agnesgharsallah
Portrait de cgelitti

Bonjour a tous, je suis nouveau sur le forum. Une brève présentation s'impose, tout d'abord je m'appel Aymeric, j'ai 20 ans et je suis épileptique depuis le 1er janvier 2007 Un mauvais jour de l'an me dirais vous... Dans la vie j'exerce le métier d'adjoint de sécurité dans la police nationale que je vais devoir a contre coeur quitter. Pour information je travaille sur un régime cyclique 4/2, 4 jours de travail et 2 jours de repos sur mes 4 jours de travail mes deux premieres journees se font de 13h a 21h et les deux derniers de 5h a 13h la bascule entre la derniere apres midi et la premiere matinée et donc toujours un peu difficile du au manque de sommeil. consequence la semaine derniere j'ai fais une crise d'epilepsie ma mère étais présente et voyant que je commencais a avoir des spasmes m'as conseillé d'aller dormir. Ce que j'ai fais seulement une fois dans mon lit je suis partis en crise, la 4eme cependant mon cas c'est aggravé cette fois ci dans la mesure où j'ai arreté de convulser et j'ai sanglé ma mère et l'ai faite passer par dessus mon lit. elle se releve en pensant que j'allais mieux et la je lui ai mis un coup. elle m'a forcement gueulé dessus rien de plus normal et je l'ai donc "enchainé" de coup de poing. Elle s'est donc enfuis et je lui ai courus après dans la maison forte heureusement elle avais appellé un renfort masculin, un ami de la famille car elle n'arrivé pas ame mettre en PLS, celui ci est arrivé au meme moment et a été accueuilli par plusieurs coup de poing de ma part lui ainsi que sa femme. il fut obliger de ma plaquer au sol de bloquer ses genoux sur mes epaules pour que je ne puisse plus etre violent.L'expression de mon visage etais apparemment horrible a voir, les yeux grand ouverts, la bouche grande ouverte et je criais. Bien évidemment j'étais inconscient durant la "bagarre". J'ai donc été afmis aux urgences. Ma mère s'en tire avec des douleurs a la machoire, un petit cocard et un dois retourné, pour ma part 15 jours d'arret de travail pour crise convulsive par trouble de sommeil. Cependant rien n'explique ce qui c'est passé qu'est ce qui m'a soudainement rendu si violent? Le medecin urgentiste ne nous croyait pas tout du moins il parraissait sceptique. j'ai don pris rendez vous avec mon medecin generaliste idem pour lui c'etais la premuere fois qu'il entendais une telle chose la seule hypothese qu'il m'ont fournis c'est que selon eux je me croyaid au travail soit sur le terrain, ou bien en entrainement. j'etais au travail ?! C'est moi qui suis sceptique a cette hypothese. Quelqu'un peut il m'aider avais vous deja entendu de telles choses se produire ou bien suis je un cas isolé. et que m'est il arrivé outre la crise d'epilepsie?! AIDEZ-MOI SVP.

Louiza93
Portrait de cgelitti

Bonjour

Je me présente Louiza , j ai 37 ans et je suis épileptique depuis toujours suite à une méningite à la naissance

Je comprends l état de désespoir dans lequel tu dois tu trouver en ce moment .

Mais la maladie t ai encore un peu etrangère et crois moi il faut du temps pour s entendre avec "ses" crises ... Ton rythme de vie est pour beaucoup dans la fréquence et la violence de tes crises .Tu n as pas dis quel traitement tu prenais ? Et comment s est présentée ta 1 èrer crise? Suite à un excés d alcool ? Jour de L An ? de fatigue ? Il a tellement de crises et de formes d épilepsies.

Que t as dit le médecin ? Epilepsie temporale ? grand mal? petit mal ?

