Virginie
Portrait de cgelitti
JE NE SAIS PLUS QUOI PENSEZ ET QUE FAIRE. JE NE SUUPORTE PAS L'IDEE QU'IL PUISSE ME QUITTER AUSSI FACILEMENT. ET DIRE QU'IL MA TROP FAIT CONFIANCE ET QUE JE ME SUIS BIEN FOUTU DE LUI...

JE CULPABILISE BEAUCOUP POUR UN TRUC QUE JE N'AI PAS FAIS. LA C'EST PRESQUE DU HARC7LEMENT, IL ME REND MALADE. QUE PUIS JE FAIRE ????

gml
Portrait de cgelitti
va lire le sujet "harcèlement", des exemples comme ça il y en a des tas.
oublie ce garçon, ou alors c'est toi qui deviens accro à un pervers..et tu vas plonger de plus en plus. c'est un manipulateur pervers, en tout cas.

mais je pense que tu es comme toutes les personnes qui aiment, il faut te faire expliquer ce que tu vis..je te conseille de te faire aider par un professionnel ou de lire d'excellent livres à ce sujets, si ça t'interesse, je peux t'en citer..
bizzzz
gml
Portrait de cgelitti
Le portrait robot de la parfaite victime, de la "fille à pervers" ayant été dressé dans le post précédent, nous pouvons passer au tortionnaire. Au bourreau. Qui est le manipulateur pervers ? A quoi ressemble-t-il ? Existe-t-il des signes distinctifs qui nous permettent de l?identifier à coup sûr ? Je ne sais pas moi : des canines saillantes, un teint blafard, des yeux injectés de sang, une voix railleuse d?outre-tombe, ? Et bien, non. Absolument pas. C?est même tout le contraire. En société [qu?elle soit réelle ou virtuelle], le manipulateur pervers est un être charmant, doux, timide, cultivé, ... AFFABLE ! Typiquement, le "bon gars" qu?on apprécie pour se discrétion, sa cordialité, sa gentillesse et sa serviabilité. Ah, c?est qu?il est serviable le manipulateur pervers. Et altruiste avec ça. Il aide à tout bout de champ. Toujours là pour faire plaisir ou rendre service. Sourire mielleux, regard fuyant [ah, cette timidité maladive tout de même !] et bouche en c?ur. Les femmes le trouvent différent? SI sensible? SI compréhensif. "Et puis vous avez vu comme il a l?air fragile, vulnérable, inoffensif." Un vrai petit enfant de ch?ur qui séduit aussi bien qu?il détruit. Mais ça, vous ne le découvrirez que plus tard, en coulisses, hors scène, hors projecteurs. Dans l?intimité, une fois qu?il aura exercé son emprise sur vous, le monstre s?avérera non seulement polymorphe, mais également sanguinaire. Injustement, le reste de l?univers continuera à le trouver exemplaire [?]

08-06-2004

[ Leçon n°3 [3/20] ] - [ Anansi @ 09:33:21 ]
Existe-t-il une prédisposition, une sorte de propension innée à rencontrer un manipulateur pervers ? La réponse est "oui". Rappelons-le, le manipulateur pervers est avant tout un vampire affectif qui se nourrit d?énergie vitale. Il aime donc les femmes joviales, tolérantes, patientes et généreuses. Pleines de vie. Prêtes à tout donner par amour (dépendance ?), sans jamais rien recevoir en retour. Naïves, aussi, de préférence. Cela lui évite de trop se fatiguer. Le manipulateur observe longuement sa proie avant de l?approcher. Elle se sent seule, elle a envie de tomber amoureuse et? il en profite ! Les femmes qui le font fuir ? Les "sûres d?elles", les "exubérantes", les "dominantes". Les "vraies dépressives" aussi. A quoi bon, il ne pourrait rien en retirer de toute façon. La proie idéale ? Une jeune femme souriante, ayant une propension à la culpabilité, à la dépendance amoureuse et au manque de confiance en soi? encore sous le coup d?une rupture, d?un décès ou d?un autre événement traumatisant. Du pain béni pour notre manipulateur pervers qui, arborant son plus beau (faux) sourire, viendra à la rescousse de la malheureuse. Elle pensera avoir rencontré LE prince charmant. Lui jouera son rôle de Messie à merveille. Car le manipulateur pervers est un bon acteur. Un très très bon acteur [?]

07-06-2004
[ Leçon n°2 [2/20] ] - [ Anansi @ 13:29:45 ]
Le manipulateur pervers est avant tout un narcissique, au sens psychiatrique du terme. Il entre donc dans la catégorie des personnalités pathologiques, au même titre que les paranoïaques, les schizoïdes ou les psychopathes. Comme tout bon narcissique qui se respecte, le manipulateur pervers s?aime et n?émet aucun doute quant à sa valeur supérieure, hors du commun. Il se prétend différent, unique. Pense faire partie de l?élite, des "survivants". Pour cet être égocentrique, se remettre en cause est tout simplement impensable. L?empathie ? Impossible pour un narcissique. L?autre, quel qu?il soit, n?a aucune valeur. Il/Elle n?existe pas. Sauf, bien entendu, comme ?faire-valoir? [?]

