Anonyme
Portrait de cgelitti
Mon histoire commence lorsque j'avais 16 ans avec mon frère et quelque amis on avait décidé de se bourrer un peu la gueule avec un de nos nouveaux potes après quelque bière notre amis décide de rouler un joint et commence à le faire tourner je m'était jamais autant éclater et mes potes aussi depuis ce jour le cannabis à pris le contrôle de ma vie je n'allais plus en cour j'ai donc était virer du lycée moi qui adorait la musique plus que tout j'ai vendu ma basse pour acheter plus de canna tout mon argent passait dedans puis il y à eu une embrouille quand j'avais 20ans avec un de nos dealers mon meilleur potes c'est fait sequester et torturer par chance il l'ont relaché et ce jour la j'avais pris la décision d'arréter mais en ce temps je compensais avec l'alcool puis j'ai rencontré une fille et j'ai passé un diplome dans l'informatique ma vie aprés 2 mois d'arrét avait bien plus changé qu'en 4 ans de consommation malheuresement je me suis fait jeté par ma meuf et j'ai déprimé j'ai couvert mon corps de cicatrice parce que la douleur d'une lame qui rentrait dans ma chair c'était la seule chose qui me permettait de plus penser à elle et aprés une période ou je sortais plus je suis sorti et j'ai recommencé à fumer ca va bientot faire un an que j'ai repris j'ai perdu mon travail à cause de ca et chaque jour me semble etre la copie d'une copie d'une copie d'une journé que j'ai déja vécu aujourd'hui les seul "amis" qui me reste fume tous le bédot mes journée ne tourne qu'autour de ca et je suis tout le temps triste parce que je sais que je suis en train de gacher ma vie je suis épuisé et j'ai l'impression d'étre coincé au fond d'un trou que j'ai creusé moi même si quelqu'un lis ce message je vous en supplie aidez moi à arrétez
Anonyme
Portrait de cgelitti
On ne recolte que ce que l'on sème, ne l'oublie pas, alors commence à semer les graines de ta nouvelle vie, afin d'en récolter les fruits : plus de bédot tout seul (donc dès le réveil), réveil le matin à 7h30, 8h, et tu t'astreints sur ta mtinée de tes devoirs administratifs, chercher du boulot, agences d'intérim... Déjà, là, t'a bouffé tes matinées, et tu ne fume spas, car ça ne sert à rien d emettre du brouillard dans ton cerveau. Ensuite, et bien remts toi à la musique, 1h/jour, ou au sport, ce qui t'amènera à rencontrer d'autres gens, qui vivent sans ça, et tu verra plus heureux que toi, c'est une très bonne motivation que de devenir comme eux. Le shit, c'est la facilité de ne pas éxister, d'être ventousé à son canapé en trouvant ça normal. Ce n'est pas normal. Dis-toi que ta vie est conditionnée par un carré de résine... Tu vauts bien mieux que cela. T'es quand même plus fort que cette merde non (d'(ailleurs, shit, ça veut dire merde !). Tu mets sur ta porte un panneau interdit de fumer... On verra si t'as toujours des potes, peut-être que certains sont comme toi, et vous vous soutiendrez ensemble. Il faut absolument que tu zappe ce cercle de déoncés qui vient en marge pour satisafaire leur besoin d'anéantir leur cervelle. Implique toi dans l'associatif (pourquoi pas). Faut que tu sèmes ta rencontre avec le monde réel. Tu t'y épanouira bien plus, c'est certain, même si parfois, la vie n'est pas rose. Il n'y a qu'en te remttant à l'endroit que tu vivra dans un mond eà l'endroit. Ensuite, profite bien de chaque jour, car tu pourrai être mort (la drogue est une petite mort déjà). Cela va prendre un peu de temps, ce n'est pas facile, mais faut savoir ce que l'on veut, et s'y tenir est le gage de la réussite. Je suis passé par là, et j'ai aujourd'hui une vie que bien des personnes m'envie, dont certains qui sont toujours dasn cet état de défonce végétative. Si tu ne prends pas le temps de vivre ta vie, personne ne le fera pour toi. Active le courage de faire ce que tu dis. Laisse le vrai toi reprendre le dessus, tu seras tellemnent mieux.
N'hésites à à parler, ici s'il le faut, il y aura quelqu'un pour te soutenir.
Maintenant, action mec, montre ce que tu as dans le ventre.
Max
Portrait de cgelitti
Salut Alexandre,
Ne met pas tout sur le dos du shit, ça aide pas quand on est pas bien c'est sur, mais c'est plus profond, commence par prendre les choses dans l'ordre, à savoir faire tout ce que tu sais qui améliorera ta condition, bouge ton cul pour ne pas dire un jour, j'aurai pu à une époque mais maintenant j'ai des gosses, j'ai ceci j'ai cela toutes ses choses que l'on ne fait pas et qui change notre destiné. Ici on peut venir en discuter, mais celui qui t'apportera le plus d'aide c'est toi, et ta capacité à te dire, c'est vrai, il faut que je me bouge le cul, la roue tourne et on est pas des hamsters, tu as les clés de ta cage, alors donne toi la peine d'ouvrir la porte et d'affronter ta vie, que tu auras peut être à refaire plusieurs fois, car des conneries on fait toute sa vie, mais la chance sourit au audacieux, alors monte sur ton cheval et jette toi dans la bataille. quelle age as tu ? A+
Sujet vérouillé