Aller au contenu principal
PUB
Reprise du sujet inital

Levotyrox et dosage !!

Publié par le 03/07/2005 - 23h15
PUB

Bonjour, J'ai été opérée en octobre dernier on m'a retiré toute la thyroide sauf les para. J'ai commencé le traitement du levotyrox à 100, et ce jusque ces derniers jours. En effets, des symptomes idem à ceux que j'avais avant l'opération réapparraissaient, énervement, palpitations jour et nuit, insomnie ect... Le medecin me conseille de diminuer le levotyrox à 87.5, j'ai vu survenir une amélioration au bout de 4 jours, mais deux jours après de nouveaux les symptomes, énervement, palpitations, extra systolles, insomnie, voilà ma question est, comment savoir si il faut diminuer ou augmenter en fonction des symptomes, certse je ne prévois pas de le faire moi-même, mais au moins de comprendre. Merci d'avance...

Signaler un abus






X
Les réponses
martine (non vérifié) a répondu le
ta question est complexe car je crois qu'il faut être spécialiste et connaitre ton dossier médical pour répondre. Je pense que tu es toujours en période d'adaptaton de ton corps à l'absence de thyroide, le levothyrox n'étant qu'une hormone de synthése. Peut-être faut il diminuer un peu pour réaugmenter doucement? les palpitations durent parfois (ou reviennent - même si le dosage est bon) il faut parfois prendre un traitement adjuvant pour le coeur.
Pour les effets secondaires, tu peux voir aussi un homéopathe qui peut t'aider avec un traitement à supporter "en douceur" tous ces désagréments.
Courage
Martine
Véronique (non vérifié) a répondu le
Avant toute chose, véro 31, il faut faire une prise de sang pour vérifier ton taux de T4 et de TSH.

Il ne faut surtout pas doser n'importe comment.

Si ton médecin, ne voit pas comment faire, alors fait appel à un endocrinologue. Il ne faut pas rester dans cet état.

Il est vrai que le temps d'adaptation du lévothyrox est d'environ 1 an. Mais seules les prises de sans peuvent te renseigner sur l'évolution et sur le bon dosage.

Car lorsqu'il y a bon dosage, crois moi, il ne persiste aucun symptomes.

