françoise
Portrait de cgelitti
j'ai envie de me suicider mais j'ai mon fils de 8 ans qu'est ce que je dois faire ?aider moi s v p
françoise
Portrait de cgelitti
il est normal de penser à ton fils mais la première personne c'est toi !!!Je suis passée par là et je pensais que mon fils vivrait mieux sans moi .tous les jours j'essaie de trouver une chose positive qui me fait avancer et pas à pas je me remotive ,essaie et surtout il faut t'occuper.s'habiller se maquiller surtout ne pas rester dans un fauteuil en robe de chambre.Se forcer à avoir des horaires et des taches bien définies .C'estcomme ça que je fais c'est pas génial mais cela te force à remettre les pieds sur terre.
Car ton fils comme toi avez besoin de reperes quand on déprime on n'en a plus .Et surtout il faut pas hésiter : parles ne t'enfermes pas
bisous
dolyanne
Portrait de cgelitti
bonsoir rajee , tu a surement des raisons pour en etre arrivée a ce stade , et je ne te juge absolument pas , mais il faut que tu repensse sans cesse a ton fils , pour eviter le pire , pire pour toi , mais pire pour lui ... je cotoie tous les jours des enfants placés dans divers structures d'acceuil , et je peut te dire que méme si les structures sont souvent bien , il leur manque toujours l'essentielle , l'iremplacable , leur maman.. pense y toujours , quand a ta souffrance , il y a surement une solution , il ni a jamais de probléme sans solution .. parle si tu en a envie , ici on ne juge pas , on s'entraide , on s'epaulent .. quand tu ira mieux , je te raconterai ce que je viens de vivre .. et tu verra qu'il y a pleins de personnes comme toi au bord du desespoir , mais pour l'instant , la priorité c'est toi , essaye de nous decrire le pourquoi de ton mal etre .. et surtout pense a ton petit bout de choux il t'aime , et a besoin de toi.;
allez lance toi , ecris nous , on fera de notre mieux pour t'aider
bisous
dolyanne
marjorie
Portrait de cgelitti
ne fais surtout pas ça !
lorsque j'ai commencé à me faire soigner, j'avais encore mon petit dernier avec moi (je suis divorcée, père complètement parti) et je lui ai pourri la vie. j'ai voulu, pendant quelque temps, l'entraîner dans le suicide avec moi, finalement il a été suivi à son tour par un pédopsychiatre, car à l'école il dijonctait carrément. toujours "ailleurs"... bien sûr il devait être terrorisé par ce que je lui avais proposé. heureusement cela s'et arrangé il a maintenant 24 ans, il travaille, mais je le sens encore bien fragile, il a une sensibilité très aiguisée, j'ai compris et je ne lui parle jamais plus de suicide, et lorsqu'il vient me voir "je fais semblant"....
c'est criminel que de vouloir faire ce que j'ai fait, surtout protégez votre petit garçon.
dans ma souffrance, j'avais oublié celle de mon petit qui est si beau et que j'aime tant. puisse-t-il me pardonner.
voyez de tte urgence un psychiatre svp. je vous embrasse.
Sujet vérouillé