louisemarie
Portrait de cgelitti
Bonjour ,

Je me présente, je m?appelle Samuel, j?ai 19 ans et je post ici car j?ai un petit problème?

Voilà, il y a pratiquement 5 ou 6 ans, ma mère a attrapé un vitiligo (sa peau se décolore, provoquant des taches blanches assez voyantes) et par la suite, a eu un problème avec sa ménopause, ce qui provoqua une opération pour enlever les ovaires afin qu?elle ne saigne plus? A partir de se moment, ma mère a commencé à boire?

En plus des petits tracas habituels et des regards assez gênants à propos de son vitiligo, elle a du quitter son travail dans un laboratoire, ce qui fut choquant pour elle?

Pendant tout ce temps, ma mère but, provoquant aussi un accident de voiture qui se termina par un arrangement amiable? Mon père et moi avons pratiquement tout fait pour arrêter cette maladie : cachet, Psychologue (qu?elle consulte encore maintenant), soutiens moral, vacances, petits cadeaux, etc?

Elle fut même 2 tentatives de suicide -_-

De plus, ma mère est totalement libre, elle fait ce qu?elle veut et nous sommes, je pense, très intentionné avec elle, jamais de violente dispute ou autres ; je ne comprend pas? C?est à cause de sa maladie et des problèmes quotidien?

Mon père a cherché en Belgique des médicaments qui, sois disant, ralentissent la consommation d?alcool mais rien n?y fut : elle s?étouffait avec -_-

J?ai maintenant 19 ans, ma mère a ralentit sa consommation mais à cause d?une opération de sa mère (au c?ur) et de la pression à son nouveau travail, elle a recommencé de plus belle?

J?aime ma mère , je veux l?aider mais je crois que la prochaine étape c?est le divorce, mon père n?en peux plus après tout ses efforts qui n?on rien donné?

Il y a la solution de l?envoyer en cure de désintoxication de force mais nous aimerions éviter cette solution?

Je vous pose la question avant que cela se termine mal : j?ai entendu parler de cachet qui éc?ure de l?alcool ou qui font vomir? Nous avons été voir en Belgique mais apparemment cela ne se fais plus?

J?aimerais avoir une solution ou comment se procurer ca avant que cela se finisse mal?

Merci d?avance, je veux que ma mère redevienne comme avant?

Mon msn et mail : coldcut@hotmail.com

jeanne
Portrait de cgelitti
Bonjour,
à vous tous, il existe un médicament qui donne d' excellents résultats: le baclofène.
Mais bien sûr, il ne faut pas que vos mamans soient dans le déni(comme celle de titi).
Pour ceux dont la maman reconnait sa maladie, parlez-lui de ce médicament, demandez-lui d' aller voir son médecin et de demander ce trairement...
titi essaie, toi-aussi, d' en discuter avec elle dans ses moments de sobriété.
Si le médecin refuse (médicament prescrit pour d' autres pathologies, bcp de médecins refusent encore), allez en voir d' autres. Et si vraiment vous ne trouvez personne, revenez sur ce forum, donnez-nous la région où vous habitez, et peut-être auront nous des adresses à vous donner.
Pour ceux dont le médecin accepterait, sachez que le professeur de Beaurepaire accepte de répondre au téléphone aux médecins qui le désirent: voici ses coordonnées téléphoniques:
Vitry/seine: 01 46 81 06 50
hôpital Paul Guiraud Villejuif: 01 42 11 71 22

Lisez le livre "le dernier verre" d' Olivier Ameisen, médecin cardiologue, qui s' est sorti de l' enfer de l' alcool grâce au baclofène qu' il s' est auto-prescrit.
Enfin allez lire sur le forum BACLOFENE (en majuscules) tous les témoignages de malades alcooliques prenant du baclofène: vous verrez que ça marche
Bon courage à tous
Coldcut
Portrait de cgelitti
Merci pour votre réponse.

Une eprsonne m'a contacté et m'a proposé son aide dans une association. Il faut qu ema mère veut se faire aider et accepte l'aide.

Je vais faire de mon mieux.

