Mal de tête : un signe de rhume de cerveau ?

Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 05 Avril 2018 : 10h01
Connu aussi sous le nom de rhinite aiguë ou « coryza », le rhume de cerveau est une infection des voies respiratoires et surtout du nez. D’origine virale, cette affection provoque une inflammation des membranes nasales, responsable de maux de tête et autres symptômes associés. Le rhume de cerveau étant très fréquent en hiver, reconnaître ces symptômes permet de prévenir une éventuelle surinfection et d’adopter le traitement adéquat pour se soulager.
© Istock

Les symptômes du rhume de cerveau

Le rhume de cerveau est une affection particulièrement contagieuse qui se traduit par un mal de tête et des infections respiratoires, comme un écoulement nasal, des éternuements et parfois de la fièvre. Une grande fatigue est souvent associée à ce type de rhume. Il faudra en général une petite semaine pour que tous ces signes disparaissent spontanément. Le recours aux médicaments ne doit pas être automatique en l’absence de complication.

PUB

Les traitements du rhume de cerveau

Un rhume de cerveau mal, voire pas soigné du tout, peut entraîner certaines complications. En effet, si les bactéries prolifèrent au niveau de l’appareil respiratoire, elles peuvent entraîner une surinfection, comme dans le cas d’une angine, d’une bronchite ou encore d’une sinusite. Il n’existe pas de traitement spécifique du rhume de cerveau. Il convient d’atténuer les symptômes un par un. Le recours aux antipyrétiques est possible pour atténuer la fièvre le cas échéant. Nettoyer les fosses nasales à l’aide d’un sérum physiologique est aussi recommandé. En cas de surinfection, des antibiotiques pourront être prescrits.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 05 Avril 2018 : 10h01
A lire aussi
Quand le rhume se transforme en sinusitePublié le 13/11/2006 - 00h00

C'est le principal risque du banal rhume que l'on attrape tous en hiver : l'agression virale donne lieu à une surinfection bactérienne des sinus. Le plus souvent, rhume et sinusite sont bénins. Il suffit de surveiller et de consulter si ça s'éternise. Quelques astuces pour prévenir.

Rhume et grippePublié le 06/09/2001 - 00h00

Le rhume et la grippe sont des maladies que l'on confond souvent. Toutes deux sont des infections virales, mais causées par des virus de familles différentes et ayant des manifestations distinctes.

SinusitePublié le 06/09/2001 - 00h00

Le nez a pour fonction de réchauffer, d'humidifier, de purifier et de traiter l'air respiré avant qu'il ne se rende aux poumons.Les bactéries et les particules qui entrent dans le nez sont ainsi retenues et filtrées par les muqueuses et les cils de la cavité nasale.

Congestion nasale, nez bouchéPublié le 31/05/2001 - 00h00

La congestion nasale (nez bouché) est due à une inflammation ou à une irritation locale, qui provoque un resserrement du passage de l'air dans le nez.Lorsqu'elle est accompagnée d'un rhume, d'une sinusite (inflammation des sinus, cavités de certains os du visage où l'on trouve les muqueuses...

Plus d'articles