Jambes douloureuses

Douleur aiguë

  • Elongation ou déchirure musculaire.
    Elles peuvent être dues à un effort important ou survenir à la suite d'un faux mouvement provoquant un saignement à l'intérieur du muscle.
    La douleur est très forte au début et diminue avec le temps, mais le moindre effort peut la réveiller.
  • Thrombose veineuse superficielle ou profonde.
    Elle survient lorsqu'un caillot bloque le sang dans les veines. Elle est dite superficielle si elle affecte les petites veines près de la peau.
    Le plus souvent, ces thromboses veineuses superficielles surviennent là où se trouvent aussi des varices et elles ne sont pas graves.
    Mais une thrombose veineuse peut toucher une veine profonde. Le caillot est plus gros et, s'il se détache et repart vers le cœur, il peut causer une embolie pulmonaire très souvent mortelle.
    Dans ce cas, la douleur est diffuse et s'accompagne de lourdeur, d'œdème de la jambe et d'une coloration rougeâtre.
  • Obstruction artérielle aiguë.
    Elle est provoquée par l'arrivée d'un caillot qui vient généralement du cœur. Le caillot se forme dans le cœur (le plus souvent à cause de la fibrillation auriculaire, qui est le type d'arythmie le plus fréquent), peut se détacher de la paroi et des grosses artères pour descendre dans la jambe.
    L'obstruction se manifeste par des douleurs, une baisse de sensibilité et de motricité, et une froideur de la jambe.
  • Crampes nocturnes.
    La cause est inconnue et il ne s'agit pas d'un problème médical majeur.

Douleur chronique

  • Diabète ou abus d'alcool.
    Ils peuvent entraîner une dégénérescence de certains nerfs au niveau des jambes, ce qui se traduit par des douleurs ou une perte de sensibilité.
  • Athérosclérose.
    Cet encrassement des artères signifie que les muscles des jambes ne reçoivent pas un apport suffisant en sang lors d'un exercice.
    La personne va ressentir des douleurs, notamment au mollet, après un certain temps de marche qui vont ensuite disparaître après un peu de repos (claudication intermittente).
  • Pincement d'un nerf dans le bas du dos.
    La douleur irradie dans les jambes.
    On parle de douleur projetée parce qu'elle trouve son origine dans la colonne vertébrale.
    La douleur suit le trajet du nerf qui a été pincé et qui descend et se termine dans la jambe.
    L'exemple le plus connu est la sciatique.

Mis à jour par Dr Philippe Presles le 06/02/2014
Créé initialement par le 31/05/2001

Sources : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005

Cette fiche fait partie du guide Guide Symptômes et maladies, rubrique Os, Articulation, Muscle

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
intervenez sur e-santé
Prévisualisation

*Saisie obligatoire pour envoyer

Informatique et libertés
Avatar de monvieux41
Par monvieux41 24/07/15 - 17.26
Bonjour à vous.Je pratique un sport assez traumatisant, qui est le Judo.Mercredi j'ai été victime d'une fracture au niveau costal.Radios, examens tous y est passé.Radios : ras.Examens : pour les doc ...

VOTRE COMMUNAUTÉ Santé des os

Participez aux discussions les plus actives