Merci et bon courage à vous aussi
ptit'angelina
Portrait de cgelitti
bonjour a tous,
je viens pour la premiere fois sur ce site parce que je l'ai trouvé super bien fait et très réaliste.
ma mère a egalement un probleme avec l'alcool mais elle boit peu et uniquement quand elle veut sortir car son vrai probleme c'est l'agoraphobie mais a haut niveau, elle a peur de tout!!! peur de faire un malaise donc ne fais rien qui pourrait lui en provoqué un (donc pas de prise de sang depuis 10ans!!), peur de bouger, de sortir, des autres, d'etre juger, peur de nager...
bref, elle vit dans la peur depuis des années...
cette nuit, elle a dormi au poste de police, apres 2 malaises consecutifs au volant de sa voiture elle a provoquée un leger accident sans gravité mais le fait qu'elle venait de prendre de l'alcool de menthe pour se reanimer a fait grimper son taux d'alcoolimie a des sommets...
le seul point positif c'est que ce matin, on l'a recupéré consciente de ses actes et prete a tout pour s'en sortir... nous ferons tout pour l'aider, d'ailleur je cherche une adresse ou un site internet UTILE afin de trouver un psy specialisé dans le domaine des phobies et de l'alcool...
si quelqu'un peu m'aider..
je serai eternellement reconnaissante...
merci a tous
beaucoup de courage et de compassion...
louisemarie
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Je suis l'aîné de 2 enfants : j'ai 35 ans et mon frère 33 ans. Nous vivons l'alcoolisme de notre mère depuis 30 ans et c'est toujours dur pour nous de voir notre mère dans un état 2nd lors des réunions de famille ou lors de dîners et soirées officielles comme fiançailles, présentation, mariage....c'est épouvantable car elle cache toujours un alcool non loin de la cuisine ou dans son sac et fais des allers-retours pour aller chercher sa drogue. A la fin d'un dîner elle est complètement bourrée et raconte que des conneries. C'est très génant pour nous !! J'ai honte, honte, honte..... !

Nous avons aussi tout essayé avec notre père qui vit son alcoolisme depuis 30 ans : psy, médecin, alcoologue, alerte, information sur cure de désintoxication mais RIEN ! Que faire ??

 

emily
Portrait de cgelitti
Je ne vais pas faire dans le renouveau mais ma mère est alcoolique depuis toujours bien avant de m'avoir et encore aujourd'hui, c'est cela qui m'a poussé à visiter certains sites car hélas j'arrive à un point de non retour, je n'en peux plus, je souffre beaucoup. Je veux bien comprendre, je me doute qu'elle souffre, elle a 7 frères et soeurs, tous sauf sa demie-soeur, tous, ils sont Tous alcooliques!
A mesure, de lire tous ces témoignages, je comprend que la cure, l'hospitalisation de force etc ne sont pas les meilleurs solutions surtout quand pour elle, elle n'a aucun problème, elle n'est pas alcoolique forcément puisqu'elle ne boit pas dès le matin! J'en rigole...
Car dans l'alcoolisme, il y a plusieurs "type" d'alcoolo! Le premier va être le buveur pas trop chiant, qui ne se tient pas mais ca va et puis l'autre sorte (ma mère),agressive, violente, insultante .... Je ne compte pas le nombre de fois où elle m'a frappé, insulté, honte, hurler... omble de l'histoire c'est que je suis (je pense que c'est de sa faute) devenue émétophobe plus connu sous le nom de phobie de vomir, donc bizarrement je ne bois pas beaucoup.
Le plus dur dans tous ça c'est le fait que l'on est seul complètement parce que même si les amis essayent de comprendre ou compatissent, ils ne comprennent pas rééllement ce qu'on ressent. Elle n'a fait aucune tentative de suicide, c'est plutôt moi, je ms suis dis que cela allait peut être la faire réagir mais non...
Mais au dela de ça, mon père vient de se faire amputer et donc je suis obligé de rester chez moi parce que sinon elle le frappe, lui donne pas ses médocs, lui fait pas à manger... mais surtout elle l'insulte et je vois que mon père est très touchée et très faible maintenant! Mais je voulais rajouter vite fait que lorsqu'elle ne boit pas c'est la meilleure maman du monde mais elle me détruit, elle nous détruit...
Pour ceux qui lisent ça et qui sont alcooliques par pitié arrêtez tout!
chameauasoif84
Portrait de cgelitti
slt

