fanny12
Portrait de cgelitti
Elle est donc alcoolique depuis environ 16ans.Son était c'est considérablement dégradé ces derniers mois. Elle a perdu 10kg en deux mois, et ne marche qu'avec l'aide de mon père. Après examen, son médecin m'a informé qu'elle avait une "polynévrite" des deux jambes et une cirrhose du foie. A ma question concernant le traitement, il m'a répondu que la seule solution était qu'elle arrête de boire dans la mesure ou le foie se régénère tout seul. Je voudrai avoir des information la dessus car vu la gravité des deux disgnostics, le traitement me parait bien léger. Merci beaucoup.
une nièce
Portrait de cgelitti
Mais comment faire lorsque la personne alcolique ne veux pas l'avouer, l'assumer et donc ne veux pas se soigner ?
moumoune2
Portrait de cgelitti
Je te souhaite beaucoup de courage. Ma belle-mère que j'ai vue ainsi pendant 35ans est décédée il y a peu à 84ans après maintes tentatives préconisées par les médecins mais elle recommençait à boire dès son retour chez elle faisant mener une vien d'enfer à son entourage (nous mon mari ùmoi-mme et nos 3 enfants) avec violence et troubles comortementaux. Les derniers mois elle buvait env 150? par semaine, c'était épouvantable. Lors de sa dernière hospitalisation elle a fait un accident de sevrage et a dû être ranimée. Mais son fils a alors pris la décision que la réalimentation ne soit pas reprise, nous ne pouvions vivre cet enfer plus longtemps et les médecins ont compris que mieux valait pour tout le monde qu'elle s'éteigne sans souffrir mais elle aurait continué et aurait fini par faire expllloser l'immeuble... Son fils ne voulait pas étant plsu jeune que l'on sache qu'elle était alcoolique et elle savait bien se cacher mais les médecins bien que n'étant pas dupes n'ont pas été assez énergiques pour ce qu'il fallait pour qu'elle cesse. "on ne soigne pas quelqu'un qui n'est pas demandeur" disaient-ils... J'espère que votre maman aura la sagesse de s'arrêter avant que n'arrive une catastrophe et qu'elle vous ait complètment détruits, vous aussi. Courage.
Jean Pierre LEBEAUX
Portrait de cgelitti
Le diagnostic du medecin n'est pas faux.
La seule vrai guérison pour un malade alcoolique est effectivement l' abstinence totale et définitive.
Mais la seule façon d'y parvenir est que le malade souhaite vivre mieux, ou plutot, qu'il veuille reprendre sa vie en main.
Il faut savoir ,aussi,que alcoolisme et dépression sont extrêmement liés.
Le chemin de la guérison est ,souvent semé d'embuche
Les associations d' anciens buveurs peuvent aussi être de précieux alliés. le MOUVEMENT VIE LIBRE dont je fait personnellement parti (je suis moi-même un ancien buveur)pourrait vous aider vous et votre mère.
Voici les coordonnées: Tel:01 47 39 40 80
Site internet:www.vielibre.asso.fr
Les miennes: jp.lebeaux@wanadoo.fr

shaki9741
Portrait de cgelitti
Je te souhaite de bon courage car moi jai un pére qui boit et il ne ve pas arréter
simon
Portrait de cgelitti
Qui a marqué, "se laisse détruire qui le veut bien..." ? c'est faut !! C'est clair qu'à un moment, il faut savoir se reprendre en main, sinon personne ne pourra le faire à notre place, c'est impossible, mais la vie n'est malheureusement pas tjrs juste pour tout le monde. Alors je pense que si ton meilleur ami était mort écrasé, si tu avais eu un des pires cancers qui soit, si tu avais senti comme je l'ai senti ton corps mourrir, sur la chaussée, renversé par un chauffard en fuite, qi lui, n'aura "strictement" rien, qui sortira du tribunal peu de temps après sans débourser même 1 centime. Si tu avais traversé tout çà, COMME MOI, et en seulement 6 ans, tu serais certainement moins arrogant. Je ne me suis pas encore relevé, je suis handicapé à vie, le chauffard m'a même pris ma carrière. J'ai sombré, très profond, dans la drogue. Maintenant je ne consomme plus qu'1 peu d'alcool, prudemment. Mais j'ai entrainé quelqu'1 dans ma descente aux enfers, ma mère. Je me suis servi de l'alcool pour supprimer ma grosse dépendance aux drogues (j'étais au stade où le corps s'infecte, la peau, etc, je n'arrivais presque plus à penser, sans parler de l'absence totale de mémoire).
Je sens que maintenant, si je n'ai pas de gros pépin, je suis sorti d'affaire, mais ma mère.... Elle a tellement cherché à me comprendre, elle consomme bien trop d'alcool maintenant. AU moins une bouteille de Whisky d'un litre / jour sans compter le nbre impressionnant de bouteilles de Porto / jour, en +. Si j'ai eu la force de me relever, je n'aurais pas celle de l'aider, pourtant je me sens responsable (mon accident). Je ne sais pas du tout quoi faire, elle ne fait plus que çà. Je me dis que si j'en suis la cause, je dois pouvoir aussi lui donner le déclic qui la fera arrêter, aidez-moi, conseillez-moi, merci. Si je le pouvais, je lui empêcherais de boire de force, avec un traitement adapté.     S
fanny12
Portrait de cgelitti

