Jeux vidéos antidépresseurs chez les seniors ?

Publié par Nathalie Szapiro, journaliste santé le Mardi 12 Août 2014 : 13h24
Mis à jour le Mardi 12 Août 2014 : 14h11

En cas de dépression sévère résistant aux antidépresseurs, une étude réalisée sur un petit groupe de seniors suggère que la stimulation intellectuelle par des jeux vidéo, pourrait offrir une alternative intéressante.

© Istock

Les seniors ne sont pas à l’abri de la dépression et d’ailleurs, c’est dans cette tranche d’âge que l’on compte le plus de suicides. C’est pourquoi tout ce qui peut agir durablement sur l’humeur mérite d’être étudié avec attention.

Des jeux sur ordinateur

Les résultats de l’étude sont à prendre avec une certaine réserve car seulement onze personnes de 60 à 89 ans y ont participé. Il s’agissait de seniors en dépression sévère résistante aux antidépresseurs. Des spécialistes américains et chinois leur ont proposé des programmes d’entrainement cognitif informatisés, afin d’améliorer leur mémoire et leur capacité d’apprentissage.

Il s’agit notamment de stimuler leur attention, leur précision et leur rapidité en déplaçant des balles de couleur ou en classant des listes de mots, exercices surtout utiles pour améliorer les fonctions exécutives, définir des priorités, planifier une action et la mettre en œuvre. Comparativement à 33 autres adultes traités par un antidépresseur classique – l’escitalopram – leur dépression s’est améliorée en quatre semaines (contre douze semaines sous antidépresseur) et ce, de façon durable pour 72 % d’entre eux.

PUB

Des résultats à confirmer par d’autres études

Etant donné le très petit nombre de seniors inclus dans l’étude, il est trop tôt pour affirmer que des jeux vidéo, ont réellement un effet antidépresseur et les auteurs admettent eux-mêmes que d’autres études seraient nécessaires pour le confirmer.

Cependant, la piste s’avère intéressante et d’ailleurs, plusieurs maisons de retraite ont d’ores et déjà adopté les jeux vidéos collectifs pour stimuler les réflexes des résidents et le plaisir de jouer ensemble : cette fois, ce n’est pas à vocation thérapeutique, mais plutôt préventive.

Publié par Nathalie Szapiro, journaliste santé le Mardi 12 Août 2014 : 13h24
Mis à jour le Mardi 12 Août 2014 : 14h11
Source : Nature Communications.
PUB
PUB
A lire aussi
Mystères de la dépressionPublié le 10/06/2002 - 00h00

Les antidépresseurs, ces médicaments tant prisés, sont-ils réellement efficaces dans le traitement des dépressions ? En affirmant qu'un traitement par placebo avait autant d'effet qu'un traitement classique, les résultats d'une étude Texane laissent planer le doute.

Serious games : mieux se soigner en s'amusant ?Publié le 01/12/2016 - 14h38

Le jeu, c’est du sérieux. Le principe des serious games ou "jeux sérieux" en santé est simple : en s’amusant comme dans un jeu vidéo, on peut changer les comportements en santé, apprendre sur sa maladie et mieux la gérer au quotidien. Certains font de la prévention, d’autres tentent...

Le traitement hormonal substitutif est efficace contre la dépressionPublié le 27/08/2001 - 00h00

Le traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS) s'avère efficace pour lutter contre la dépression apparaissant en tout début de ménopause (périménopause ou préménopause). Il s'agit du résultat d'une étude menée auprès de 50 femmes âgées de 40 à 55 ans, recevant soit le THS,...

Plus d'articles