je voulais deja te feliciter de ne pas hesiter a prendre conseil dans cette situation je pense que tu fait tres bien aujourdhui personnelement j ai bu 12 annee de ma vie et voilla 2 ans que j ai arreter je ne sais toujours pas si c est passager ou si une rechute m attends car tu cest jeune homme quant on est alcoliques il ne suffit pas de le murmurer ou de le dire mais il faut avant toutes choses en etre contient. Et pour ne pas avouez cette dependances certaines personnes continurons a boire par fierte ou par orgueil peut etre le probleme de ta maman ne se trouve pas la ou tu crois je vais essaye de t expliquer si ta mere te fait enormement de peine celle ci le percois si elle fait subir le meme sort a son mari5ton papa) elle le percois aussi tu me suis ? donc essai une minute d imagine qu a cause de soucis de sante ou autre alors que l on a besoin de sa famille celle ci nous observe avec ces regards denuees de toute joie je pense que ta maman doit culpabilise de tout ce qu il lui est arrive et de ce qu elle fait endure a sa famille mais je vais etre un peu dur avc toi maintenant je ne veux pas que tu prennes ce que je te dis pour argent ncomptant mais je te ou plutot je vous conseille de commencer par changer votre regard en elle et a partir de le vous pourrais avoir une conversation reciproque aumoins pendant les peu de moment ou elles est sobres quant ausujet de conversation il doit aboutir a une decision ensemble d une tentatives d entree en centre de desintoctication mais ceci prendras du temps mais le jeu en vos la chandelle je vais te donner un secret d alcoliques dit toi qu il y a 2 personnes en ta maman et l une d entre elle ne veut pas sont bien et encore moins celui de sa famille sont objectif c est qu elles perde tout et vou avec alors en bref apprend a parler etcommuniquer avec ta maman mais surtout etc est le plus important il faut que tu arrives d un simple coup d oeil et tu y arrives probablement deja a voir quant elle est sous l emprise de ce fleau que les gens connaisse sous le nom d alcolismes a partir de la tu pourras garder une position de distance avec ce cote de sa personnalite que vous alle devoir combattre a ces cote bien sur car memes si elles ne vous le dis pas elles a besoin de vous coute que coute de la laisser jamais tomber sauf bien sur si cela fait partis d une decision reffechis et qui a pour but ameliore sa situation car il ne fautpas oublier que la vie est un combat permanent entre le bien et le mal courage je suis de tout couer avec vous et je peut te garantir que tout est possible.
Perle
Portrait de cgelitti
Bonjour
Je suis solidaire avec vous car je connais bien le problème avec mon époux et cela depuis 15 ans
Sachez que tant que le malade n'a pas admis sa maladie et sa volonté de se faire soigner, je crains qu'il n'y ai pas grande chose à faire.
J'ai l'impression de me reconnaitre tout à fait dans votre témoignage.
Moi aussi j'ai TOUT tenté mais il est toujours dans le déni.
Vous pouvez toujours discuter avec son médecin mais à part une HDT (Hospitalisation d'Office)je ne vois vraiment pas la solution surtout si votre maman ne reconnait pas sa maladie.
Le médicament dont vous parlez est le ESPERAL
donné uniquement sur ordonnance et avec prudence car nombreux effets secondaires. Avec avis médical, pourquoi ne pas tenter?
Je vous souhaite de tout coeur de réussir là ou j'ai échoué et de faire en sorte que votre maman redevienne comme avant et c'est mon souhait pour toutes et tous ceux qui souffrent de cette maladie qui tue à petit feu car le malade souffre mais l'entourage peut etre encore davantage.
Bon courage et tenez-nous au courant
Bryan
Portrait de cgelitti
Bjr a tous je vais ptete vous souler a vous raconter ma vie mais bon voila on est la pour sa

