Fr..
Portrait de cgelitti
Un jour de juin 2007 je suis rentrée chez moi et ai averti mon compagnon et mes enfants que je partais de suite à l'hôpital. J'y suis restée jusqu'au 19 septembre. J'ai fait le point sur mon passé, fait explosé mon couple, me suis installée dans une autre relation passionnelle non constructive et surtout me suis remise au dessin.

Résultat nous sommes en janvier et je m'enfonce encore et encore. Je pleure très souvent ai des envies suicidaire, dors toute la journée, me sens seule, fait tout le contraire de ce que je souhaite. Malgré le traitement prescrit je m'enfonce. Je ne vois pas le bout de cette dépression. Je m'en veux et à la fois je n'en peux plus de souffrir de vivre.

Fr..
Portrait de cgelitti
c'est une dépression très intense qui a fait exploser ta vie et celle de ta famille..
tes enfants sont grands, et à même de s'assumer devant ton désarroi ?

normal quue tu aies une relation non constructive, tu en es incapable pour l'instant, mais pourquoi te remettre un boulet au pied, avant d'avoir retrouvé ton équilibre ?? pour l'instant, tu ne peux rien donner...
demande à repartir en hopital si ça ne va pas..

courage, toute dépression a une fin, même si le début est plutôt flou à nos yeux.
émeraude
Portrait de cgelitti
Courage ! Il faut tenir !
Je ressens les mêmes choses, mais on n'a pas le choix : pour nos proches on doit tenir le coup...
Sujet vérouillé