joelle
Portrait de cgelitti
Ma soeur a 39 ans, elle est en dépression depuis longtemps, elle voit un psy depuis 1 an, là elle a arrêté d'aller le voir. Elle ne s'en sort pas, a des crises d'angoisse très fréquentes, j'ai peur pour elle. Elle a déjà été hospitalisée en milieu spécialisé parce qu'elle avait des tendances suicidaires, je l'ai hébergée 3 mois chez moi, je n'ai pas réussi à l'aider malgré toute mon attention et mon écoute. Elle ne comprend pas pourquoi elle est comme ça, elle dit tout le temps "je ne suis pas folle". Son mari ne sais plus quoi faire et moi non plus.Que peut-on faire pour l'aider là où un psy n'y parvient pas ? Quelle solution autre que la psychothérapie ? Je précise qu'elle n'a jamais voulu prendre d'anti-dépresseurs. Peut-être est-ce la solution ?... Merci de m'aider, je suis perdue.
Menthe
Portrait de cgelitti
Décidément... plus je te lis et plus je nous trouve des points communs...

Moi aussi, j'ai subit les violences de mon père. Contrairement à ma soeur qu'il n'a jamais touché. Pourquoi ???? il a emporté la réponse avec lui dans sa tombe !
Elle a donc souffert elle aussi, mais d'une manière différente de moi.
Notre vie aussi a été pourrie par les autres... enfin par "un" autre !

J'étais moi aussi la rebelle de la famille... et ma soeur était la calme, celle qui ne disait jamais rien, qui ne sortait pas, qui ne faisait jamais de vague...

J'ai donc moi aussi pris une belle revanche sur la vie en réussissant ma vie professionnelle et ma vie de couple. J'ai tout pour être heureuse aujourd'hui... mais j'ai souvent l'impression que je m'interdis le bonheur et que je fais souvent (involontairement) tout ce qu'il faut pour tout mettre par terre... et j'en souffre. Mon couple est ce que j'ai de plus cher au monde, et mon angoisse est effectivement de perdre mon mari. Malgré tout... je ne fais pas ce qu'il faudrait et je n'arrive pas à savourer tout ce que j'ai.
Heureusement que je communique beaucoup avec mon mari. J'arrive à lui expliquer mon mal être, même si ça ne résout pas toujours les problèmes, parce que j'ai conscience des choses, mais je n'arrive pas à me faire violence pour faire en sorte que tout aille bien.
Alors, je me sens nulle et pas à la hauteur... je ne veux qu'une chose, que mon mari soit heureux, et j'ai vraiment l'impression de ne pas arriver à le rendre heureux comme il le mérite.
J'ai peur qu'un jour il se lasse... rencontre une autre femme qui saura lui apporter ce qu'il n'a pas avec moi... et qu'il me quitte !

Je suis moi aussi perfectionniste, j'aime que tout soit toujours parfait et je m'y emploie toujours. Tu es de quel signe ???? je suis Vierge, et il parait que c'est l'une des particularités des Vierge !?

En tous les cas, je trouve que ta soeur a beaucoup de chance de t'avoir ! comme j'aurais aimé avoir une soeur comme toi !!!!
J'espère sincèrement que ta soeur va aller mieux et que son mari et toi allez pouvoir l'aider.

Je suis en Picardie, mais je vais souvent en Bretagne chez mes beaux-parents.

Bon coiffeur ! et profite bien de ce moment de détente !

Bises et à demain !!
Sylvie
Portrait de cgelitti
Salut Menthe ! Oui ma coupe de cheveux me plait, c'est bon pour le moral ! C'est vrai ça m'a fait bizarre ce pseudo en rallonge du tien. Ecoute, pour le psy, fais comme tu le sens, tu es la seule juge en ce domaine. Qu'en pense ton mari ? Est-ce qu'il te donne raison ? Lui te connait bien, il sera meilleur conseiller que nous. Je n'ai pas vu ma soeur pour le moment, je suppose que ça va, je pense l'appeler demain, je la laisse tranquille avec son mari pour le moment. Bon, je vais à la plage, il fait beau en Bretagne aujourd'hui, j'en profite ! Je te fais des gros bisous.
Menthe
Portrait de cgelitti
Pourquoi avoir cité ces messages, Frederic ???
Sylvie
Portrait de cgelitti
ça me fait également beaucoup de bien de discuter avec toi, je suis quelqu'un qui ne se confie jamais aux autres, je montre toujours une image positive, du coup les gens pensent que je n'ai pas de soucis, de toute façon quand je vois les gens réagir à la détresse des autres ça ne me donne pas envie d'être traitée de la sorte ! tu dis que tu as parfois des périodes de déprime, moi aussi mais je garde tout pour moi, je passe mon temps à aider les autres qui vont mal, mais moi je me retranche avec mes souffrances morales, parce que d'après ma famille le fait d'avoir un mari adorable, une fille adorable, un bon boulot, ne m'autorisent pas à me plaindre, alors ... je leur montre ce qu'ils veulent voir de moi et je les écoute se plaindre de broutilles. Ma soeur est comme moi, elle se cache quand elle a mal, c'est pourquoi je suis très attachée à elle, on a 4 ans d'écart, c'est la + jeune, mais on a toujours réagi en jumelles, même physiquement on nous prend toujours l'une pour l'autre ! on en a beaucoup joué !!! tu as quel age Menthe ? moi j'ai 41 ans. J'attend de te lire avec impatience. bisous à toi et à ta maman.
Menthe
Portrait de cgelitti
[QUOTE=menthe poivrée] Bonjour Menthe,

j'ai choisi ce pseudo car c'est une plante qui existe vraiment comme la menthe mais qui est plus forte pour mieux digérer....

