Les lingettes intimes abîment-elles la flore ?

Publié par La Rédaction E-Santé le Dimanche 15 Avril 2018 : 10h32
Les lingettes ont le vent en poupe et le domaine de l’hygiène intime féminine n’y échappe pas. Si elles séduisent par leur côté pratique, sont-elles pour autant sans danger pour la femme ? Y a-t-il un risque d’irritation intime et d’agression de la flore vaginale ?
© Istock

Les lingettes pour l’hygiène intime féminine

L’hygiène intime doit être irréprochable et obéir à certaines règles pour éviter les irritations et autres infections. Tout d’abord, il s’agit de faire une toilette externe (vulve, lèvres, clitoris) uniquement. La douche vaginale est par conséquent à bannir. Par ailleurs, on veillera à recourir à des agents lavants (savon, gel douche) non agressifs, c’est-à-dire au pH neutre. Enfin, il faudra bien se sécher avec des mouvements allant de l’avant vers l’arrière. Pour la toilette intime, les lingettes intimes ont un avantage indéniable : elles ne nécessitent pas de point d’eau à proximité ni de savon ou gel lavant. Mais sont-elles sans risques ?

PUB

Lingettes intimes et irritations vaginales

De plus en plus de médecins invitent les femmes à ne recourir aux lingettes intimes qu’avec parcimonie. Pourquoi ? Car il y a un risque d’irritation vaginale et d’agression de la flore intime. En cause, les parfums présents dans les lingettes intimes, certains agents lavants trop agressifs, de même que l’alcool dont elles sont parfois composées. Ces éléments vont d’autant plus provoquer des irritations et engendrer un déséquilibre de la flore intime, qu’ils ne sont pas rincés après usage de la lingette intime. On doit donc réserver les lingettes intimes aux situations où l'on n’a pas le choix (en voyage, à l’extérieur de chez soi).

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par La Rédaction E-Santé le Dimanche 15 Avril 2018 : 10h32
A lire aussi
Plus d'articles