Linda55
Portrait de cgelitti
Bonjour, J'aimerais savoir si le magnésium peut etre pris sans danger, car chaque fois que je consulte mon médecin, elle me prescrit Magné B6 et cela depuis 5 ans. Je me demande si je fais bien en suivant sa préscription ? Merci de me répondre Josy
manue34
Portrait de cgelitti
Steffie, je ne sais pas si ça un rapport, mais je regarde sur le net pour connaître un peu mieux le mécanisme de l'éjaculation. En ce moment, on fait une cure de chlorure de magnésium avec mon copain et on a remarqué qu'il tenait vraiment beaucoup plus longtemps et c'est assez surprenant même.
J'aimerais bien savoir du coup, si c'est le magnésium qui permet cela ou pas et pourquoi.
Kickers
Portrait de cgelitti
J'ai lu un article qui expliquait qu'on était une majorité à ne pas consommer assez de magnésium par jour. Je fais régulièrement des cures de Magné B6, car le stress est un gros consommateur de magnésium, et cela m'évite d'avoir les nerfs à fleur de peau. Et d'après mon médecin, c'est très bien que j'en prenne.
Linda55
Portrait de cgelitti

Bonjour ,

C'est sans danger, mais après 15 jours il faut relancer le pouvoir d'absorbtion l'organisme avec un peu de silice.

<lien supprimé par le modérateur>

patrice
Portrait de cgelitti
bonsoir,
merci Nausica tes renseignements sont précis et peuvent être trés utiles.
merci.
Amitiés,Patrice.
josette
Portrait de cgelitti
bonjour, Merci chère Nausica, pour tous ces renseignements, cela ne peut pas etre plus clair !! Nous voici bien informés.   Encore merci    et à bientot   Josy
Nausica
Portrait de cgelitti
Bonsoir Josette,


A quoi sert le magnésium (symbole = Mg) ?

=> formation des os et des dents, avec le calcium et le phosphore
=> favorise la fixation du calcium sur l'os
=> action sur la croissance
=> transmission de l'influx nerveux
=> contraction musculaire, rythme cardiaque
=> contribue aux mécanismes de défense immunitaire
=> lutte contre le stress, effet sédatif (relaxant musculaire)
=> à forte concentration, lutte contre la constipation par action osmotique et stimulation motrice locale
=> lutte contre la lithiase oxalo-calcique
=> anti-allergique
=> anti-inflammatoire
=> anti-agrégant plaquettaire (rôle protecteur contre les thromboses)
=> radioprotecteur
=> régulateur thermique
=> catalyse de nombreuses réactions métaboliques (catalyse enzymatique, synthèses glycogénique et protéique, transfert du phosphate,...)

Quelles sont les sources de magnésium ?

Les meilleures sources de magnésium se trouvent dans les aliments qui sont naturellement énergétiques, ce qui explique que la déficience en magnésium soit fréquente, surtout chez les personnes soucieuses de contrôler leur poids. De plus, à notre époque, les produits céréaliers (pain, pâtes, etc.) sont le plus souvent raffinés, au détriment des produits céréaliers complets bien plus intéressants du point de vue nutritionnel.
Ajoutons également que l'utilisation d'engrais phosphatés dans les cultures diminue la fixation du magnésium par les végétaux, ce qui a des répercussions sur toute la chaîne alimentaire.
Le chocolat, le cacao (150 à 400 mg / 100 g),les graines oléagineuses et les légumes secs (150 à 250 mg / 100 g),les céréales complètes (100 à 150 mg) sont les aliments les plus riches en magnésium. Toutefois, ils contiennent aussi de l'acide phytique et des polysaccharides qui entravent son absorption.
Le pain complet, les fruits secs, les fruits de mer (sauf les bigorneaux et les buccins : 410 mg pour 100 g),les épinards contiennent de 50 à 100 mg de magnésium aux 100 g. Mais les épinards apportent aussi de l'acide oxalique qui gêne l'absorption du magnésium...
Le poisson, les abats, les céréales blutées apportent entre 25 et 50 mg de magnésium aux 100 g.

Certaines eaux minérales sont une source appréciable de magnésium (Hépar notamment),ne présentant pas l'inconvénient d'être calorique !
Une alimentation traditionnelle et variée assure un meilleur apport en magnésium que l'alimentation de type "snack", viennoiseries et confiseries.


Ce qu'il faut savoir d'autre...

Le magnésium est présent dans le corps humain à raison d'environ 25 g, sous forme essentiellement intracellulaire. Le taux de magnésium plasmatique (= magnésémie) est peu représentatif des réserves en magnésium de l'organisme.

L'absorption du magnésium a lieu principalement dans le jéjunum et l'iléon.