Courage à toi
Anne (non vérifié) a répondu le
Bonjour,
J'ai un traitement par Lévothyrox depuis plus de 15 ans. Le médecin surveille le taux de TSH d'abord tous les mois puis tous les 3 mois et maintenant j'ai une prise de sang pour contrôle de TSH tous les 6 mois. Le taux restant a peu près stable mon traitement reste le même. Je n'ai pas d'effet secondaire. Mais il faut accepter de "tatonner" un peu au début et laisser le dosage au médecin.
Bon courage. Anne
carole (non vérifié) a répondu le
suis en traitement de d'hypo thyroide.. depuis environ 8 ans suis jamais bien Cela s'est déclenché par des contrarités et un divorce en prime que je n'ai pas vu arriver 20 ans de mariage et paf.. je ne sais plus si c'est la tyroide ou le reste mais c'est le cahos total
suis en 125 5 jours et 150 2 jours et la j'ai des palpitations et suis essouflée et fatiguée usée.. bref ca marche pas ce traitement marre marre marre suis suivie par une endrocrino pourtant et on bricole et on bricole je crois que je vais tout arrêter
je suis contre la médecine traditionnelle je fonctionne en homéopathie et supporte même pas un antibiotique mon corps se bat contre le traitement je crois .
colibri747 (non vérifié) a répondu le
onsoir carole
je suis dans le meme cas que toi mon mari m'a quitée apres 30 ans de mariage et ds des conditions epouvantables j'ai ete poussée dehors par harcellement moral telephononique nuits et jours. resultat arhymie cardiaque tranformée en maladie cardiaque le harcellement à duré 3 ans malgré une fuite ds un minuscule village à 800kms mon mari refusant d'emmenager avec elle mal gré mon départ elle m'en rendait responsable bref aprés tout cela ,epuisement ,fatigue, coeur devenu trés lent 45 /48 le matin la prised e sang à fait apparaitre une hypothiroidie j'ai pris 20 kgs et une depression en prime J'ai refusé les medicament durant 2 ans
car comme toi j'ai toujours fonctionné à la medecine naturelle et puis il y a un mois trop épisée j'ai cedé du coup levothyrox flecaine betat bloquan deroxat et je dois dire ça va mieux malgrés ma peur des dependances je ne regrette pas j'aurai craquée mes enfants vivent au USA et suis toute seule Courage Carole çà va mieux que deuis 1 semaine le corps dois s'habitué il faut commencer par des dose homeophathique parle en à ton géneraliste   
karine (non vérifié) a répondu le
j'ai été opéré en 2002, il a fallu effectivement presque 2ans pour trouver mon dosage je prends 200mg/jour. Avant d'en arriver là j'ai vécu l'enfer. personne ne savait s'il fallait augmenter ou baisser le traitement. j'étais irritable, impatiente, triste, en colère, je dormais mal, je suis passer par tout les dosages possible, je cassais et recassais les médicaments afin d'arriver à un dosage bidon. Un jour j'ai rencontré un endocrino qui m'a dit bon maintenant on augmente ça suffit! depuis 2 ans mon traitement est définitif ma tsh est basse (très important apparement pour éviter une rechute du cancer) je me sens a peux près bien. J'avoue être encore un peu nerveuse de temps en temps mais surtout chose toute nouvelle pour moi j'angoisse et ça c'est l'horreur
J'aurais tellement aimé être comme avant l'opération mais mon endocrino me dit que ce n'est pas possible alors je fais avec. il est indispensable de se sentir bien avec son endocrino et de pouvoir lui parler de tout. courage
Sybelle (non vérifié) a répondu le
Il est vrai que les problemes engendre du stres et c'est cela qui provoque des problemes de santé, pour les divorces profitez et ne vous en faites pas ils mangeront de la vache enragées dans peu de temps , car ces salopes vont les tromper des qu'ils seront trop vieux, elles ne les épousent que pour le confort .
Il ne faut pas avoir peur la tyroide se traite bien maintenant et je suis sous Levotyrox depuis 14 ans tout va bien à part de temps en temps de la fatigue;
vero31 (non vérifié) a répondu le
Bonjour à tous, et un grand merci pour vos messages.
Aujourd'hui, je suis contente de vous dire qu'enfin je vais mieux. J'ai passé un hiver terrible, j'ai même cru ma dernière heure arrivée. J'ai été en hyper thyroidie pendant des mois, malgré la dose de levothyrox très basse, 75,5. Après avoir eu un malaise, j'ai fini par comprendre que je devrais retourner voir mon andochrinologue malgrés le refus de mon medecin traitant, qui pour lui, tout ça n'était que dans ma tête, aussi bien le mal être, que les problèmes cardiaques, palpitations, essoufflements, insomnies malgré la prise de somnifère. Quoiqu'il en soit, dès mon arrivée chez mon andochrinologue, son diagnostic est immédiat. Je fais partie des personnes qui ne supportent pas le levothyrox, donc arrêt immediat, et prise d'un autre traitement après 48h de désintox. Il m'a fallu 5 mois pour arriver à un dosage équilibré. Pendant très longtemps moi aussi je regrettais l'opération, aujourd'hui, je revis, le traitement que je prends est dosé en goutte, je peux l'équilibrer en fonction de mon état. Une astuce que m'a donnée mon andochrinologue, qui n'est pas évident la première fois mais tellement appréciable par la suite, c'est que lorsqu'on sent un surdosage du traitement, c'est à dire que la nervosité apparait, les bourdonnements dans les oreilles, une nuit agitées, alors ce sont peut-être des symptômes de surdosage, dans ce cas, j'arrête le traitement 48h, et je le reprends à la même quantité que je l'avait arrêté. L'idée n'est pas d'arrêter mais de supprimer le surplus. D'après ce que j'ai compris. Quoiqu'il en soit, en deux mois, j'ai fait cette expérience deux fois. Et j'ai vite retrouvé un bien être, plus de palpitations et surtout des nuits normales. Dans mon cas, j'ai compris que le déclenchement des palpitations est un signe indédiable de surdosage.
Voilà, j'espère avoir approté un soutien aux personnes qui se trouve dans la même détresse que je me suis trouvée.
Je souhaiterais, pour les personnes qui le désirent créer un espace de paroles autour de ce problème de thyroide, car on est seuls et incompris du monde qui nous entoure. Je vis à Toulouse si des personnes sont intéressées, laissez moi un message.
Bien vous et courage à tous et à toutes. !!
isabelle (non vérifié) a répondu le
ma mére prend du levotyrox 25 pour la tyroide je voudrais en savoir un peu sur les symptomes
Céline (non vérifié) a répondu le
Bonjour,
moi je suis en traitement depuis très peu et je dois faire une prise de sang pour contrôle. Mon labo me dis que je ne dois pas prendre mon levothyrox avant la prise de sang mais mon medecin ne me l'a pas notifié... faut-il oui ou non prendre sontraitement avant la prise de sang ?
Merci d'avance de votre aide.
PUB