Lorsque je te lis, Menthe, je pourrais croire que tu es ma soeur ???

Je n'ai pas l'intention de développer plus le sujet, j'ai déjà beaucoup donné et je suis épuisée...par le vide que j'ai fait autour de moi...

Simplement dire que les maux ne sont pas remplacés par les MOTS...et que les maris, les conjoints qui conseillent à leur conjointe d'aller voir le psy feraient bien d'y aller aussi...

Je vous conseille simplement à toi et à Sylvie de témoigner de l'amour DISCRETEMENT... et de ne pas JUGER vos soeurs sur les apparences et de respecter leur silence, leurs souffrances.

Cordialement.



[/QUOTE]

Bonjour Menthe poivrée,

Lorsque tu écris "Lorsque je te lis, Menthe, je pourrais croire que tu es ma soeur ???" je pense qu'il ne s'agit pas là d'un compliment... mais peu importe.

Ce que je voulais dire aujourd'hui, c'est que ton message ci-dessus m'a fait réfléchir.
"Je vous conseille simplement à toi et à Sylvie de témoigner de l'amour DISCRETEMENT... "
Je vais donc suivre ton conseil, du mieux que je peux... et je viens d'avoir une idée. C'est bientôt l'anniversaire de ma soeur, et je pense lui envoyer une carte d'anniversaire.
Qu'en penses-tu ?

Je n'attends évidemment rien en retour ! ni carte pour mon anniversaire, ni remerciement !
Je le fais uniquement pour lui faire savoir que je suis là.
Menthe
Portrait de cgelitti
Bonjour Menthe poivrée,

Je suis contente de pouvoir te lire et d?en apprendre davantage sur toi.

Contrairement à toi, je n?ai rien à reprocher à ma mère que je considère comme une victime (de mon père) tout comme ma s?ur et moi.
Je fais actuellement tout mon possible pour entourer ma mère, même si je sais que la présence de l?une ne remplacera jamais l?absence de l?autre.

Je ne sais pas si ma s?ur a quelque chose à reprocher à ma mère ? Enfin si, je sais qu?elle reproche des tas de choses à ma mère ! mais à mon avis tout cela n?est pas vraiment justifié. Je ne pense vraiment pas que ma s?ur puisse reprocher quelque chose de grave à ma mère. Je connais trop ma mère.
Je pense que le problème vient du fait que ma s?ur était trop proche de ma mère et que son psy lui a conseillé de «couper le cordon», mais ma s?ur l?a fait de manière trop brutale et sans donner d?explications à ma mère. Il est clair qu?elle en avait besoin, car elle dépendait trop de ma mère et il fallait qu?elle grandisse. Ma mère l?a toujours sur-protégée ! parce qu?elle était différente de moi, différente des autres, complexée, mal dans sa peau, etc? alors ma mère a tout fait pour elle, et elle en a trop fait et elle a dépassé les limites (aide financière, repas préparé tous les soirs, lessives, repassage, ménage, bricolage dans la maison, etc, etc, etc?).
Evidemment, je peux me tromper ! je ne fais que supposer?

As-tu des livres à me conseiller ? car c?est peut-être une bonne idée de commencer par lire des livres avant d?aller voir un psy ?

Pour ce qui est des cartes, que ce soit anniversaire ou pensées, j?ai ce qu?il faut? je travaille dans ce secteur ! je ne manque donc pas de ressources.
Je ne sais toujours pas si je me manifesterai ou pas la semaine prochaine? date de l?anniversaire de ma s?ur.

Pour le moment, il faut que je pense un petit peu à moi et que je me soigne, car je sombre de jour en jour dans une dépression de plus en plus lourde, et il est temps que je relève la tête. Et peu de monde s?en aperçoit car j?ai pour habitude de toujours cacher et de toujours faire comme si tout allait bien.

Passe une bonne journée et à bientôt.
Menthe
Portrait de cgelitti
D'après toi, pour quelle raison, nos soeurs ont-elles coupé les liens avec nos mères et nous...???? Je me pose tellement souvent la question !!! ma mère en souffre tellement !!!
Comment expliques-tu cela ????

Pour ma part, je ne peux pas venir en aide à ma soeur, car elle a toujours refusé de se confier à moi, et maintenant elle a tout simplement coupé les ponts.
Alors, si tu peux venir en aide à ta soeur, je comprends que tu ais envie de tout faire pour l'aider.

