Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Je cuisine, tu cuisines, ils cuisinent…

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 03 Octobre 2011 : 09h18
Mis à jour le Lundi 03 Octobre 2011 : 09h58
-A +A

Alors que pour toutes sortes de bonnes et mauvaises raisons - féminisme mal compris, manque de temps, travail féminin, marketing des produits industriels etc. - la cuisine était quasiment au ban de la société, considérée comme une inévitable corvée, la voilà qui, depuis deux ou trois ans, a retrouvé ses lettres de noblesse, pour toutes sortes d'autres raisons.

Lors du week-end dernier, c'était l'opération "Cuisines en fêtes". Jeudi 6, c'est le Salon "Cuisinez" qui s'ouvre et se tiendra à Paris jusqu'au 9.

Une enquête IPSOS montre que plus de 8 Français sur 10 affirment cuisiner "fréquemment" (52 %) ou "parfois" (29 %). Ceux-ci se trouvent plus en province (54 %) qu'en Ile de France.

Alors qu'il y a encore 3 ou 4 ans, on ne passait que très peu de temps - celui de réchauffer des plats préparés - dans sa cuisine, c'est maintenant 1 h 22 en moyenne (jours de semaine et week-end confondus) qui est consacrée à la préparation des repas.

Bien que ce soit elles qui y passent quand même plus de temps, la cuisine n'est plus l'apanage des femmes. Les Messieurs s'y sont mis, surtout les plus jeunes, de 18 à 29 ans. Mais l'étude ne dit pas qui, dans ce cas, fait le commis, lave et range les casseroles, le plan de travail etc. !

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 03 Octobre 2011 : 09h18
Mis à jour le Lundi 03 Octobre 2011 : 09h58
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
La crise cardiaque de l'homme jeune : plutôt le week-end ! Publié le 28/08/2001 - 00h00

Les derniers résultats publiés par l'INSERM sur ce sujet remettent en question nos croyances. Jusqu'à présent, le lundi avait été identifié comme le jour le plus propice à l'accident coronarien. Aujourd'hui, il semblerait que se soit une question d'âge. La crise cardiaque de l'homme de...

Tomber malade pendant les congés... Vous connaissez ? Publié le 26/02/2015 - 07h00

C'est un phénomène bien connu : le salarié épuisé qui se presse pour boucler les derniers dossiers avant les vacances, quitte enfin le travail la conscience tranquille, et... tombe malade le premier jour de ses congés. Ce phénomène est-il réel ? Et quelles peuvent en être les causes ?

Et si on décidait de ne pas grossir ? Publié le 07/12/2009 - 00h00

Une très sérieuse et récente étude (ObEpi 2009), démontre indiscutablement que nous grossissons de plus en plus : 46,4 % des Francais sont trop gros alors qu'en 2006, le chiffre était de 43,7 %. Que faire pour ne pas augmenter les statistiques ?

Plus d'articles