LILOUNANOU
Portrait de cgelitti
N'ayant obtenu aucune réponse des psy, j'en appelle à ceux qui connaissent cette maladie.

J'ai une fille de 30 ans qui est "malade" depuis au moins 10 ans : associale, insomniaque, souvant agressive. Elle ne travaille pas et ne sort que quand il y a peu de monde dans les rues.

Le regard des gens la gêne. Elle s'imagine que les gens l'observent et la jugent (mal bien sûr).

Elle vit du RMI, ne voit aucun psy, ne prend pas de médicaments. Actuellement, elle va mal car elle s'imagine que les voisins font exprès de faire du bruit pour la déranger ou lui signifier que sa présence ne leur est pas agréable. Elle veut encore déménager.

Intellectuellement ça va, elle n'a pas non plus d'hallucinations. Ce serait plutôt une interprétation : par exemple quand une porte claque, c'est un bruit réel ; simplement, pour elle, la porte a été claquée de manière intentionnelle.

Avec moi, les rapports sont ambigus. Ils peuvent être normaux mais quand je lui donne tort, elle s'emporte.

J'ai fait pas mal de recherches et je ne sais que penser. Je penche vers "border line" avec personnalité paranoiaque.

Quelqu'un peut-il me donner son avis ?

Quelle attitude adopter (protection, détachement, affrontement) ?

Comment celà peut-il évoluer ?

Merci pour votre aide

LILOUNANOU
Portrait de cgelitti

Bonjour votre fille pardon mais ne fume t-elle pas du cannabis car sa provque les méme réactions mais de toute façon elle doit consulter un psycatre et un psycologue car sa resemble vraiment a ma maladie et je fume toujours du cannabis .Mais je me suis fauis suivre pendant 5 ans part une spycatre puis par une thérapie avec une psycologue mais moin longtemps t  je devrais continuer car je suis BIPOLERE et PARANOIAQUE.maintenent je suis moint parano car j'ai un traitement mais je suis dans le méme cas que votre fille .Je misole chez moi méme avec mes proches, ne dore pas la nuit mais ce suivi avec ma psy j'ai regagné confience en moi j'afronte le regard des autres et voilà y a du mieux car je gere  ma maladie.Votre fille n'est peut etre pas consiente de cette maladie mais il faudra lui faire prendre consience avec l'aide de votre medecin traitent pour un 1er rdv puis lui il vous dirigera vers des services psycologique.alors il faudra la rasurer lui dire que se n'est qu'une maladie psycologique qu'on peux apprendre a vivre avec car sa en vos la peinne

Ava
Portrait de cgelitti
Renseignez vous sur les thérapies comportementales et cognitives, elles représentent l'application de la psychologie scientifique à la psychothérapie; les techniques utilisées interviennent à trois niveaux: comportemental, cognitif et émotionnel.
Sujet vérouillé