Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Livre coup de coeur : Madame de Neandertal

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 02 Mai 2014 : 09h22
Mis à jour le Vendredi 02 Mai 2014 : 09h33
-A +A

Une lecture enrichissante et distrayante pour le week-end : « Madame de Neandertal, Journal intime ». Un vrai régal.

Ce livre est l’œuvre de Marylène Patou-Mathis, docteur en préhistoire et grande spécialiste de l’époque de Neandertal, et de Pascale Leroy, journaliste à la plume trempée dans l’humour.

C’est le récit, au jour le jour, de la vie d’une Néandertalienne, appelée La Grande. Elle vit dans sa communauté juste après avoir déménagé de grotte, au seuil de l’hiver. Elle est vêtue de peau de bison, se maquille, coiffe ses copines, se désole de ses ongles trop longs qui sont comme des griffes et sa sexualité est totalement libérée.

Elle taille des silex, va à la chasse mais part aussi « faire les courses » pour ramener des plantes, des écorces de bouleau, et beaucoup des baie d’airelles avec laquelle elle fait des galettes cuites sous la cendre mais aussi une boisson qui saoule tout le monde.

Les femmes s’occupent du ménage de la grotte qui est divisée en « espace cuisine », « espace à vivre » et une galerie mène à l’espace « de la jouissance et des rêves ». La Grande râle parce que les hommes refusent ces tâches ménagères.

L’époque de Neandertal fut très longue, de 250 000 à 28 000 ans avant notre ère. Le journal intime de « Madame de Neandertal » se situe à la fin de l’époque et il est plein de suspense.

Car ces Néandertaliens qui se croient seuls au monde rencontrent un jour d’autres êtres humains, plus grands qu’eux, qui ont un langage différent et qu’ils baptisent « les Zigues ».

Au fil du journal de Madame de Neandertal (qui tombe amoureuse de l’un d’eux), on assiste à la rencontre épique des Néandertaliens et des Homo Sapiens, nos aïeux.

Cette fiction préhistorique est absolument désopilante et en même temps passionnante. Basée sur la rigueur scientifique de Marylène Pathou-Mathis, elle nous montre aussi les points communs que nous avons avec les Néandertaliens : 1 à 3% de leurs gènes se trouvent dans notre génome, selon une étude publiée en janvier dernier.

Et si vous voulez plus de détails, vous pouvez écouter là, l’émission de France Inter d’hier sur ce sujet.

Paule

http://www.sciencemag.org/content/343/6174/1017.abstract

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 02 Mai 2014 : 09h22
Mis à jour le Vendredi 02 Mai 2014 : 09h33
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Quand football à la télé ne rime pas du tout avec santé... Publié le 01/10/2007 - 00h00

"Allez, sors de ton canapé!". Le ton est donné avec cette nouvelle campagne originale de la Commission Européenne et de l'UEFA. Objectif : encourager les citoyens européens à pratiquer une activité physique au quotidien. Cible : les millions de téléspectateurs de la Ligue des Champions…

Plus d'articles