Julian
Portrait de cgelitti
J'ai 42 ans, je suis dépressif depuis 6 mois a cause d'un traumatisme causé par mon ex belle famille:Convoqué à la police en septembre 2004, j'apprends que je suis accusé de viol sur mon fils en 2000.Placé en garde en vue pendant 36 heures (un enfer)je ressort en liberté conditionnelle et étant mis en examen pour cette histoire inventé de toutes pièces dans un but qui m'est inconnu.J' ai juste l'impression qu'on ne veut plus que je vois mon fils (que je n'ai pas vu depuis deux ans et demi.Je passe vite fait sur les détails: Mon ex femme est toxicomane, sa mère alcoolique, son père (que je ne connais pas)qui m'avait fait enlever mon droit de visite, de garde et ensuite mon autorité parentale avant de porter plainte contre moi pour "agressions sexuelles".

Je me retrouvé dans cette histoire juridico-policière sans rien comprendre.Alors que j'avais repris une nouvelle vie (après le divorce en 1995),toute à fait normale et j'avais trouvé le bonheur dans une nouvelle liaison. Et le cauchemar est arrivé: Depression post-traumatique, les medecins qui n'arrivent pas à trouver un traitement efficace, un avocat qui ne me dit rien: Faut patienter, ça risque d'ètre long, n'y pensait plus ... Mais moi j'y pense à cette épée de Damoclès avec 20 ans de prison si mon avocat fait rien.

Je suis en arrèt maladie depuis: Je ne peux plus du tout traviller. Pourtant j'adorais mon boulot. Tout ce que j'aimais faire avant, je déteste le faire maintenant...

Récemment j'ai perdu ma soeur. Ce n'était pas prévisible.

Je n'arrive pas à me dire qu'elle n'est plus là !!!

Je ne sais plus quoi faire, j'en peux plus,je ne dors plus et pourtant la seule chose que j'aimerais: C'est dormir et oublier de me réveiller. Je suis dégouter de la vie, pourquoi existe-t-il des gens qui font tout pour ruiner la vie des autres? Que dois-je faire ???

emilie
Portrait de cgelitti
salut,
je suis moi aussi dépressive depuis longtemps et ma famille y est pour beaucoup.
je sais que je ne peux pas comprendre ce qui t'arrive car je ne l'ai pas vécu mais j'espère en te répondant te donner un peux l'envie de vivre.
quand tu demande ce que tu peux faire déjà le fait de parler et de dire ta soufrance permet de t'en libérer un peu et de la rendre réelle car il faut bien avouer qu'il est difficile de prouver que l'on souffre dans sa chaire d'un traumatisme psychologique.ce qu'il te faut ce sont des personnes qui reconnaissent ta souffrance que ce soit des personnse proches ou non.
un traitement c'est bien mais une écoute c'est indispensable, tu le prouve en parlant ici. tu dois à tout pris trouver quelqu'un qui t'écoute et qui sois à l'écoute de ce que tu ressent! les hommes c'est vrai ont du mal à se livrer car du coup ils pensent qu'ils sont faibles mais rappelle toi que justement tu sera plus fort que les autres hommes si tu parvient à exprimer ce que tu ressents avec des mots (parfois des larmes) savoir parler est une force ! c'est évident puisque c'est si difficile de le faire ! non?
c'est difficile aujourd'hui mais ce que je sais par expèrience c'est que même si tu ne t'en rend pas compte chaque jour qui passe te rend plus fort.
ces personnes qui comme tu le dis "font tout pour ruiner la vie des autres" le font parce qu'elles n'ont pas la vie qu'elles voulaient , parce qu'elles sont "malheureuses" (eh oui je t'assure !), ce sont des personnes qu'il faut plus plaindre que haîr parce que la haine leur donne des forces mais te la prend à toi !
c'est vrai que l'avenir incertain est difficile à supporter mais le sera-t-il plus si tu t'effondre mainteneant ?
ne te renferme pas sur toi , mais ne t'attend pas à ce que les personnes qui te sont proches te comprennent car j'ai remarqué que la dépression est une maladie que peu de gens comprennent (sauf s'ils l'ont vécue) parfois j'ai même eut l'impression qu'ils avaient peur d'être "contaminés"...soit patient avec eux ils comprendront peut-être un jour (peut-être pas ) mais ils ne sont pas forcément contre toi.
je pense (peut-être que j'ai tort ) mais que si aujourd'hui tu déteste faire ce que tu aimais c'est parce que faire ce que tu aime toujours (même si tu ne sais pas) te renvoie à l'époque où tout semblait aller bien alors que quelque chose de grave allait arriver...dès que tu essaie de refaire ce que tu aimait une voix te dis "attention quelque chose de négatif va se passer!" , il faut que tu reprenne confiance en la vie même si çà n'est pas facile et te dire que ce que tu aime n'est pas rattaché à la souffrance (réessaye petit à petit , une chose par jour , réapprend à aimer ce que tu aimait sans craindre de "représailles"...
tu n'est pas sûr du lendemain ? alors vit pour l'instant présent même si c'est compliqué...
je te souhaite beaucoup de courage mais surtout pour le moment simplement une bonne journée et ce soir essaye de t'endormir en te disant pour une fois quelqu'un m'a écouté et m'a répondu , alors cette journée à eut un côté positif sur ma vie, pourquoi est-ce que demain une autre chose positive ne pourrait pas m'arriver?(ne serait-ce que l'apparition d'un rayon de soleil ou le bonjour d'un voisin ...)
à bientôt peut-être.
josiane..eustache
Portrait de cgelitti

Parlez en tout cas, continuez ainsi : chercher un psy , un ami a qui vous confiez -ne cogiter pas seul ! faites du sport , de la marche : une activité physique aide aussi - chercher le positif ds votre vie : yen a sûrement - faites du bien autour de vous
bon courage
josiane
jacqueline
Portrait de cgelitti
courage, il faut tenir bon, allez voir un psy dans un centre medico psychologique il parait que c'est gratuit et changez d'avocat car malheureusement il y en a beaucoup qui ne font pas beaucoup d'efforts pour défendre leurs clients ! a-t-on des preuves de ce que l'accusation avance ? quel age a votre fils il a peut etre droit a la parole, bref tenez tete et encore courage
Julian
Portrait de cgelitti
Ne perds pas courage. Effectivement certains moments nous paraissent noirs, rien ne va, on se dit que ça ne finira jamais. C'est le propre de la situation de déprime.
Ta rappelles tu un vieux chagrin d'amour que tu as eu, adolescent par exemple ? Le Monde semblait n'avoir aucun sens sans cette fille... et puis petit à petit, ça disparait ! On sait pas trop pourquoi, on se demande pourquoi on a été aussi auveuglé par la tristesse.

Je dis pas que ton cas est à l'image d'un petit chagrin d'amour d'ado, mais tout ça pour dire que des situations qui nous paraissent infernales ne sont jamais infinies.
Parle de ton problème, de ce que tu ressens, garde contact avec tes amis, tes proches, rappelles toi que tu es dans ton bon droit, qu'il y a une justice dans ce pays, même si elle est longue à agir, et que tu as affaire à des gens qui ont un grain dans la tête, c'est tout.
Sujet vérouillé