La PMA pour toutes les femmes pour 2018

Publié par Chloé Parisse, journaliste santé le Jeudi 14 Septembre 2017 : 10h54
-A +A

La Secrétaire d'Etat, Marlène Schiappa, a annoncé que l'ouverture de la procréation médicalement assistée à toutes les femmes sera proposée dans le cadre de la révision des lois bioéthiques.

Mardi 12 septembre, la Secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa a confirmé que la PMA (procréation médicalement assistée) serait ouverte à toutes les femmes en 2018, dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique. Le gouvernement proposera aux parlementaires de voter. En avril 2017, le président de la République Emmanuel Macron s'était dit "favorable" à l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, dans un courrier aux associations LGBT (Lesbiennes, Gays, Bis et Trans). 

En finir avec cette discrimination

Invitée sur le plateau de BFMTV, la Secrétaire d'Etat a déclaré : "Évidemment, le président tiendra son engagement d'ouvrir la PMA à toutes les femmes pendant le quinquennat." Marlène Schiappa a estimé qu'il s'agissait d'une mesure de "justice sociale" permettant de mettre fin à une "forme de discrimination à l'égard des femmes lesbiennes et célibataires" et  à "l’inégalité". Toutes n'ont pas les moyens financiers de pouvoir recourir à des PMA à l’étranger.

"Rien ne nous empêche de rendre la PMA légale pour toutes les femmes"

"Le comité d’éthique a émis un avis favorable, il n’y a rien qui nous empêche de rendre la PMA légale pour toutes les femmes", a argumenté Marlène Schiappa, faisant référence à l’avis rendu fin juin par le CCNE (Comité consultatif national d'éthique), qui s’est prononcé en faveur de l’ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires. En France, la PMA est actuellement réservée uniquement au traitement de l'infertilité chez les couples hétérosexuels.

Cependant, plusieurs membres du gouvernement sont ouvertement contre la PMA, comme Bruno Le Maire et le premier ministre Edouard Philippe.

En 1978,  le premier bébé issu de la fécondation in vitro (FIV), Louise Brown, nait. Depuis, plus de 20 000 nouveau-nés voient le jour chaque année grâce aux différentes solutions de procréation médicalement assistée (PMA). 

L'accouchement par césarienne expliqué en vidéo

Publié par Chloé Parisse, journaliste santé le Jeudi 14 Septembre 2017 : 10h54
A lire aussi
Les Etats généraux de la bioéthique ont remis leurs conclusions Publié le 07/08/2009 - 00h00

Avec la création du Comité consultatif national d'éthique en 1983, la France a été le premier pays au monde à se doter d'une instance officielle de ce type. Vingt-cinq ans plus tard, une nouvelle étape vient d'être franchie, avec les Etats généraux de la bioéthique, prélude à une...

Loi de bioéthique : cru 2002 Publié le 28/01/2002 - 00h00

La révision de la loi sur la bioéthique a été adoptée mardi 22 janvier à l'Assemblée Nationale. Elle interdit toute forme de clonage humain, qu'il soit reproductif ou à visée thérapeutique, et autorise la recherche sur les embryons surnuméraires : de nombreuses questions de fond qui...

Don de gamètes : ouvert aux couples sans enfants Publié le 05/10/2015 - 14h23

Chaque année, quelque 2.600 couples infertiles sont en attente d’un don de gamètes, ovocytes ou spermatozoïdes. Selon le journal Libération, un décret en préparation pourrait permettre de doubler le nombre de dons, augmentant ainsi les chances de devenir parents pour certaines couples. 

Fin de vie : un panel de citoyens pour le suicide assisté Publié le 17/12/2013 - 11h06

À la demande de François Hollande, un panel de citoyens s’est réuni pour débattre et se prononcer sur l’euthanasie.Leur avis consultatif, rendu public ce lundi 16 décembre 2013, est favorable à l’aide au suicide, un droit jugé légitime pour les patients en fin de vie ou souffrant...

Plus d'articles