cgelitti
Portrait de cgelitti

J'ai été soulagée de découvrir que le comportement de ma mère portait un et que, comme moi, d'autres personnes ont dû subir la méchanceté de leur mère.

A 80 ans ma mère est entrée en conflit avec ses voisins, le contrecoup de cette histoire est qu'elle est entrée en dépression et a commencé à ruminer de vieilles histoires et a me reprocher d'être née handicapée (j'ai un pied bot), de lui avoir coûté cher et qu'à cause de moi, il fallait aller en vacances à la mer. Son état s'était améliorer jusqu'à la mort d'un ami. Ses divagations l'ont amenée cette fois à m'accuser de vol (le mot est fort mais prouve l'injustice que j'ai ressenti), elle a raconté ses malheurs à tout le monde. Puis une autre accusation déversée lorsque j'ai décroché mon téléphone m'a conduit à couper les ponts pendant 3 mois. J'ai essayé de retourner la voir, à la 2ème visite elle a (comme souvent) cherché dispute mais cette fois elle a même levé la main sur moi. Je lui ai dit j'ai 54 ans tu ne vas quand même pas me taper, j'ai tendu les bras en avant pour pas qu'elle m'atteigne, au lieu de se calmer elle me tapait au visage, j'ai dû lacher prise et je suis partie. Depuis cette date, je ne l'ai évidemment pas revue. J'ai appris qu'elle dit à tout le monde que c'est moi qui l'ai frappée. Je la vole, je la frappe, pour qui me fait-elle passer ?

Je pense que ma mère a toujours été un peu perverse narcissique (tous les autres étaient toujours mieux que moi) et qu'avec l'âge cela a empiré. En tout cas quel gâchis ! je suis fille unique, je n'ai qu'elle, elle n'a (pourtant) que moi, j'ai du temps libre à revendre et j'habite la rue derrière chez elle. J'ai essayé de lui écrire pour mettre les choses au point mais son cerveau embrumé doit la convaincre qu'elle n'a pas eu de chance d'avoir une fille comme moi.

PUB
PUB