Tu nes pas le seul ne t inquiétes pas et tu n es pas responsable des crises de violences car tu es semi inconscient . L erreur a ne jamais faire quand un epileptique fait sa crise c est justement de la sangler .

il faut le mettre en PLS et attendre ;

Je suis en attente dune chirurgie dans quelques semaines car les traitements ne font plus rien et ils sont très lourds a supporter ... Dépression , aggressivité ... fatigue

Je te conseille d aller sur le site de l Epilepsie France 

Il y a aussi pas de témoignanges ici http://epilepsie.racontee.pagesperso-orange.fr/mes13.htm

Si tu as des questions n hésite pas . Et surtout ne culpabilise pas .

Quand tu auras un bon traitement adapté et une bonne hygiène de vie tu n auras normalement plus de crises ...

Courage Aymeric

POURQUOIPASMOI
Portrait de cgelitti

A ma connaissance, ce que vous décrivez ressemble à une crise d'épilepsie avec automatismes (petits ou grands automatismes déambulatoires) dont l'origine se situe dans le lobe temporal du cerveau. C'est une crise partielle complexe qui déclenche des activités motrices avec altération de la conscience. Les automatismes épileptiques ont été décrits par CHARCOT (neurologue du 19ème siècle). Ce sont comportements illogiques, avec déambulation, expression orale, et peuvent aussi se manifester par des actes violents mais toujours inconscients. Je vous recommande d'aller consulter un(e) neurologue qui ne sera pas étonné(e) par la description des faits que vous rapportez ici. Cette forme de crise se soigne aussi par la prise d'un traitement antiépileptique. En cas de maladie, il est toujours préférable de bien s'informer sans s'affoler, j'en parle en connaissance de cause. J'espère vous avoir été utile.

micmims
Portrait de cgelitti

Merci pour ton témoignage Louiza.

Je reviens donc sur le miens, je suis donc atteint d'une épilepsie génétique héréditaire, le grand mal.

Je suis donc sous micropakine, je prend 1000mg par soir, peu comparer au dosage de ma soeur épileptique aussi.

Mon épilepsie est survenu par un manque de sommeil entre noel, des soirées, puis ce fameux jour de l'an. Je n'avais pas consommé d'alcool car a l'époque j'en consommais très peu si ce n'est pas du tout et pour dire je n'avais même pas bu une goutte d'alcool au jour de l'an 2007.

Depuis, j'ai appris a vivre avec mon épilepsie je vis comme une personne normale et non pas comme un épileptique ce que je veux dire par là c'est que je ne respecte pas nécessairement les restrictions dû a un épileptique. Je veux dire par là que normalement je n'avais pas le droit d'exercer le métier de policier selon mon neurologue, et je suis maintenant policier, je n'ai pas le droit de faire de sport de combat et j'ai fais de la boxe pendant un an a l'école de police. J'ai passé mon permis de conduire sans informer les moniteur de ma maladie. Je considère que du moment où le traitement est bien suivi et que je dors suffisament je suis monsieur tout le monde. Et je ne veux pas qu'on me considère comme quelqu'un de malade...

J'aimerai revenir sur mes propos car vraissemblablement tu n'a pas bien saisi ce qu'il s'est produit ou peut-être n'ais-je pas été assez clair dans mes propos je reviens donc dessus.

Ma mère connait parfaitement l'épilepsie sa soeur, sa grand-mère, ma soeur et moi-même étant épileptique durant la crise elle a essayé de me mettre en PLS n'y arrivant pas elle a appelé un ami de la famille pour l'aider.

Entre temps j'ai arreter de convulser et là c'est MOI qui me suis lever qui ai sangler ma mère et qu'il l'a fais passé par dessus le lit. ensuite je l'ai asséner de coup de poing au visage. Elle a donc pris la fuite et au même moment l'ami de la famille est arrivé avec sa femme. J'ai tout de suite mis un coup de poing a sa femme, puis ensuite à lui. Il a été obligé de me plaquer au sol pour que j'arrete de les frapper.