[ Leçon n°1 [1/20] ] - [ Anansi @ 09:27:14 ]

Ils représentent 3 % de la population et détruisent 90 % de leur entourage. Eux, ce sont les manipulateurs pervers. Ou vampires affectifs. Allez-y : levez les yeux au ciel, grimacez, soupirez ! Parler des manipulateurs, c?est comme parler des petits hommes verts? on vous rit au nez, on vous conseille de changer de littérature ou d?aller voir un psy. Et pourtant, ils sont bien réels. Le manipulateur pervers repère sa proie, l?observe, l?aborde, la séduit [sous des apparences trompeuses], l?envoûte, la possède, la contrôle,... Ce n?est qu?une fois qu?elle est sous son emprise, sous sa domination, qu?il se dévoile et montre son vrai visage. Celui d?un illusionniste de haut vol, colérique, malveillant, narcissique, cruel et destructeur. Malheureusement, il est déjà trop tard. La proie, envoûtée, ne se rend compte de rien. Le processus de dépendance a commencé. Le calvaire aussi [?]


[ Pré-requis ] - [ Anansi @ 08:58:30 ]
" [?] la psychologie a eu tendance, de manière générale, à faire comme si le mal - le malin - n?existait pas [?] Premièrement, le mal est réel. Ce n?est pas une invention de l?imagination d?un esprit religieux primitif essayant d?expliquer l?inconnu. Il existe vraiment des gens qui répondent par la haine à la bonté et qui, dans la mesure de leur possibilité, détruisent le bien. Et cela aveuglément, sans se rendre compte de leur malveillance dont ils évitent surtout de prendre conscience. Comme il a été dit dans la littérature religieuse, ils n?aiment pas la lumière et font tout pour l?éviter, y compris en essayant de l?éteindre [?]"



PECK Scott, Le chemin le moins fréquenté, Paris, Editions Robert Laffont, 1987.


Ils représentent 3% de la population et détruisent 90% de leur entourage. Eux, ce sont les manipulateurs pervers. Ou vampires affectifs. Allez-y : levez les yeux au ciel, grimacez, soupirez. Parler des manipulateurs, c?est comme parler des petits hommes verts? on vous rit au nez, on vous conseille de changer de littérature ou d?aller voir un psy. Et pourtant, ils sont bien réels. Je le sais... par expérience !

julieo@gmail.com


Le personnage de l'araignée Anansi prend sa source dans la tradition orale du peuple Ashanti, du Ghana. Les esclaves africains des Caraïbes l'ont intégré dans leur folklore et en ont fait un symbole de survie [...]


Les manipulateurs et l'amour
[Isabelle Nazare-Aga]
Gardez-vous d'aimer un pervers
[Véronique Moraldi]

Le harcèlement moral
[Marie-France Hirigoyen]

L'Art de la guerre
[Sun-Tzu]

Le pervers narcissique et son complice
[Alberto Eiguer]

Petit traité des perversions morales
[Alberto Eiguer]

Halte aux manipulateurs
[Christophe Carré]






      
   
Fred
Portrait de cgelitti
Tu en dis trop ou pas assez pour pouvoir répondre à cette question, que peux-tu faire?
Ce que tu peux faire? Etre plus précise pour commencer.
bob
Portrait de cgelitti
si il insiste, appel la police,
non mais faut pas deconner !!!!
te laisse pas faire.....
Carole
Portrait de cgelitti
Bonjour,

je suis journaliste pour Tf1 et je recherche des témoins pour un prochain reportage. Si vous avez du mal à gérer votre vie de couple, si vous pensez qu'il/elle ne vous comprend plus et que c'est l'impasse dans votre couple n'hésitez pas à nous contacter pour vous aider à arranger votre situation.
Merci d'avance.
Carole.
01 55 26 70 18
csmolarski@tf1.fr
Keller Virginie
Portrait de cgelitti
Ce que je ne comprends pas c'est que de toutes nos disputes c'est toujours moi la fautive. Il y en a toujours un qui pleure et un qui rigole. Comme le firait mon beau frère, il me manipule, et lorsqu'il appuie sur la gachette je cours vers lui. J'ai l'impression que nous sommes un couple qu'on appel "couple conjugal". Mais là s'eb est trop, il me rend malade et je pense qu'il aime me faire souffrir. Lorsqu'il dit dans son sms qu'il me quitte parce qu'il ma déjà trop fait confiance et qu'il s'est déjà fait avoir, j'ai l'impression qu'il inverse les rôles. C'est moi qui lui ai fait confiance lorsqu'il est revenu, j'ai cru qu'il avait changé, je le voyais sérieux pour s'installer... mais il a bien joué et atendais que je fasse une bêtise (qu'il a provoqué) pour trouver une excuse de me quitter. J'ai appris qu'il ma en fait testé sur ma jalousie et m'a poussé à bout. Ben j'ai craqué. Donc dans l'histoire, qui s'est fait avoir???

gml
Portrait de cgelitti
Keller a déjà fait un sujet..
nina
Portrait de cgelitti
faut pas exagèrè la!
virginie laisse tombè il finira par rempè ne le calcul pas c vrai c pas facile mais bon sè toi qui te torture plus tu va lui donnè de l importance plus il te rabèssera.
on ne peut pas changè une personne il reviendra car votre relation est comme ca je te quite je revien je te quite...
dedramatise sort montre lui que tu t en tape que tu t amuse que tu profite sort fait toi belle refait ta garde robe fait en sorte qu il regrete et si tu le croise ne le calcile pas bella
Virginie
Portrait de cgelitti
Lire mon dernier sujet sur le titre "suis-je folle ou me rend-t-il folle"...

Yes ça va mieux...

Merci à tous...
lola
Portrait de cgelitti
ton mec c'est un pervers narcissique, il sème le mal et ensuite il s'arrange pour te faire croire que c'est toi pour te faire culpabiliser ! Ca s'appelle un pervers narcissique, et effectivement ce qu'il te fait subir c'est du harcèlement. Alors va voir ailleurs, crois moi, des mecs bien y'en a plein !!!!
Sujet vérouillé