Les bienfaits de la figue

Publié par Corinne Guillaumin, journaliste santé le Lundi 24 Juillet 2017 : 14h49
Mis à jour le Jeudi 27 Juillet 2017 : 14h49

Violette, verte ou noire, la figue est le fruit d’été par excellence. Tout à la fois fraîche, juteuse, moelleuse et délicatement sucrée, elle regorge aussi d’une étonnante variété de bienfaits. Alors n’attendez pas, dégustez-la comme il vous plaira car la saison des figues fraîches est courte ! 

En partenariat avec : Côté Santé

Déjà évoquée dans l’ancien testament, la figue est considérée comme le plus vieux fruit cultivé du monde (dès 9 400 avant Jésus Christ) et comme l’aliment de base des anciennes civilisations du bassin méditerranéen. Il faut dire que le figuier s’épanouit plus volontiers sous des climats ensoleillés et qu’il est capable de s’adapter aux terres les plus ingrates ! Le philosophe Platon, grand amateur de figues – à tel point qu’il était surnommé philosukos, celui qui aime les figues – les qualifiait de « nourriture des athlètes par excellence ». En France, La Quintinie, jardinier de Louis XIV, qui pour satisfaire sa passion et celle du roi Soleil planta, à Versailles, pas moins de sept cent figuiers de diverses variétés !

Une grande variété

Tout d’abord, il faut savoir qu’au sens botanique du terme, la figue n’est pas un fruit mais un faux fruit. En fait, il s’agit d’une inflorescence, sorte de réceptacle charnu, appelé synconium, qui contient d’innombrables et minuscules fleurs. Arrivé à maturité, ce réceptacle devient comestible. On compte pas moins de 750 variétés de figues qui poussent sous des climats chauds et méditerranéens. C’est pourquoi aujourd’hui encore l’essentiel de la production mondiale se situe en Turquie, Égypte, Algérie, Maroc, Iran... Et comme la figue est extrêmement délicate et fragile à transporter, elle est surtout commercialisée séchée. Il faut 5kg de figues fraches pour donner un kilo de figues sèches ! Du coup, les fruits frais que l’on peut trouver de juin à fin août, sur les étals de nos marchés, proviennent le plus souvent de l’hexagone.

Le saviez-vous ? L’expression "mi figue mi raisin" viendrait, d’une ruse utilisée par les marchands corinthiens qui livraient des raisins à Venise. Ils avaient en effet coutume « par inadvertance » de mélanger au raisin des morceaux de figues sèches plus lourdes et surtout bien moins chères !

Unifère ou bifère

Les figuiers ayant besoin de soleil et de chaleur pour mûrir, la production française se concentre bien sûr dans le sud et en Corse, mais on trouve aussi quelques variétés plus rustiques en Bretagne. Selon la variété justement, le figuier peut être unifère (donner des fruits une fois par an) ou bifère (fleurir au printemps et à l’automne et donc donner deux récoltes). Principalement, on distingue trois catégories de figues, réparties suivant leur couleur :

- La figue blanche a la peau très fine vert pâle et une pulpe plutôt rose. Telle que la blanche d’Argenteuil, juteuse, sucrée et très parfumée, recherchée pour sa saveur. Ou la figue de Marseille réputée pour sa saveur douce et mielleuse.

- La figue violette a une peau violette, pourpre ou presque noire et sa chair plus ou moins grenat variant du rose clair au framboise. Comme la noire de Caromb, qui est très sucrée mais quelque peu farineuse. Ou encore la plus populaire en France, la figue de Solliès, qui bénéficie d’une AOC et représente 75 % de la production française. Elle est peu juteuse mais parfumée et très savoureuse !

Publié par Corinne Guillaumin, journaliste santé le Lundi 24 Juillet 2017 : 14h49
Mis à jour le Jeudi 27 Juillet 2017 : 14h49
Source : Magazine Côté Santé
A lire aussi
Figue fraîchePublié le 22/06/2001 - 00h00

La figue est le fruit du figuier, qui fait partie des paysages du bassin méditerranéen, comme la vigne et l'olivier. Les Romains en faisaient une grande consommation. Ils engraissaient même leurs oies avec ces fruits.

RaisinPublié le 22/06/2001 - 00h00

La vigne dont le raisin est le fruit pousse en Europe occidentale depuis l'aire tertiaire. On a toujours consommé du raisin et on a sans doute toujours bu du vin puisque l'on a retrouvé les traces de cette boisson fermentée dans les cultes anciens.

Dans votre assiette : la poirePublié le 12/02/2003 - 00h00

Lorsque sa chair fond dans la bouche, ce peut être un moment de pure volupté. On la consomme surtout en hiver car le choix de fruits n'est pas grand en cette saison. Mais la poire se présente sous différentes variétés que l'on trouve toute l'année.

Fruits séchésPublié le 21/06/2001 - 00h00

Les fruits séchés ne doivent pas être confondus avec les fruits secs, bien que souvent on les appelle ainsi. Les fruits secs sont des graines oléagineuses très riches en lipides, ce qui n'est pas le cas des fruits séchés puisque ce sont des fruits frais que l'on a déshydratés.

Plus d'articles