Laitues romaines contaminées par E.coli : une personne meurt en Californie

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Jeudi 03 Mai 2018 : 11h21

Aux Etats-Unis, 121 personnes ont été contaminées par une bactérie présente dans la laitue romaine. E. coli a déjà fait un mort.

© Istock

Une personne est morte à cause d'une laitue romaine aux Etats-Unis. Ce légume a aussi rendu malades 121 personnes. En cause, la bactérie Escherichia coli O157:H7, selon les autorités sanitaires américaines. Elle était présente dans plusieurs laitues romaines produites dans le pays.

Pour l'heure, l'origine de la contamination par la bactérieE. coli n'a pas encore été identifiée. C'est pour cela qu'une vingtaine d'enquêtes sanitaires visant différents établissements sont en cours. Les autorités ont aussi demandé, le mois dernier, aux consommateurs de jeter les laitues romaines sans les manger, à moins qu'elle vienne de la région de Yuma dans l'Arizona, au sud-ouest du pays.

Une personne sur deux hospitalisée

Du côté des personnes contaminées, les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont expliqué que "parmi les 102 personnes sur lesquelles nous avons des informations, 52 ont été hospitalisées (51 %), dont 14 avaient développé une insuffisance rénale appelée syndrome hémolytique et urémique".

Mais en ce qui concerne la première victime rapportée par les CDC, aucune information n'a fuité "en raison des lois sur la vie privée des patients", rappellent les autorités sanitaires de Californie - où 24 cas sur les 121 ont été signalés.

Cette contamination est la plus sévère rapportée aux Etats-Unis depuis 2006, où des épinards contaminés par une souche similaire d'E. coli avaient touché plus de 200 personnes.

PUB

Qu'est-ce que E. Coli ?

La bactérie E. coli est naturellement présente dans le système digestif de l'être humain et des animaux à sang chaud. La transmission de cette bactérie s'effectue principalement par les bovins et ovins. En effet, il s'agit de porteurs sains mais lors de l'abattoir ils peuvent donner une viande contaminée ou lors de la traite du lait pour les produits laitiers.

De plus, les végétaux peuvent eux aussi être contaminés lors de l'épandage ou quand un élevage vient ruminer sur le sol cultivé. L'utilisation d'eau contaminée pour arroser les végétaux peut aussi expliquer la contamination. En ce qui concerne, l'eau potable, une contamination peut être possible en cas de défaut lors de la potabilisation.

Parmi toutes les souches d'E. coli, certaines sont susceptibles de rendre malade l'homme - dont les E. colientérohémorragiques ou EHEC. Elles "sont responsables de troubles variés allant d'une diarrhée bénigne à des formes plus graves comme des diarrhées hémorragiques et/ou des atteintes rénales sévères appelées syndrome hémolytique et urémique principalement chez le jeune enfant", explique l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses).

Se prémunir face à cette bactérie

Plusieurs mesures de prudence peuvent limite le risque de contamination à cette bactérie :

  • Se laver les mains après être allé aux toilettes;
  • Se laver les mains avant la préparation des aliments;
  • Ne pas provoquer de contamination entre la viande crue et les autres aliments, en lavant régulièrement ses mains et les ustensiles ainsi que le plan de travail;
  • Il est nécessaire de bien cuire la viande hachée, en particulier si elle destinée aux jeunes enfants ou aux personnes âgées;
  • Ne pas donner de lait cru ou fromage au lait cru aux enfants;
  • Laver soigneusement les légumes, fruits et herbes aromatiques et les éplucher si possible avant de les consommer.

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Jeudi 03 Mai 2018 : 11h21
Source : Etats-Unis : des laitues romaines contaminées par E. coli, un décès en Californie. BFM TV. 03 mai 2018
Les escherichia coli entérohémorragiques (EHEC). Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. 08 août 2017
PUB
PUB
A lire aussi
Plus d'articles