La déficience en magnésium est fréquente (15 à 20% de la population, certaines études donnant des chiffres beaucoup plus élevés),d'autant qu'un faible apport alimentaire n'est pas compensé par la mobilisation des réserves magnésiques osseuses et musculaires. Le stress, qui accroît la fuite rénale du magnésium, favorise l'hypomagnésémie, laquelle favorise le stress... et c'est le début d'un cercle vicieux !
Le surmenage, le sport, la prise de contraceptifs oraux et la gestation augmentent les besoins en magnésium.

Les apports conseillés sont de 6 mg par kilo de poids corporel et par jour pour l'adulte et 10 à 12 mg par kilo et par jour chez le nourrisson, le sportif, la femme enceinte et la personne âgée. Le magnésium est en compétition avec le calcium au niveau de l'absorption intestinale : le rapport calcium / magnésium optimal est égal à 2. Un excès d'apport de protéines, de phytates, de fibres solubles (type pectine),d'acide oxalique ou de phosphore nuit également à l'absorption du magnésium, mais cet effet inhibiteur reste modeste. L'excès de boissons alcoolisées peut être à l'origine d'une hypomagnésémie.

Hypomagnésémie - Hypermagnésémie

L'hypomagnésémie isolée est exceptionnelle : elle coexiste en général avec d'autres perturbations eléctrolytiques, notamment l'hypocalcémie.


Relation entre hypomagnésémie et manifestations pathologiques :

En 1944, un éleveur de l'Ohio, nommé Kuch, lassé de voir les animaux de son élevage mourir de maladies diverses depuis 4 ans pensa que celles-ci étaient dues aux mauvaises conditions hygiéniques de stabulation ; pour sauver ses veaux, il construisit une nouvelle étable dont il enduit les murs de peinture.
Rapidement, l'état de santé des veaux se rétablit, mais ce qui l'intrigua, ce fut l'attrait des veaux pour la peinture ; ils léchaient sans fin les murs nouvellement crépis. Kuch s'inquiéta de savoir ce que contenait cette peinture. On y découvrit du carbonate de magnésium.
C'est de là que devaient partir les travaux qui aboutirent à l'identification de la tétanie des bovidés due à l'épuisement progressif du sol, et donc de l'herbe qui y pousse, en magnésium.

(D'après Jean Lederer, Magnésium Mythes et réalité, éd. Maloine 1984.)





Signes de carence en magnésium :
- hyperexcitabilité neuro-musculaire : crises de tétanie se caractérisant par la contracture des membres supérieurs (mains d'accoucheur) et du visage ;
- les manifestations chroniques sont le signe de Chvostek (= la percussion de la bouche provoque une contracture de la lèvre supérieure) et le signe de Trousseau (=un garrot au niveau du bras provoque une contracture de la main) ;
- troubles immunologiques ;
- atteintes cardio-vasculaires et, dans les cas extrêmes, infarctus ;
- fatigabilité musculaire ;
- troubles digestifs : diarrhées, nausées et anorexie ;
- irritabilité, nervosité, insomnie ;
- crampes, tremblements ;
- myoclonies (= contractions musculaires brèves et involontaires, entraînant ou non un mouvement) ;
- syndrome confusionnel ;
- crises comitiales (= crises d'épilepsie) le plus souvent convulsives ;
- problèmes au cours de la gestation, pour la mère et le foetus.

Le déficit en magnésium est également impliqué, au moins pour partie, dans différentes pathologies du système nerveux central telles que la migraine, la comitialité, les troubles anxio-dépressifs. Certaines études ont par ailleurs établi un lien entre hypomagnésémie et abaissement du seuil de perception de la douleur (c'est-à-dire que le magnésium diminue la sensation de douleur).

Cette carence régresse grâce à un apport de magnésium par voie médicamenteuse, puis alimentaire.

L'hypomagnésémie peut être due à une insuffisance des apports par rapport aux besoins, à une augmentation des pertes de magnésium (traitement par diurétiques ou certaines néphrophaties),à un déficit primaire en magnésium (hypomagnésémie congénitale).


Le syndrome d'hyperexcitabilité neuronale (SHN)

Ce syndrome regroupe plusieurs tableaux cliniques qui sont parfois en rapport avec un déficit chronique en magnésium :
- l'hyperventilation
- la spasmophilie
- la fatigue chronique

(Cristina S. et al, 1996, A record card for the study of Neuronal Hyperexcitability Syndrome.
Funct Neurol, 11, 53-8)





Signes d'hypermagnésémie :
- hypotension ;
- bradychardie ;
- nausées, vomissements ;
- fatigabilité musculaire ;
- hyporéflexie ou aréflexie ;
- hypotonie musculaire, somnolence;
- syndrome confusionnel ;
- coma, arrêt cardiaque.

L'hypermagnésémie est pratiquement toujours d'origine iatrogène (= due à un médicament).


ysa
Portrait de cgelitti
bonjour, je viens de lire les renseignements ils sont tres interressant merci à bientot ysa
steffie
Portrait de cgelitti
je ne comprend pas mon medecin a marque du magne b6 a mon mari pour l'ejaculation rapide
Sujet vérouillé