Anonyme244
Portrait de cgelitti

Bonjour

Jai 19ans, il y'a 5 mois j'apprenais que je suis atteinte d'herpes genital gros coup de massu je ne c'est pas commentj'ai pu contracté cette maladie je n'est qu'un seul partenaire et lui a mon avis n'a pas cette maladie je n'ose pas lui demander ... je suis en dépression total car il parait q'uon est toultent contagieux tous les jours jusqu'à la fin de notre vie .. je pleur tous les jours je ne pourais pas avoir d'enfant car il sera contaminer automatiquement par cette maladie .. an cas d'herpes genital on peux contaminer par un baiser ? Aidez moi j'ai vraiment besoin d'aide et surtout d'en parler ... il est dit que cette maladie est dengeureuse sur le long terme es vrai ? Il est di aussi Que en ayant cette malade on a 90% de change d'avoir le sida ? Je suis perdu je ne sais pas quoi croir . Pour l'instant je me traite avec herpes solution 84 qui a deja esseyer je mes toute mon espoir sur ce produit car aparament sa supprimerai les poussée a vie .

vivalamusica
Portrait de cgelitti

Bonjour Soleil doré,

oui, très dur de se rendre compte qu'on a été contaminé par qqun de négligent. Moi, tu vois, j'ai été contaminée exprès à l'herpès labial (on m'a embrassée de force!), dc oui, c'est dur. Cela dit, il y a pire dans la vie et comme dit l'autre internaute, tu as lu beaucoup de bêtises. Ce n'est pas dangereux à long terme et bien sûr, tu peux avoir des enfants, à condition de prévenir le gynéco. Souvent, ils font des césariennes. Pour le SIDA, ça ne veut pas dire que tu vas l'attraper automatiquement, ça veut dire qu'en cas de poussée, tes muqueuses sont fragilisées et donc plus perméables aux infections, si le partenaire est lui-même contaminé. Dans tous les cas, au moindre doute (VIH, herpès ou autre), tu t'abstiens ! Ne stresse pas, avec le temps, les poussées s'espacent et la règle d'or, c'est se détendre pour renforcer son système immunitaire. A 19 ans, on a la vie devant soi, alors bonne route !

Une internaute

Anonyme244
Portrait de cgelitti

Ya 3 mois j ai aussi découvert sue j avais de l herpès génital cela S est déclaré enceinte ma fille a 10 mois heuresuement pas de poussée pendant la naissance enfin juste avant bref depuis septembre j enchaîne les poussees ét plus j en ai plus cest virulent là j en ai une alors que j avais guerri 4 jours avant cette poussée en faite depuis septembre j arrête pas j ai pourtant du zovirax ma dernieres crise a durée 1 mois et au moment où j écris je souffre le martyre mais vraiment j en ai partout même à l entrée du vagin. Le truc que chaque poussée moins mal j y crois pas je souffre de plus en plus et chaque poussée j ai plus

Oryxi
Portrait de cgelitti

Salut! Je viens d'apprendre aujourd'hui que mon mari a teste positif pour l'herpes.... ce qui expliquerait les demagaisons que j'ai depuis quelques mois au niveau des labials.... Enfin, on verra j'ai pris rdv avec mon medecin et on verra bien...

Pour toi, tu devrais faire pareil: parle a ton partenaire parce que c'est plus que sure que c'est lui qui t'a contamine et va voir ton medecin. J'ai l'impression que tu as lu que des conneries jusqu'a present: oui ca reste a vie dans ton corps mais par contre ca se traite et tu peux avoir des enfants par contre faudra en parler a ton gyneco pour etre sure que durant ta grossesse ce detail tres important est pris en compte!!

Si je peux te donner un conseil soit honnete avec tes futurs partenaires, pas besoin de vengeance a la noix a contaminer tout le monde.

Courage!

Chrichri92
Portrait de cgelitti

Bonjour !

Tout d'abord, je sais que je répond un peu tard mais j'espère que ma réponse t'aidera tout de même un peu.

Pour l'avoir vécu, je comprend tout à fait ce que tu peux ressentir. Lorsque ca m'est arrivé la première fois, ca me démangeait tellement que je me suis littéralement arrachée. Il m'a fallu 2 voir 3 semaines, le temps que le virus passe puis que les plaies cicatrisent. A ce moment-la, j'ai commis l'erreur de ne pas aller chez le gynéco. 

Dans mon malheur j'ai de la chance, je n'ai des récidives que tous les 2-3 ans. C'est donc 2 ans plus tard que j'ai vécu à nouveau ce calvaire. J'ai consulté mon gynéco qui, avec la confusion des symptomes (proches de la mycose chez moi), m'a prescrit un anti-viral (Zovirax/Acyclovir). J'ai du faire une prise de sang et on m'a diagnostiqué de l'herpès. Je n'ai jamais de boutons de fièvre, il ne peut qu'être génital, d'autant que dès que je prend le médoc les démangeaisons passent. 

J'ai beaucoup souffert de cette découverte. J'avais honte. Les sites internet me décrivaient des horreurs, des souffrances à vie. Puis je suis tombée sur un site qui m'a "sauvé la vie". Ils y expliquaient que l'herpès est un virus latent. Cela signifie qu'il sera toujours en toi, à vie. Mais qu'il ne se déclare que lors de moments de stress intense, lorsque tu es plus faible, etc. Donc oui, tu es contaminée, et oui tu le seras à vie. Mais sache que depuis maintenant 5 ans je vis avec, et je le vis plutôt bien. Lorsqu'une récidice se déclare, elle ne sera pas aussi forte que la première. Elle ne durera "que" 4-5 jours et les anti-viraux calment immédiatement les douleurs.

Je ne nie pas qu'en cas de récidive comme ca a été le cas il y a 2 jours c'est dur. Il me faut chaque fois un peu de temps pour accepter, réaliser et prendre les médocs. Mais le virus ne t'empêchera pas de vivre, au contraire ! Dans mon cas (et je sais que je peux m'estimer heureuse parce que ca ne m'arrive que rarement), ca m'a fait réaliser que je stressais énormément ! Je relativise plus et je profite de ce que j'ai.

Concernant la grossesse, tu pourras bien entendu avoir des enfants. Par voie normale si tu le souhaites même. Comme l'a dit un membre, il te faudra juste mettre ton gynéco au courant. Si tu as une récidive au moment de l'accouchement, tu pourrais le transmettre. Mais dans ce cas, une césarienne ne lui fait rien craindre !

Enfin, oui tu seras contagieuse pendant et au début d'une poussée. C'est très dur et très stressant quand on est jeune de se dire ca. Pendant plusieurs années, je n'ai pas osé en parler. Ce n'est que maintenant à 23 ans que j'ai un partenaire avec qui je peux envisager l'avenir. Je lui en ai parlé, il est au courant et il l'accepte. Après avoir fait les tests de dépistage, nous ne mettons plus de préservatifs. Je sais que pour son propre bien je dois etre attentive et il accepte le risque. 

Si je peux te donner un dernier conseil, qui aurait pu m'être utile plus tôt : n'hésite pas à en parler. Que ce soit à une personne en qui tu as une confiance aveugle, ou bien sur des forums si tu veux garder ton intimité. Parler m'aurait fait bcp de bien. Devoir justifier mes absences à l'école par des mensonges a été très dur et je réalise auj qu'avoir un regard dans la foule qui sait m'aurait permis plus tot de l'accepter.

Sujet vérouillé