jai 16 ans jabite sur nancy et j'ai un grave problème!Depuis plusieurs anné ma mere a devloper un alcoolisme tres prononcer suite o decé de sa mere ki elle meme etai alcoolique pui c'est suicider ! mes parents on divorces a cause de lexé de ma mere et moi je suis parti vicre avec elle ! o debut sa CT calmé mais apres une operation o nivo de luterus sa a empirai elle est completement folle elle menerve toujours a ce bouré la geul a me taper sur la guel ma soeur de 20 an a peur pour moi mais a coupé les pont avek ma mere !c'est vraiment très difficile de vivre avek la luxure de sa mere la voire tituber tomber toutes les 2 minutes kel kri komme cher pa koi elle est completement chouter jai peur ossi avek elle kan je suis en voiture car elle fait des ecart elle gris les feu etc... elle ce kel konsome c surtout de la bierre du wisky et du pastis tres feminin non chaque jour dans son comportement elle me pousse dans se grand goufre éternel je ne sais plus ou j'en sui personne ne maide mais tt le md mecoute mn pere jai limpression ki sen fou kil est dans sa ptite vi penar il me di de tenir mais c vmt trop dure jen sui meme defoi a me demander si la fuite dan kelke forme elle soit ne serai pas la meilleur solution !jtien jsute a dire ossi je pdt des année elle a enlever les droit des grand mere a sa mere a cose de son alcoolisme prononcé alors kel est exactement pareille jaten vos reponces !!au revoir et a bientot
Anémone 92
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je suis une malade alcoolique abstinente depuis
bientôt 10 ans.
Je fréquente une association locale, dans un
hôpital, où nous recevons aussi bien les malades
alcooliques que leurs proches.

Voici des sites où vous pourrez trouver des
renseignements et des adresses.

SITES A VISITER OU POUR OBTENIR DES
ADRESSES DE REUNIONS , MAIS AUSSI POUR Y
LIRE DES TEMOIGNAGES, DES
RENSEIGNEMENTS SUR LA MALADIE
ALCOOLIQUE, COMMENT AIDER L?ENTOURAGE,
ETC .
(Ne pouvant citer toutes les associations, j?ai
sélectionné celles que je connais le mieux.)


AL-ANON :
association parallèle aux alcooliques anonymes
exclusivement destinée à l?entourage.
http://assoc.wanadoo.fr/al-anon.alateen.france/
Tél. : 01.42.81.97.05

LA CROIX D?OR ? ALCOOL ASSISTANCE :
avec aussi des réunions réservées à l?entourage
http://perso.wanadoo.fr/croixdoridf/croixdoridf/
tél :08 21 00 25 26

ALCOOLIQUES ANONYMES :
réservé aux alcooliques, mais :
possibilité d?assister à des réunions ouvertes aux
proches (au moins une fois par mois dans chaque
groupe )
http://www.alcooliques-anonymes.fr
tél : 01 43 25 75 00 et 01 48 06 43 68

VIE-LIBRE :
http://perso.wanadoo.fr/vie.libre/
tél : 01-47-39-40-80

J'ajoute, mais ça n'engage que moi, que donner un
produit dégoutant de l'alcool, comme l'espéral est
dangereux si ce n'est pas le voeu de l'alcoolique.
En effet : boire de l'alcool en ayant pris de l'espéral
rend très, très malade. C'est pourquoi les cures de
dégoût ne sont plus pratiquées en France.
Cela peut-être une béquille pour quelques
personnes qui, elles ont décidé d'arrêter de boire.

La meilleure solution, bien sûr, est que la personne
alcoolique se fasse sevrer physiquement avec l'aide
d'un médecin alcoologue (ça se fait sans douleur
avec des médicaments qui évitent le symptome de
manque). Ensuite... c'est dans la tête que ça se
passe et un travail psychologique est nécessaire :
de toute façon, en fréquentant un groupe d'anciens
buveurs, en plus si besoin est, suivi par l'alcooloque
ou le spy.

Je reste à votre disposition.

Bon courage à tous.
Cordialement
Anémone




jeanne
Portrait de cgelitti

Bonjour mothe,

Non, personne ne va se moquer sur un forum: tous ceux qui viennent ici, ont un problème avec l' alcool: soit ils sont eux-mêmes alcooliques, soit un membre de leur famille l' est (moi, c' est mon fils).

Ta mère a souffert quand elle était petite de l' alcoolisme de ses parents....en ce moment, elle est dans le déni, elle ne veut pas reconnaitre qu' elle est, elle aussi ,alcoolique comme l' étaient ses parents....et que donc, vous souffrez comme elle a aussi souffert! il faut qu' elle arrive à admettre qu' elle est MALADE!!! ensuite, elle acceptera sans doute de se soigner....

 

Pages

Sujet vérouillé