Noelie ..Sylvie...
Portrait de cgelitti
Depuis 3 années , je ne peux plus écouter des variétés où autres musiques , alors que j'adorais cela. Je coupe de suite le son ( Je vis seule ).Donc , je n'écoute que France info à la radio, à la télévision je ne regarde aucunes vaiétés , dans la voiture plus de radio .

J'essais de la mettre , mais cela me fait trés mal interieurement et m'irrite . Si, j'entends des chansons à l'extérieur cela me provoque un mal etre. j'ai envie que cela s'arrete trés vite .

Par contre si je sors danser , (ce qui est rare , car mes finances me le permettent que trés peu et en ce moment je suis souffrante depuis 2 mois avec un zona...) j'adore entendre la musique et les chansons .

Je suis sous traitement pour la dépresion depuis 1994 et en psychotherapie .Avec mon psy , je n'ai pu dévelloper ce sujet , car 30 mn cela passe vite .

Entre moi et mon ainé , il y a un probléme relationnel depuis mon divorce en 1997 .

Deja lors de ma 1ére depression en 94 , il a souffert de me voir ainsi , puis il est devenu trés agressif avec moi et je ne répondais pas de crainte qu'il s'emporte.

Suite au divorce , il s'est rangé du coté de son pére . Je fus 2 ans sans le voir . Horrible à vivre .

Plus tard , je fus mamie , j'allais garder la petite de temps à autre( à 600 kms ) j'étais sous le qui-vive craignant une reflexion blessante . Pourtant c'est un jeune homme brillant , cadre , battant , perfectionniste trés prés de son enfant et aidant ma bru à la maison ...

En fait chez lui , je me retrouvais comme chez mes parents où je fus une enfant battue jusqu'à mon mariage , par ma mére . Je longeais les murs chez elle dans la crainte de me faire battre . POur mes 20 ans , ma grand-mére m'avait offert un beau transistor , je n'avais pas le droit de l'écouter à la maison...

A ce jour , je vis repliée sur moi , où je me suis faite un cocon . Je souffe de ne pouvoir trouver un compagnon . Cet été , j'ai cru pourtant ... ma joie était immense , la musique partout chez moi , dans la voiture, mais un probléme d'alcool a fait que j'ai mis fin , le coeur trés triste .

En ,meme temps mon fils m'a signifié par mail bien des choses méchantes à mon égard et non fondées . J'ai eu un petit différent avec sa belle-mére où j'ai de suite calmé le "jeu" pour que cela ne dégénére pas.

Dela ce mail méchant , cassant , dévalorisnt où il me menace de ne plus venir me voir , si je ne change pas . Il refuse le dialogue pour nous expliquer tous les 2 .

J'ai acheté les cadeaux de noel et je viens d'entendre qu'il ne passera probablement pas me voir .

Depuis , je suis éffondrée , j'ai du augmenter mon traitement pour ne pas sombrer .

Dimanche dernier , curieusement j'ai regarder " Drucker"

car j'ai eu subitement envie de revoir "Adamo" . Je me suis mise à pleurer comme une fontaine ...

Je ne suis plus au courant des nouvelles chansons / chanteurs ...moi qui vivait en musique , ma vie est réduite à mon appartemant avec ce zona qui "vit" mal ces souffrances intérieurs . Je devais sortir danser pour la ST Sylvestre , mais je ne serais pas guérie en si peu de temps .

Je suis juste à la retraite aprés une vie difficile .Je voudrais venir en aide à bien plus malheureux que moi .

Je n'ai plus de musique dans le coeur ...Je suis une cérébrale , on me dit pas sotte , je suis plaisante ...Je voudrais tant retrouver l'affection de mon fils et sa gentillesse .

Sans homme on peut vivre , mais sans voir son enfant et son petit- enfant , c'est trop dur ...

Je me laisserais mourrir ...Avez vous vécu une telle chose , vivre dans le silence ...Juste avec les bruits de ma cité hlm où je suis bien ...

Avez -vous vécu quelque chose de semblable où pourriez -vous m'éclairer . Je souffre tant d'etre mise à l'écart .

Trés sincérement...Noelie

PUB
PUB