acoolique abstinante depuis 27 mois aprés un alcoolisme pendant 18 ans, j'ai également une polynévrite des menbres inférieurs+hepatiites-C et également une cirrhose .le médecin a raison!!!il faut impérativement arréter de boire.Plus une Goutte......je prends des vitamines B12 en piqure ou ampoule(buvable et remboursées).j'ai loué, puis acheté un déambulateur(2 roues, puis 4 roues)car polynévrite,dit perte d'équilibre.....je progresse énormément. mots clés-Courage-Volonté-etre Témérère.Il faut également un bon entourage médical,Kiné pour se remuscler les menbres inférieurs et l'équilbre etc....Bon Courage.J'aimerais avoir des témoignages de personnes dans mon cas,car toute seule c'est Galère!!!!!!!!!!!!!Bisous.

sisi
Portrait de cgelitti
bonjour a tous voila ma mere est alcoolique depuis 17 annees maintenant nous sommes 5 enfants tous mineur quand ma mere a commencer a boire les annees passent et elle se detruit nous voulons l'aider mais nous sommes tous bloquer on ne s est pas quoi faire j ai penser l emmener chez un medecin pour un bilan de sante si qq un peut me conseiller un medecin competant
catherine
Portrait de cgelitti
[QUOTE=sisi] bonjour a tous voila ma mere est alcoolique depuis 17 annees maintenant nous sommes 5 enfants tous mineur quand ma mere a commencer a boire les annees passent et elle se detruit nous voulons l'aider mais nous sommes tous bloquer on ne s est pas quoi faire j ai penser l emmener chez un medecin pour un bilan de sante si qq un peut me conseiller un medecin competant[/QUOTE]
josy
Portrait de cgelitti
bonsoir nikopol,

tu es le nouveau correcteur du site? la façon d'ecrire, les fautes, n'ont aucune importance! parler de son histoire, d'un parent alcoolique, n'est pas facile du tout, les mots se bousculent dans nos tetes, melanges a des souffrances et a bien d'autres choses. seuls les personnes ayant vecu, ou vivant ce drame, savent et comprenent ce que sisi veut dire!
donc si tu n'est la que pour faire des reflections stupides, nous n'avons pas besoin de toi, par contre, si tu as un temoignage a faire, sur toi, ta famille ou n'importe qui, nous serons la pour te soutenir. amities.
bbb
Portrait de cgelitti
Avez vous pris des renseignements dans votre regions sur le groupe AL-ATEEN, si vous voulez, c'est une groupe de parole pour jeune ado et enfants, qui vivent le calver d'un parent Alcolique. De plus vous trouverez dans ces groupes une aide precieuse quand a comment vous faire aider.

Mes enfants y participent... et cela les aide beuacoup.

Voici leur site web.

http://assoc.wanadoo.fr/al-anon.alateen.france/

ou Belgique/Suisse,...

http://assoc.wanadoo.fr/al-anon.alateen.france/liens_site.ht m

//B

[QUOTE=sisi] bonjour a tous voila ma mere est alcoolique depuis 17 annees maintenant nous sommes 5 enfants tous mineur quand ma mere a commencer a boire les annees passent et elle se detruit nous voulons l'aider mais nous sommes tous bloquer on ne s est pas quoi faire j ai penser l emmener chez un medecin pour un bilan de sante si qq un peut me conseiller un medecin competant[/QUOTE]

Pages

Sujet vérouillé