rosa
Portrait de cgelitti
Bonjour, je pense être atteinte d'un lichen plan surtout au niveau de la vulve est-ce que quelqu'un est atteint(e) par ce symptôme ? merci d'avance pour vos réponses cdlt.
cryseia
Portrait de cgelitti
Bonjour Rosa,
J'avoue avoir du mal à faire la distinction entre lichen plan vulvaire et lichen scléro-atrophique. En ce qui me concerne, plusieurs biopsies de cette zone ont fait état d'un lichen plan. Or, je signalais à ma dermato que je percevais des modifications de mon anatomie mais elle niait l'aspect sléro-atrophique, disant effectivement que c'étaient deux maladies distinctes et en me renvoyant à ce que les biopsies mentionnaient. J'avais un rétrécissement de l'entrée du vagin, un effacement des petites lèvres, du clitoris, des érosions récidivantes... Et finalement, au bout de 2 ans, elle m'a annoncé, inquiète, que le lichen "devenait" scléro-atrophique ! C'est à n'y rien comprendre.
Est-ce qu'une biopsie est capable d'établir la distinction ? Je m'interroge. Peut-être trouveras-tu la réponse.
En tout cas on pense que l'origine de cette maladie est effectivement auto-immune, bien qu'elle ne soit pas encore bien établie.
Je te souhaite bon courage et j'adresse à tous ceux qui en souffrent mes pensées les plus chaleureuses.
rosa
Portrait de cgelitti
ah j'oubliais pour cryseia : qu'appelles-tu fourchette à l'entrée du vagin et modif des petites lèvres ? ça donne quoi au juste (enfin si possibilité de décrire bien sûr!)
cryseia
Portrait de cgelitti
La fourchette, c'est la zone juste sous le vagin où on pratique parfois une épisiotomie au moment de l'accouchement et où les petites lèvres se rejoignent. Cette zone fait penser à la peau ("palmée") entre la base du pouce et de l'index quant on les écarte. Elle se rigidifie et fissure sous l'effet du lichen, rendant les rapports très douloureux et même l'examen gynéco au spéculum difficile.
Quant aux modifications des petites lèvres, c'est leur disparition progressive, comme si elles s'effaçaient ou fondaient en commençant par le bas. C'est ce qui m'est arrivé en l'espace de 6 ans malgré le traitement. Dur à vivre....
Je réponds à tes questions, Rosa, mais je ne voudrais pas t'effrayer. Ce n'est pas systématique et surtout ce diagnostic n'est pas posé pour toi...
Bien cordialement.

rosa
Portrait de cgelitti
Bjr cryseia, non pas de souci tu ne m'éffraie pas sois en rassurée il n'y a pas de pb...je cherche simplement à m'informer par moi même vu que ma gynéco ne peut pas me dire de quoi il s'agit donc voilà pk j'ai "atterit" sur ce forum...Non je n'ai pas les symptômes du lichen plan je m'en suis aperçue quand j'ai vu les photos et lu les renseignements mais ça se rapproche plus d'un bonne mycose ou alors c'est la maladie que j'ai qui me donne ces symptômes et une dame atteinte de la même pathologie que moi vient de me le confirmer...Je suis un peu plus rassurée mais je verrai plus tard si on me fait une biopsie. En tous cas comme je te l'ai déjà dis bon coourage car ça ne doit pas être évident à vivre je te comprends surtout pour une femme et une atteinte à cet endroit. Je te souhaite une belle journée et encore merci pour tes infos, je ne manquerai pa sde te tenir au courant.
rosa
Portrait de cgelitti
merci cryseia pour ces infos..en effet j'ai vu la rubrique "lichen scléro-atrophique" mais les 2 non rien à voir ! le lichen plan est bénin l'autre pas mais si peut-être les symptômes se ressemblent...je vais effectivement en parler a mon médecin car je suis suivie pour maladie auto-immune à l'hôpital de ma région et je demanderai une biopsie pour confirmation...Pour l'instant mon cuir chevelu ainsi que ma bouche ne sont pas atteints et j'espère ne le seront jamais...Bon courage à toi et tous ceux et celles qui souffrent.
cryseia
Portrait de cgelitti
Bonjour Rosa,
Vous trouverez de nombreux messages sur ce problème dans la rubrique "lichen scléro-atrophique" de ce forum. En ce qui me concerne, je suis atteinte de lichen plan cutané, buccal, vulvaire et pilaire (cuir chevelu) ! En l'état actuel des recherches médicales, il n'existe pas d'autre "solution" médicamenteuse que la cortisone en crème. Pour ce qui est des symptomes au niveau vulvaire : démangeaisons intenses, érosions des muqueuses qui blanchissent, très souvent fissure à l'entrée du vagin ("fourchette"), modifications des reliefs des petites lèvres et encapuchonnement du clitoris avec le temps... Mais seule une biopsie (non douloureuse) peut trancher. Le mieux est de voir un dermato-vénérologue...
Cordialement.
rosa
Portrait de cgelitti
Je comprend ton angoisse en plus si ta dermato ne sait pas qui d'autre peut te renseigner !c'est quand même une affection qui est de leur domaine...tu peux toujours regerder sur internet (mais il faut en prendre et surtout en laisser, car les cas mentionnés sont parmis les + graves ou + atteints)..tu verras que la déf du linchen plan et le LSA sont différentes mais un lichen plan peut effectivement devenir LSA (peut-être est-ce ton cas)Pour ma part je n'ai pas encore tous les symptômes décrits et ma gynéco ne m'a pas plus "aiguillé"la dernière fois elle m'a simplement prescrit une pommade diprosone à 0.05% qui d'ailleurs n'a pas l'air de bien agir ceci dit...! j'ai tjrs des démangeaisons et impression de brûlures mais je ne vois rien d'anormale sur la vulve à part qu'elle est rouge irritée comme les fesses des BB ! ;-) sinon tout paraît normal à priori...comme je te l'ai dis précédemment j'en parlerai à un dermato d'hôpital dès que possible...
Je te souhaite une bonne fin de journée et encore merci de m'avoir éclairé
Sujet vérouillé