pol1
Portrait de cgelitti

Bonjour,

C'était à la fin Aout 2001, pour la troisieme fois j'allais voir un neurolgue après avoir aussi changé de médecin traitant. Après avoir pris le temps, le neurologue s'assoit face à son ordinateur et tape sans dire un mot. Je remets mes chaussures et tout en les laçants je lui demande ce qu'il en pense. Je m'attends à se qu'il me dise, le STRESS comme les deux autres..Eh bien non, il me dit juste : Parkinson, vous avez la maladie de Parkinson.....

Je le regarde et lui dit assez nerveusement : Attendez, j'ai 36 ans.....Alors, il poursuit : Parkison Juvénille...

Voila, je les vus trois autres fois, le temps que je trouve un professeur sur Paris qui me suit depuis 9 ans.

Cette maladie je l'ai d'abord refusé. Refuser d'en parler, refuser de lire sur cette maladie, refuser de regarder les forums...

Apres 4 mois, j'ai réagi et j'ai lu beaucoup de temoignages, d'articles. J'en parle souvent....Mais surtout, je me dis que même si j'ai des crampes régulierement, meme si mon coté droit ne fonctionne pas toujours bien, je suis plus forte..

Apres 10 ans, je continue à l'affronter et c'est en regardant mon petit garçon de 5 ans qui je trouve cette force.

Apres 20 ans de mariage, et à 40 ans, avec mon mari nous avons décidé d'avoir un enfant...J'ai accouché au Cambodge car nous habitions là-bas en 2005.

Voilà, c'est juste mon témoignage, pour essayer de remonter le moral à Pat31...je pense qu'elle ou il en a besoin...