Légumes

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 14 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 11 Septembre 2007 : 02h00
-A +A
Consommer des légumes, cuits et crus, tous les jours et de préférence à chaque repas (déjeuner et dîner) est indispensable. À cause de leur richesse en sels minéraux et oligo-éléments, en vitamines et en antioxydants, en fibres et aussi en eau.

Aucune catégorie d'aliments n'est aussi riche en variétés. Les légumes permettent de varier les menus de chaque repas et ainsi d'appliquer facilement le principe de base de l'équilibre alimentaire : diversifier l'alimentation. Même s'ils ont des caractéristiques communes, tous les légumes n'ont pas exactement la même valeur alimentaire. Celle-ci varie en fonction des variétés.

Les différentes variétés botaniques

Nombreuses sont les variétés de légumes. On distingue :

  • Les racines et tubercules : carotte, crosnes, navet, panais, raves, radis roses ou noirs, topinambour
  • Les inflorescences : artichaut, brocoli, chou-fleur
  • Les bulbes : ail, échalote, fenouil, oignon
  • Les tiges : asperge, poireau
  • Les feuilles : chicorées et endive, choux verts et rouge, cresson, épinards, laitue, oseille et les multiples salades
  • Les légumes-fruits : aubergine, avocat, courge (chayotte, potiron, potimarron, pâtisson) et courgette, concombre et cornichon, poivron, tomate
  • Les graines : haricot, lentille, pois et fève
  • La pomme de terre qui est un tubercule farineux
  • Les champignons, végétaux sans chlorophylle qui du point de vue botanique ne sont pas des légumes, mais sont néanmoins consommés comme tels.

Les autres classifications

En matière de cuisine et de gastronomie, il existe une distinction entre les légumes frais, les légumes secs, la pomme de terre et les salades, même si presque tous les légumes peuvent se manger "en salade". Quand il s'agit de nutrition, on se base sur leur teneur en glucides et on distingue alors les légumes frais (qui en sont les plus pauvres), la pomme de terre et les légumes secs. On fait aussi la différence entre les légumes de l'agriculture biologique et les autres, cultivés de façon plus ou moins industrielle, en serre et/ou hors sol pour certains.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 14 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 11 Septembre 2007 : 02h00
A lire aussi
Légumes secs Publié le 14/06/2001 - 00h00

Les légumes secs, c'est-à-dire les haricots en grains, les fèves, les lentilles, les pois cassés et les pois chiches sont des aliments avec lesquels beaucoup d'entre nous entretiennent un rapport conflictuel au détriment de leur équilibre alimentaire.

Fruits Publié le 22/06/2001 - 00h00

Les fruits offrent une impressionnante variété d'aspect, de goûts et de texture. La botanique les définit comme étant la "partie comestible des plantes florifères qui succède à la fleur et contient les graines".

Pomme de terre Publié le 29/06/2001 - 00h00

Nous consommons en moyenne de 35 à 40 kg de pommes de terre chaque année. Sans compter les 25 kg qui se trouvent sous forme de produits transformés. Qu'on le veuille ou non, la pomme de terre tient une certaine place dans notre vie !

Plus d'articles