docbrown
Portrait de cgelitti
Bonjour @ tous,

Je viens vers vous car j'ai grandement besoin de conseils sur ce qui touche mon papa ces derniers temps.

En effet en décembre 2005, un cancer du poumon (à un stade bien avancé) lui est diagnostiqué.

Sur ce s'enchaîne les chimiothérapies (qu'ils supportent très mal) pour finalement arriver en Avril 2006 à une opération du poumon pour l'ablation d'une bonne partie de celui-ci.

Ensuite il aura de nouveau des séances de chimio et aussi de radiothérapie.

La radiothérapie est difficile et le corps de mon papa y réagit très mal à nouveau.

La radiothérapie se terminait le 31/07 et ensuite mon papa devait retrouver une vie à peu près normale, il avait des brûlures au niveau de l'oesophage mais tout devait se calmer sous une quinzaine de jours (dixit le corps médical).

Durant les grosses chaleurs de fin juillet, il est entré à la clinique car il s'était déshydraté et d'ailleurs il était limite de la correctionnelle. Il a donc finit ses dernière séances de radiothérapie à partir de là-bas (transport en VSL etc ?..). Ensuite il a pu sortir et il a tenté de partir en vacances 2 semaines non loin de chez nous (à environ 20 km) mais cela change tout de même de décor.

Le truc c'est que durant ces congés les brûlures avaient du mal à s'estomper et donc mon papa avait extrêmement de mal à s'alimenter.

Durant les deux derniers jours de son séjour là bas, il a eu de grosses nausées avec les vomissements qui allaient avec. Du coup il est rentré de vacances en ambulance et il s'est retrouvé à la clinique à nouveau.

Arrivé là-bas on nous a parlé de déshydratation, normal vu tout ce qu'il avait subi.

C'est là que vient le plus important, il s'est avéré que mon papa avait du mal à tenir sur ses jambes. Les premiers jours nous avons mis cela sur le compte de sa faiblesse physique. Pour info, en arrivant il pesait 44 kg pour 1m66.

Le problème c'est que 1 semaine après, même en étant perfusé et en recommençant à manger tout doucement il avait toujours ses problèmes de stabilité.

C'est à ce moment que le médecin cancérologue a "enfin" décidé de lui faire passer un scanner du crâne. Et là le verdict est tombé, mon papa est atteint d'une lésion au cervelet avec un oedeme qui ferait suite à son cancer du poumon.

Quand je dis "enfin" dans la précédente phrase c'est que je trouve que les décisions sont très longues à être prises.

Le médecin cancérologue a rencontré ma mère et ma s?ur et leur a dit qu'il n'y avait plus rien a faire, qu'une radiothérapie ce serait l'embêter plus qu'autre chose.

Ma s?ur et moi-même avons rencontré tour à tour notre médecin traitant qui nous a dit a peu près la même chose, il m'a même parlé de soins palliatifs etc ?. Le truc c'est que le discours de tous est flou, sans aucun pronostic, une vraie énigme.

De plus mon papa ayant avant tout ceci de gros problèmes de dépressions, nous avons préféré, d'un commun accord (mon père, ma mère, le cancérologue et le médecin traitant), ne rien lui dire car nous avons peur que le coup au moral l'emporte très vite.

De plus, ils passent souvent d'une bonne humeur à une humeur massacrante, il a un jour des nausées et vomissements et l'autre jour non, il se pose aussi beaucoup de question. A ce jour il est toujours à la clinique.

Pour finir, mes questions sont les suivantes :

- Est-ce que quelqu'un pourrait m'en dire plus sur ce qu'est vraiment cette lésion avec oedeme, qu'est-ce que c'est, d'où cela vient, etc ?..

- N'y a-t-il vraiment plus aucun espoir ?

- Nous voulions consulter un neuro-chirurgien pour prendre un nouvel avis, qu'en pensez-vous;

- Avons-nous bien fait de ne pas lui dire ?

Tant de questions que je me pose sans cesse et qui ne trouvent que peu de réponses. C'est pourquoi j'ai décidé de poster sur un forum comme le vôtre car j'ai vu qu'il y avait ici de nombreuses personnes prêtes à aider.

Merci @ tous ceux qui m'auront lu jusqu'au bout et merci d'avance à ceux qui tenteront de m'aider.

Thierry

docbrown
Portrait de cgelitti
Bonsoir mdd69

Merci beaucoup de ta réponse, ça me va droit au coeur.

Du courage ? c'est évident qu'il en faudra. Nous avons vu notre papa ce soir avec ma soeur et il n'était vraiement pas en forme. Cela fait deux jours qu'il ne garde pas ses repas. En principe il sera perfusé à nouveau demain.

Effectivement à un moment la médecine atteint ses limites mais toutefois nous allons voir ce neuro-chirurgien pour avoir un avis complémentaire. Le manque de confiance entre les praticiens (dont je ne remets pas en cause les capacités au niveau médecine) de cette clinique et nous est tellement grand qu'il nous faut le faire.

De ne pas lui avoir dit je pense que c'est la meilleure des solutions, du moins je pense que nous ne sommes pas assez aptes à aborder le sujet, ce devrait être au corps médical de le faire, mais là je pense que je touche une corde sensible.

Merci beaucoup de ton aide.

@micalement

Thierry
mdd69
Portrait de cgelitti
Bonjour Thierry. Il te faut beaucoup de courage, car je crains, malheureusement, que les médecins aient raison quand ils disent ".. ça serait l'embeter plus qu'autre chose...". A un moment la médecine atteint ses limites.
Je ne peux rien te dire de précis quant à l'oedème dont tu causes. Rien ne t'empèche de consulter un neuro-chirurgien, mais je pense que les toubibs qui suivent et soignent ton père, l'aurait fait si ils l'avaient jugé nécessaire. Ils ont bien fait le scanner pour savoir !! Maintenant, lui dire, ne pas lui dire, la dessus les avis sont trés partagés. Je pense quand même "qu'il se voit", et qu'après tout ce qu'il a déjà supporté, il connait la vérité. Il n'est pas forcément nécessaire d'en rajouter, vous avez sans doute pris la bonne décision.
Face à ce type de situation, c'est trés difficile de conseiller quelqu'un, voir impossible. Il faut faire les choses "comme vous le sentez", et surtout ne pas avoir de regrets sur les décisions que vous avez prises. Je te souhaite beaucoup de courage. Il faut que tu sois près de ton père et que tu lui apportes, par ta présence, et ton écoute, le réconfort moral dont il a besoin. mdd69    
Sujet vérouillé