  • Le bracelet électronique Columba est disponible depuis juin 2006 en pharmacie et dans les agences France Télécom.

  • Le coût du bracelet électronique est de 199 euros en offre de lancement, puis par la suite de 259 euros.

  • Le service (centre d'appel, géolocalisation, communications d'urgence) est disponible uniquement sur abonnement mensuel.

  • Le centre d'appel est opérant 24h/24 et 7j/7.
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 10 Juillet 2006 : 02h00
Source : Communiqué de presse de France Télécom du 6 juin 2006.
PUB
PUB
A lire aussi
Alzheimer : que penser des dispositifs de géolocalisation ?Publié le 09/03/2012 - 12h12

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’un trouble de l’orientation peuvent quitter leur domicile, se déplacer et finir par se perdre, ne plus savoir où elles se trouvent. Pouvoir demander de l’aide, et pour les proches, localiser la personne disparue est l’objectif...

Faire face à la maladie d'AlzheimerPublié le 15/09/2004 - 00h00

Il cherche constamment son gillet, il grignote plutôt qu'il ne mange, il lui arrive de ne plus remettre une voisine ? Bien sûr on préfère en rire, on évoque son « grand âge », on accuse « la vieillerie ». Finalement on trouve ça presque normal... Mais au fond, on sait bien que ce n'est...

Téléphone portable : 10 règles pour se protéger des risques liés aux ondesPublié le 23/06/2008 - 00h00

Depuis la commercialisation des téléphones portables, la même question revient immanquablement : le téléphone mobile, en émettant des ondes électromagnétiques, est-il risqué, dangereux pour la santé ? Mais la preuve formelle de la nocivité du portable n'a toujours pas été apportée.Est-ce une raison suffisante pour ne pas prendre en compte cette éventualité et de ne pas adopter quelques règles simples qui nous permettraient de nous protéger des dangers potentiels ? Après une analyse critique du sujet, David Servan-Schreiber* est arrivé à la conclusion que « le risque...

Portable à l'hôpital : bientôt autorisé ? Publié le 12/03/2003 - 00h00

En raison d'éventuelles interférences avec les équipements médicaux, l'hôpital interdit depuis une dizaine d'années l'emploi du téléphone portable. En l'absence d'incident notable, cette mesure de précaution pourrait bientôt évoluer, d'autant que le mobile peut participer à...

Plus d'articles