amp
Portrait de cgelitti
Bonsoir,

Je suis à la recherche d'avis de personne étant dans le même cas que moi, ou qui pourrait avoir une idée de ce que j'ai.

Voilà ma situation :

Je suis une jeune femme de 20 ans,et je suis militaire. Jusqu'à mes 17 ans j'étais relativement sportive (entre 5 et 10hrs de sport par semaine, comprenant natation, escalade, karaté et base-ball).

En entrant en prépa je me suis blessé en sport, sur un départ de 50m sprint. Ma prof étant particulièrement stupide, j'ai du enchainer sur un 3000m avant d'aller à l'infirmerie. On m'a diagnostiqué un claquage à la cuisse, et on m'a dit : deux semaines en sport et ça ira.

Deux semaine plus tard je reprend le sport, et je me refait mal. J'ai continué comme ça quelque temps, à être dispensé trop peu de temps, et à chaque fois que je reprenais je me refaisais mal.

Entre temps la douleur était passée plus dans le genou que dans la cuisse. S'en est suivi une année sans sport, puisqu'incapable d'en faire. J'ai vu de nombreux médecins, passé une écographie (de la cuisse), et une radio et une IRM du genou sans résultat.

C'est là qu'on m'a orienté vers un éventuel problème de dos. A l'époque je n'avais pas encore de douleurs dans le dos. J'ai également vu un rhumatologue (orientée par un médecin du sport), et passé des radios du dos sans résultats.

Cest là que j'ai commencé à avoir mal dans le bas du dos, en particulier en courant, puis au quotidien. Au fur et à mesure les douleurs se sont faits de plus en plus fortes, me réveillant la nuit. J'ai vu un kiné qui a diagnostiqué que mon bassin était tordu : au lieu d'être "droit", il était penché d'un coté et pas dans l'axe. J'ai donc été traité pour ça, suffisamment pour me permettre de reprendre un peu le sport (car j'avais des concours à passer).

Une fois arrivée en Ecole pendant la période d'incorporation on s'est retrouvé à courir dans des escaliers en rangers, et les douleurs sont réapparues plus fortes que jamais, comme des éclairs dans le bas du dos qui irradiaient dans la jambe droite. On m'a prescrit du paracétamol (sans effet), puis au bout d'une semaine des anti-inflammatoires (petite amélioration puis plus rien), et enfin des décontractants et des anti-inflammatoires encore plus forts.

Comme je ne pouvais pas être laissé au repos, au bout de 15 jours mon état s'était énormément aggravé. J'étais incapable de rester debout (marcher me faisait moins mal que rester statique). L'infirmerie à fini par m'envoyer à l'hopital, sous perfusion (et la enfin, le soulagement). Un diagnostique de lombo-sciatalgie a été fait, et au bout de 5 jours je suis sortie de l'hopital. J'ai enchainé sur de la kiné (10 scéances), qui m'a beaucoup soulagé, et par aller voir un podologue qui m'a prescrit des semelles.

Un mois plus tard j'ai passé une IRM sur laquelle rien n'était visible. Effectivement les douleurs s'étaient calmées, plus de problèmes pour dormir. Mais dès que j'ai repris la course à pied les douleurs sont réapparues. Pour le rameur ou la natation, aucun problème, par contre les abdos, les pompes et le gainage me font particulièrement mal aussi.

J'ai de nouveau mal en permanence dans le bas du dos, en particulier lorsque je reste debout. L'infirmerie refuse de m'écouter, et pense que mes douleurs sont d'origine psychogènes. Les médecins civils pataugent un peu, puisque rien n'apparait à l'irm ,ils se contentent de me refiler des anti-inflammatoires.

Voilà, c'était un peu long, merci à ceux qui ont lu jusque là, et je suis preneuse de tous les avis.

PUB
PUB