Ta soeur refuse de prendre des anti-dépresseurs ??? Pourquoi ne pas essayer de lui expliquer qu'elle ira mieux ensuite, qu'elle pourra arranger les choses avec son mari, et que si elle va mieux il ne la quittera pas...?
Sylvie
Portrait de cgelitti
J'ai vu un psy pendant 6 mois, ça m'a beaucoup aidé, beaucoup appris sur moi, sur ma relation avec ma famille. Au début c'est difficile de parler, parce qu'on se dit qu'on n'a pas de problèmes (toujours cette facheuse manie de nier notre malaise), mais si tu ressens le besoin de parler c'est que tu as des choses sur le coeur, qui pèsent parfois très lourd. Un psy va t'aider à comprendre ce qui te fait mal, et comprendre c'est déjà très important. Je sais aujourd'hui que j'étais une enfant qu'on a blessé, que je suis toujours cette enfant blessée, que c'est normal parfois d'être triste, mais j'ai appris à gérer cette tristesse, je vis avec, c'est mon secret de vie, personne n'y peut rien, personne ne doit être ennuyé avec ça. Quand je vais mal je m'isole, je panse mes blessures, je me cajole comme un petit enfant, je sais que ça va passer. L'important est de se connaître soi-même, de s'aimer. J'ai fait de mes blessures une force de caractère. Je comprend les autres, je les écoute sans les juger. Les aider me fait du bien, je respecte les autres. Autant te dire que j'attire beaucoup les confidences ! par contre je suis très dûre avec les gens méchants, ceux qui blessent par plaisir. J'essaie d'être toujours sincère et juste, disponible pour les gens bien, innaccessible pour les autres (j'ai peur des gens sans coeur !). voilà ma petite menthe, va voir un psy pour t'ouvrir, ça te fera du bien. Je reste en contact avec toi sur ce forum.
menthe poivrée
Portrait de cgelitti
Menthe douce,
"Ma mère l?a toujours sur-protégée ! parce qu?elle était différente de moi, différente des autres, complexée, mal dans sa peau, etc? alors ma mère a tout fait pour elle, et elle en a trop fait et elle a dépassé les limites (aide financière, repas préparé tous les soirs, lessives, repassage, ménage, bricolage dans la maison"
-----------------------------------
Pourquoi donc ta mère l'a-t-elle autant sur protégée, là est la question ???

Je ne pense pas qu'un psy puisse la faire réagir ainsi auprès de ta mère même si la relation était fusionnelle...à moins...que ton père lui a fait plus que du mal et que tu ne sois pas au courant. Je trouve drôle l'attitude que ta mère a eu avec elle. Une mère protectrive vois-tu l'est avec tout ses enfants

Que veux-tu quand tu dis que tout le monde a été victime de ton père ?

Que lui aurait-il fait pour qu'elle ne sente pas comme les autres, mal dans sa peau
menthe poivrée
Portrait de cgelitti
Bonjour Menthe douce,

J'ai fait le vide autour de mon entourage familial uniquement. J'ai des tas d'amies... Ma mère a semé toute sa vie la zizanie dans notre famille entre frères et soeurs ainsi que ses propres frères et soeurs..

Maintenant qu'elle devient âgée, elle dit qu'elle a été une bonne mère, enfin elle retourne tout à son avantage, elle a des mauvais enfants, de mauvaises soeurs, etc.. Elle devient amnésique... Non, je regrette qu'elle n'en prenne pas conscience. Elle ne changera jamais plus maintenant.

Il n'y a que ma petite soeur qui peut gérer avec elle. Mais elle, elle a été une enfant très protégée vois-tu !

Je pense que ta soeur en veut à ta mère pour quelque chose qui lui reste en travers la gorge et toi tu ne le sais pas, ça doit entre un secret entre elles. Même si tu étais présente, tu n'as pas été touchée par ce problème, la preuve c'est que tu te poses des questions sur ce rejet. On rejette quand on a eu mal, très mal...

Pour ta consultation psy, je te conseille plutôt d'acheter des livres sur Le problème, tu y arriveras mieux et ton passé ne ressurgira pas comme ta soeur, comme moi...

Pour la carte d'anniversaire, tu pourrais envoyer plutôt une carte de pensée... il y en a plein qui sont toutes faites et bien faites pour les soeurs. Moi ma petite soeur m'envoie une carte avec une pensée et m'écrit qu'elle pense à moi et c'est très gentil. Elle ne parle pas d'anniversaire qui me renvoie aux fêtes familiales.

Je crois qu'elle commence à comprendre, à me protéger, et   ne dis plus rien à ma mère me concernant...tu comprends ?

Je crois qu'elle fait énormément d'efforts pour me pas me perdre car vois-tu j'en étais arrivée là avec le médecin psy qui m'a fait ressurgir le passé. Moins j'ai des nouvelles... moins je souffre...

Tu vas y arriver, mais il faut bien comprendre qu'il te faut être discrète, douce, attentionnée et surtout ne lui faire pas la leçon que ta mère souffre car elle aussi est en souffrance pour une raison bien précise.

bon courage à toi.
Cordialement

Pages

Sujet vérouillé