emilie
Portrait de cgelitti
Je suis en plein avortement médicamenteux (2eme prise de medicaments dimanche 26/12)et je le vis très mal. Je sais pourtant que c'était le choix à faire, garder cet enfant n'aurait pas été raisonnable. Je suis tombée enceinte sous stérilet, je ne suis avec mon ami que depuis 4 mois et de plus il est en recherche d'emploi, je viens de commencer un nouvel emploi, et je suis déjà maman de 2 superbes petites filles. Rien qui ne collerait avec cet enfant, j'ai pris la décision d'avorter en connaissance de cause. Mais c'est cependant excécivemment douloureux et difficile. Les pertes de sang sont très importantes, avec à chaque fois que je change de serviette, la crainte d'y trouver quelque chose ressemblant à un embryon. J'appréhendai qu'on m'impose un avortement par aspiration, parce que ayant fait des études médicales, je sais comment l'ont y procéde et j'ai déjà eu a vider les pots et nettoyer les instruments servant à l'aspiration, je ne voulais donc pas avoir cette image. Mais maintenant, je le regrette presque... Je n'arrive pas à accepter d'avoir tué ce futur enfant. Même si ma raison me dit que j'ai fait le bon choix, mes tripes sont en manque de cette vie. Surtout que j'ai toujours désiré 3 enfants. En résumé, je suis paumée. L'avortement est fait, aucune possiblilite de revenir en arrière. Mon ami ne comprend pas ce que je ressens. Pour lui, c'était la seule solution. Je me sens "larguée", prise entre la déception, la raison, le dégoût. Me semblant sans soutien même si ma mère et mes meilleures amies tentent de me remonter et me soutenir. Il me faut mener de front cette épreuveet tenter d'en ressortir la tête haute et sans culpabilité. Mais j'ai cependant besoin de votre aide, de vos témaignages, qui m'aideront dans ces moments au combien difficiles. Par avance merci à celles qui me répondront.
emilie
Portrait de cgelitti
bonjour
je voulais proposer une petite solution pour reguler ses ornomes les infusions de sauge sont tres recommandé sans modération toutes la journée ainsi que la soupe d'ortie a faire quotidiennement les deux reunis cela aide et fait du bien . voila un petit clin d'oeil
Meryem
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Je viens de me faire avortée il y a environ 1 mois, et j'ai enduré ce que tu as vaicu mais bon il faut qu on assume notre choix, j'ai juste une simple question, mon médecin m'a conseillé de prendre la pillule pour réguler mes hormones, est ce que je peux arrêtre la prise de cette pillule juste après parce que j'ai envie d'avoir des enfants, ou bien il faut prendre la pillule 3 mois après l'avortement, conseillez moi ?
Merci
Meryem
emilie
Portrait de cgelitti
c efficace !
aqua
Portrait de cgelitti
Je suis la 1 er à t'ecrire ?? C normal je suis .... ta cop ! Tu as pris la bonne decision !! bien sûr tu culpabilise c'est normal, G culpabilisé des années apres mon IVG me disant "mon enfant aurait tel âge cette année" surtout quand arrivait l'anniversaire de BEN, mais je savais aussi avoir pris la bonne décision , ou j'essayais de le croire !! car moi je n'etais pas dans ta situation ... , donc encore plus dur et plus culpabilisant ...
Par contre avec l'IVG par aspiration tout se passe beaucoup plus vite je crois, et tu ne te rends compte de presque rien , ( j'etais à moitié ds les vaps ),mais bien sûr G versé ma larme aussi !!
Si çà peut te consoler mon homme n'etait pas là ce jour là à mes côtés ... seulement le soir à la maison ...et il a eu la même réaction que ton ami ... presque de l'indifference ... les hommes ne comprennent dejà pas les grossesses et les changements d'humeurs des femmes enceintes .. comment veux tu qu'ils comprennent ce qu'on ressent apres un avortement " provoqué" Pour eux ce n'est un enfant que lorsqu'ils le voient et le tienne dans leur bras , et encore ... ils ne réalisent pas tout de suite quand ils deviennent père ...alors un embryon ....c'est de l'abstrait !!!
Ton état va durer un petit moment ma grande , par la suite tu y penseras encore de temps en temps ...mais tes pepettes te pousserons à avancer ... et puis un beau jour tu pourras nous refaire un petit Bébé dans de bonnes conditions ...
Ne pleure plus ... je te vois !!! et si tu as besoin .. je serais toujours là, tu le sais , le net sert à çà aussi ...l'amitié et le réconfort ...
Je t'MMMMM gros bisoussssss ta M...tte
gyp
Portrait de cgelitti
La pilule n'empêche pas d'avoir des enfants. Quand on arrête de la prendre, le cycle normal se remet en route.
Il faut que tu suives le traitement de ton médecin le temps qu'il a conseillé et même plus si tu ne souhaites pas tomber enceinte à nouveau. Mieux vaut prendre la pilule pendant 1 an, 2 ans ou plus que de faire des ivg répétées (c'est bien moins néfaste pour la santé).
Sujet vérouillé