Je n'ose pas, j'ai peur d'être jugé....

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 19 Novembre 2007 : 01h00
-A +A
Je n'ose pas dire ceci, ou je n'ose pas agir comme cela. C'est une pensée qui nous vient parfois, ou souvent, selon notre caractère. Mais pourquoi n'osons-nous pas ? Quelles peurs ressentons-nous ?

Ne pas oser par peur de ...

Quand vous n'osez pas dire quelque chose que vous pensez, quelle en est la raison ? Peut-être que vous avez peur d'être jugé, d'être ridicule ? Peut-être que vous avez peur de ne pas avoir l'air intelligent.En réalité, dans le fond, c'est que vous imaginez ce que va penser l'autre de vous. Vous n'osez pas parler en public parce que vous pensez que l'auditoire va penser des choses négatives de vous. Vous n'osez pas dire à des amis que vous aimeriez qu'ils partent parce que vous pensez que cela va les vexer. Le problème, c'est que quand on imagine ce qui se passe dans la tête de quelqu'un d'autre, on se trompe toujours !C'est ainsi que Marie entend sa meilleure amie lui dire « ce n'est pas que je veux te mettre à la porte, mais j'ai un rendez-vous vraiment important » Marie n'est pas vexée, mais elle est très choquée. Car elle réalise qu'elle, elle n'ose jamais demander à quelqu'un de partir de chez elle par peur de le vexer. Et elle s'est trouvée bêtement coincée plusieurs fois parce que la peur de demander de partir la bloquait. Or, sa meilleure amie le lui demande et ne la vexe absolument pas.

Marie ne comprend qu'à moitié ce qui se passe en elle. Elle présume de ce que vont penser les autres. Et elle présume bizarrement parce qu'elle leur prête des réactions qu'elle-même n'a pas. Pourquoi se vexeraient-ils si elle-même est tout à fait capable de réagir positivement ?C'est que derrière tout cela, il y a sans doute une peur profonde : celle de ne pas être apprécié, de ne pas être aimé. C'est comme si Marie pensait : « Si je demande à mon amie de partir, elle ne m'aimera sans doute plus. Elle ne sera peut-être plus mon amie ». Cette réaction est d'autant plus forte qu'elle est inconsciente. Si Marie réfléchit, elle sait très bien qu'il en faudrait plus pour vexer son amie et que leur amitié est bien plus forte qu'un petit contretemps de rien du tout.

La peur de parler en public

Avez-vous remarqué que, la peur de parler en public, certaines personnes la surmontent très bien. Elles expliquent qu'elles ont réussi à se débarrasser de cette peur en pensant : « Tout le monde se fiche de ma prestation. Moi, quand j'écoute quelqu'un parler, ça m'est égal qu'il perde le fil de son exposé à un moment ou qu'il bafouille. Alors, pourquoi est-ce que ceux qui m'écoutent réagiraient autrement ? » Et cela les libère. Ils n'ont plus peur de ne pas être appréciés pour une broutille et peuvent enfin oser.Ainsi, quand vous n'osez pas faire quelque chose, commencez par vous demander de quoi vous avez peur. Puis, imaginez-vous dans le rôle de l'autre, celui dont, dans le fond, vous avez peur. Comment réagiriez-vous à sa place ? En décortiquant ce processus, il est probable que vous commencerez à trouver un antidote à vos peurs et que vous oserez de plus en plus

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 19 Novembre 2007 : 01h00
A lire aussi
Communiquez par le regard Publié le 17/03/2008 - 00h00

Quand nous entrons en relation avec nos semblables, c'est souvent par la parole. Mais nous utilisons aussi le contact (poignée de main, main posée sur le bras, accolade..), la vision (attitude physique que nous adaptons à notre interlocuteur). Ce qui ne passe pas par la parole est qualifié de «...

Comment prendre la parole en public ? Publié le 22/02/2010 - 00h00

Antoine Ehrhard est à la fois comédien formé aux méthodes américaines de l'Actor's Studio et psychothérapeute utilisant la Gestalt. Il a accepté de nous donner des conseils pour la prise de parole en public. Ses deux expériences lui permettent d'être particulièrement bien placé pour aider...

Plus d'articles