myriaMairym
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,

J'ai mis du temps à pouvoir venir vous parler de ce qui me pèse au quotidien.

Je vais essayer de vous expliquer ce que je ressens, bien que ce ne soit pas très évident de mettre des mots sur des émotions.

Voilà, mon métier, ma vie en ville, tout cela ne me convient pas, et je sens au plus profond de moi, depuis toujours, que ma place est à la campagne, avec un métier artistique. Je me trouve totalement décalée face aux personnes qui pensent boulot/dodo... ils perdent leur vie à la gagner et ne profitent pas du présent car toujours stressés en pensant à l'avenir. Il FAUT aller travailler 8 heures par jour, il FAUT gagner de l'argent pour être heureux, il FAUT faire des études pour avoir un bon métier et réussir sa vie... On entend ça à longueur de journées, mais où est le bonheur là-dedans ?

J'ai deux enfants, l'un d'eux a peiné à s'habituer à la vie scolaire mais s'est finalement fait une raison. Le 2ème ne trouve pas du tout sa place au sein de l'école. Le rythme soutenu des apprentissages (tout le monde critique le rythme de l'école française, mais personne ne fait rien) la violence omniprésente, tout cela le perturbe énormément, il pleure tous les matins, le soir, s'ensuivent des cauchemards... et il souhaite arrêter l'école... à 6 ans !!!

Tout cela pour dire que je souhaite vraiment changer de vie, déscolariser mes fils pour leur apporter une éducation qui leur convient, de plus mon mari est tout à fait sur la même longueur d'ondes que moi... seulement voilà : le regard des autres, l'opinion de mes parents (qui seraient malades rien qu'à l'idée que je laisse mon travail de bureau ou que nous éduquions seuls nos fils), tout cela m'en empêche et je le vis très mal.

Y en a-t-il parmis vous qui ressentent la même chose ?

Qui ont déscolarisé leurs enfants pour les éduqer eux-mêmes ?

Qui ont tout plaqué en faisant fi des "qu'en dira-t-on" pour réellement VIVRE ?

Je vous remercie de m'avoir lue, à bientôt.

Floréane