JO-2.5
Portrait de cgelitti

Bonjour je m'appelle karine en j'espère que vous pourrez m'aider me conseiller,Voilà mon mari a depuis quelques années des soucis avec l'alcool!!! Il a eu un suivi a été hospitalisé!! Prenez du baclôfène et autre calmant et anti-depresseur!! Car il est de nature tres nerveux,A cause d'un passer difficile et un surmenage au travail!! Cela était passer durant plusieurs mois mais voilà que ça recommence!! Je l'aime plus que tout au monde ,je ne le quitterais jamais et je ne le laisserais pas avec ce mal etre je veux l'aider jusqu'au bout de mes force et je ne sais pas comment faire et part ou commencer!! Nous sommes un couple magnifique et fusionnel ont se dit tout et je sais qu'il souffre!! Il m'a déjà dit " chérie des fois quand je bois c'est parce que j'en ai besoin c'est pas par envie" il est insomniaque sort faire un tour dehors certaine nuit et je me demande si il ne lui arriverais pas de boire en cachette!! Je sais qu'il ne veux pas m'inquiéter voilà pourquoi en ce qui concerne l'alcool il ne me dit pas tout!! Il pleur a des moment et me dit que c'est une merde car il n'arrive pas a ce contrôler!! Je l'aime si fort et quand il a bu il me demande a chaque moment " tu ne me quittera jamais mon coeur" en pleurant ou émue, Je veux l'aider et pas le frustrer ni l'enfermer!! Merci beaucoup si mon message fait bonne réception karine

ERGUIG
Portrait de cgelitti

Nous sommes tous engagés à la poursuite du plaisir, sous une forme ou l'autre, intellectuelle, sensuelle, culturelle ; nous avons le plaisir de réformer, de donner des conseils, de corriger, de faire du bien ; celui de l'érudition, des jouissances physiques ; celui d'acquérir de l'expérience, une plus grande compréhension de la vie, et celui de toutes les ruses, des artifices de l'esprit...le médoc est làà http://adf.ly/qI34r

JO-2.5
Portrait de cgelitti

Mme Bonsoir,                                                                                                                                         jour aprés jour Mr votre mari boira .Ce dont je suis certain c'est l'amour que vous lui portez.         En est-il conscient,fait-il semblant de passer à coté, ou alors:fort de son assurance que vous ne le quitteriez donc jamais.Bravo Madame,là est le premier pas vers sa guerison.Auriez vous des enfants?des animaux domestiques ou alors de vrais amis.Les parents ne pourrons absolument rien faire. L'enfance difficile,la surcharge au travail c'est des subterfuges c'est tout.                          Puis je m'adresser à Monsieur en lui disant qu'une femme ça se respecte et que celle là a droit au bonheur,à la joie,à la gaité ....Etc sans omettre l'essentiel :une presence digne de ses lettres.Je ne suis pas medecin et encore moins un moralisateur mais si vous devez perseverer dans une voix c'est c'est d'ouvrir vertablement et ce une bonne fois pour toute votre coeur à cette brave dame qui en a amplement le merite.                                                                                                         Pour vous dire que je suis alcoolique à ce jour et que je n'ai  pour compagne que cette bouteille. Ma femme est parti avec son fils le seul d'ailleurs,le boulot c'est au gres des vents et l'argent part en Java.Plus aucune confiance ne m'est faite donc pas solvable ni digne de tenir parole.                                              Au fil du temps j'ai finis comme un bateau ivre : sans encre ni boussole et où amarrer?            Ce qu'il faut que vous sachiez ou savait certainement :                                                           Dans un duel noble on choisit ses armes.La votre est sans doute votre épouse.                        Le mérite un jour vous reviendra et en ça, je n'ai pas l'ombre d'un doute.                                 Ce merite est le suivant:                                                                                                         Quand quelque chose de chere se brise il faut se donner la peine de se baisser,ramasser les morceaux et les reccoler et recomencer autant de fois que cela l'exige.Monsieur reccoler vous d'avec vous meme puis d'avec votre epouse. Merci de m'avoir lu et j'anticipe mes excuses au quel cas je vous aurez froissé.                                                                                            Amicalement votre. Salim.Z

 

Sujet vérouillé