Fleurinette
Portrait de cgelitti

Bonjour,

ma fille de 20 ans gentille,cultivée ,belle,mince,a cependant depuis son enfance du mal à s'integrer dans un groupe aussi bien scolaire qu'extta-scolaire(Danse,natation,camps de vacance,parfois même avec sa sœur...)

A 14-15ans,un neuropsy lui diagnostique un problème de compréhension,atteste que les apprentissages sont possibles et que son problème relationnel allait disparaître une fois le déclic scolaire survenu.

Malheureusement les choses ne se sont pas déroulées de la sorte.

Elle a été une ado qui traînait souvent seule par la force des choses.Pourtant elle aurait voulu sortir de temps en temps pour aller au cinéma,boire un verre....Bref passer du temps avec une amie.

Je l'ai toujours encouragée à aller vers les autres,à prendre des initiatives pour organiser des trucs entre copines,ce qu'elle a toujours essayé de faire mais difficilement car elle essuyait beaucoup de refus.

Lasse de ses efforts,un jour je l'ai entendu dire"moi je ne manque donc à personne? Personne n'appelle jamais pour prendre de mes nouvelles.Suis-je donc si peu intéressante "?

Ça fait très mal.

Je signale que ma fille rencontre pour la première fois un psychologue à 10ans lors du divorce d'avec son père,malheureusement celle-ci se passe mal:

Elle se braque,interrompt les visites et pendant toute l'adolescence ne veut plus consulter.

Face à cette situation je suis impuissante et surtout je pense que son mal-être est juste lié à l'absence de son père et qu'elle finira bien par s'y faire comme sa sœur cadette de 16 an,qui elle mène une vie normale d'ado.

Aujourd'hui,c'est une jeune fille qui n'a plus confiance dans sa relation à l'autre,du fait de situations récurrentes de rejet ,parfois du jour au lendemain sans raison apparente,infligées par des copines .

Cette année justement elle s'est faite de nouvelles copines à l'Université ,mais elle appréhende déjà le fait de se retrouver seule.

Comment pourrais-je l'aider?Il y a beaucoup de souffrance .

D'ailleurs elle est revenue ce w-e amaigrie bien que je lui prépare des plats pour la semaine.

Je lui ai conseillé de prendre un rdv chez un psy (comportementaliste ).

J'ai peur pour ma fille et je suis désemparée.

j

Désolée d'avoir été si longue.je vous remercie de m'avoir lue.

Je serai ravie d'avoir votre avis.

Merci

PUB
PUB