Longs courriers : conseils pour arriver en pleine forme

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 06 Août 2003 : 02h00
Mis à jour le Lundi 20 Juin 2016 : 14h29
-A +A
Les voyages prolongés en avion sont souvent source de fatigue et d'inconfort. De plus, l'air sec favorise la déshydratation. Voici quelques conseils pour ne pas arriver épuisé.

Le décalage horaire est dû à la désynchronisation survenant entre les rythmes de notre propre corps et les rythmes de l'environnement. Le plus notablement touché lorsque l'on voyage en long courrier est le cycle veille-sommeil.

Notre horloge biologique contrôle la sécrétion de mélatonine, une hormone sécrétée par notre glande pinéale, sous la dépendance de la lumière extérieure. Ainsi, en cas de voyage vers l'ouest, il est important de rester éveillé avec la lumière du jour jusqu'à destination et d'essayer de dormir lorsque la nuit tombe. Inversement, après un voyage vers l'est, il faut éviter la lumière du matin et sortir si possible l'après-midi. Ce comportement peut favoriser le retour à la normale de l'horloge biologique et de la sécrétion de la mélatonine.

Il est également conseillé de manger modérément au moment des périodes habituelles de repas et de faire un peu d'exercice. Les effets de l'alcool et de la caféine varient certes d'un individu à l'autre, mais ils seraient plutôt néfastes.

Côté médicament, il est possible de se faire prescrire, soit de la mélatonine à petite dose, soit un hypnotique d'action brève. La prise de mélatonine au moment du coucher aide le cycle physiologique et exerce un effet hypnotique. Quant aux hypnotiques, s'ils favorisent le sommeil, ils n'ont en revanche pas d'action sur le cycle circadien. Si la mélatonine a des conséquences positives sur le décalage horaire, cette molécule doit cependant être évitée chez les patients prenant des anticoagulants et chez les sujets épileptiques.

Avant le décollage

    • Planifiez la journée à l'avance.
    • Essayez de vous arranger pour que le voyage soit confortable.
    • Contrôlez vos documents, visas et vaccinations.
    • Prévoyez des réservations à destination.

Dans l'avion

    • Consommez des fibres alimentaires, comme par exemple des pommes.
    • Buvez beaucoup d'eau ou de jus de fruits. Délaissez le thé et le café (et l'alcool).

Après l'arrivée à destination

  • Relaxez-vous avec une boisson non alcoolisée.
  • Prenez une douche.
  • Faites une petite sieste.
Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 06 Août 2003 : 02h00
Mis à jour le Lundi 20 Juin 2016 : 14h29
Source : Herxheimer A. et coll., British Medical Journal, 326 : 296-7, 2003.
A lire aussi
Les seniors s'envolent... Publié le 22/07/2002 - 00h00

Envie de découvrir d'autres horizons ? Tout est possible, l'âge n'est pas à lui seul un facteur limitant. Une fois l'accord de votre médecin obtenu, voici quelques conseils à appliquer.

Plus d'articles