Le seul truc c'est que j'étais inconscient, une fois revenu a moi je n'arrivais pas a croire ce qu'il c'était passé et je culpabilisais d'avoir frappé ma mère et des amis de la famille que je porte également beaucoup dans mon coeur.

Je précise que mes précédentes crises était des crises d'épilepsie tout a fait banal. 

Mais là?! Que c'est-il passé? est ce que c'est du a l'épilepsie?  Est ce que c'est autre choses? Pourquoi j'ai boxé tout le monde durant ma crise et est-ce que cela aurais pu aller plus loin? Est ce que j'aurai pu tuer ma propre mère? Je me pose beaucoup de questions. C'est vraiment bizarre ce qui m'est arrivé. Le médecin urgentiste et généraliste n'avais pas de réponse a me fournir j'attend impatiemment mon rendez-vous chez le neurologue j'espère qu'il pourra m'en dire un peu plus mais n'hésitez pas a m'en parler 

Merci encore Louiza pour ton commentaire, j'attend ta réponse.

Courage à toi pour ta chirurgie il semblerait que tu ai une très grosse épilepsie. J'espère que ce sera concluant pour toi.

 

COMPATION
Portrait de cgelitti

Bonjour, j ai un ami epileptique (que je n ai jamais vu en crise)  mais un membre de sa famille "prend soin de lui" quand il y assiste et le bloque de ttes ses forces car apres la crise il l a deja asséné de coups de poings. Alors ce genre de comportement existe. Dû à la crise certainement. Je te souhaite de guérir. Certaines personnes epileptiques s en sont sorties grace à la meditation. relaxation aussi. Peut etre devrais tu essayer en plus d un traittement adapté et d une bonne hygiène de vie. Bon courage  et surtout ne perd pas espoir.

agnesgharsallah
Portrait de cgelitti

Mon conjoint est épileptique depuis plus de quinze ans et lui aussi à des crises de violence avant ou après une crise convulsive. C'est très dur à vivre surtout pour notre fils de juste 2ans. La violence est devenue encore plus importante depuis son opération de l'année dernière. 

Estrella02
Portrait de cgelitti

Bonjour j'aimerais savoir si cette épisode de virolante ces reproduit mon frère et épileptique et lui aussi a des épisode de violance le medecein (neurolague) a toujours dit que sa n'avait rien avoir . Mais je suis très inquiète plus il vieillie plus sa empire ! 

audelineno
Portrait de cgelitti

je ne vois pas le rapport entre crises d épilepsie et poursuivre sa mère et la frapper c est n importe quoi.je suis epileptique depuis 5ans ,je fais des crises graves, je me suis cassé le nez entre autre pendant l une d elles mais je vous rappelle que pendant une crise on est inconscient on a des spasme musculaires importants on bave,les yeux révulsés,et on finit par s uriner dessus  quand les muscles se décontractent.courrir derrière quelqu un est  impossible

 

audelineno
Portrait de cgelitti

il ne faut pas tout confondre ce n est plus de l épilepsie ce que tu racontes c est surement d origine psy ,à vérifier bon courage*

 

 

 

micmims
Portrait de cgelitti

Merci mais je n'ai pas de probleme psy. et après avoir été consulter mon neurologue, celui ci m'a dis soit j'ai fais de l'hipoglycémie accompagner de trouble brutal du comportement et d'une crise convulsive ou enfin plutot dans le sens inverse. ou que ma crise ait été frontal. Mon neurologue ne m'a pas pris pour un fou et ne m'a pas conseiller de voir un psy. Au contraire il n'étais meme pas choqué donc oui c'est tout a fait possible ce genre de comportement après une crise d'épilepsie. C'est meme mots sont sortis de sa bouche. J'ai plusieurs analyses a faire scanner irm EEG... Sachez que je n'ai aucune raison à fabuler sur un forum de discussion mon probleme est réel et n'est pas sorti de mon imagination et ca revele bien du domaine neurologique.

Sujet vérouillé