kafyab
Portrait de cgelitti

bonjour a tous.j'ai 36 ans je fume depuis 18 ans a raison d'environ 25 cigarettes par jour.je prend l'option patch 21mg,sucette et bouteille d'eau.j'ai deja arrette 4 fois environ 4 mois et puis rechute malheureusement.je viens sur ce forum pour echanger sur tout les moyens psychologiques et techniques de tenir et gagner mon pari contre cette cigarette!!merci a tous et j'espere a tres vite..

tibout2159
Portrait de cgelitti

arret avec zyban en decembre 2009 : assez dur les 1ers jours.J'ai arreté pendant 11 mois et stupidement j'en ai repris une et j'ai refumé de novembre 2010 à mai 2012. J'ai arreté depuis le 25/05 tjs avec zyban mais un seul comprimé/jour, j'ai meme l'impression que sans je serais aussi zen.Je prend du KUDZU ( deux gélules ts les matins c'est une plante) + elixir fleur de bach qui je pense me fait beaucoup de bien ( c'est un mélange special pour l'arret du tabac). J'ai repris mes bonnes habitudes de non fumeuse c'est à dire la tisane, le thé et un peu de café qd meme mais qui passe de moins en moins bien.D'apres mon expérience de fumeuse puis non fumeuse, je pense que le plus important , c'est l'état d'esprit dans lequel on se trouve pour l'arret. Je vous conseille de lire le livre d'Allen Carr qui m'a beaucoup aidé lors de mon 1er sevrage, je le relis actuellement et le garde à portée de main pour relire les passages qui m'aident le plus. Il ne faut pas considerer son arret comme un sacrifica mais au contraire comme qqe chose de positif et pour moi cela marche. Bonne défume à tous ! je ne me suis jamais senti aussi bien que lors de mes sevrages bizarrement, je vous assure: on se sent libre et sain!

rinran
Portrait de cgelitti

 

Après plusieurs rechutes,

J' ai arrêté avec ce livre  :  La méthode simple pour en finir avec la cigarrette  ALLEN  CARR.

 

 

 SUPER EFFICACE  ET FACILE

kafyab
Portrait de cgelitti
Bonjour, Eh ben moi, j'ai cinquante huit ans, j'ai fumé pendant 23 ans, j'ai arrêté pendant 16 ans, j'ai repris depuis quelques temps. Que dis-je? je suis retombé dans le piège à la fin de l'année 2011, je me suis promis de m'arrêter le 15 janvier, j'ai tenu une quinzaine de jours. Je me suis à nouveau promis de m'arrêter le 10 mai , j'ai tenu une semaine. De plus en plus, le statut de fumeur me pèse. J'ai vraiment le sentiment d'être piégé, d'avoir pieds et poings liés par ce P... de produit Le 31 mai 2012, je suis allé voir mon médecin pour qu'il m'aide il m'a prescrit une boite de patch. Jusqu'à ce jour j'arrive à tenir mais ce n'est pas gagné. Mon expérience me prouve que ce n'est jamais gagné. Ca n'a jamais été la dépression ou la déprime ou les autres qui m'ont poussé à fumer. Mais comme un besoin interne d'autodestruction. Comme un vice, comme une plaie, que j'ai pu de nombreuses fois interpréter comme du plaisir. Je mêlais impunément Eros et Thanatos. Pendant mes périodes fumistes j'ai tentatives de suicide, mariage, divorce. Pendant ma longue période d'abstinence, j'ai divorcé, changé de pays. Je marche, je cours, je fais du yoga. Malgré cela il y a cet attrait du produit contre lequel je dois lutter de façon constante.
Armida
Portrait de cgelitti

Alors bon dimanche Lorenzo !

Je ne peux pas te donner de conseils pour lutter contre.

La lutte m'a toujours conduit à l'échec, surtout que j'ai arrêté 5 ans et repris sous le coup d'une énorme frayeur, donc dans un état second, sans avoir vraiment cassé l'habitude. Depuis, toutes mes tentatives se solvaient par un échec compte tenu de la peur du "plus jamais une seule taffe".

Grâce à l'hypnose, j'ai compris qu'en pensant manque, interdit, souffrance, mon inconscient ne pouvait rien mettre en place pour me protéger. Et les vieilles habitudes reprenaient le dessus. Idem en détestant celle qui fut la compagne de mes peurs, mes peines, mes joies et mes pauses. Mais j'ai appris à vivre sans et créer d'autres habitudes. Et je peux t'assurer que je viens de passer 3 mois à faire face à la prise de poids, la nervosité et la fatigue dus à un nouveau dérèglement thyroïdien sans songer à prendre mon ex-doudou ... J'ai pensé ironiquement à cet objet, me sachant la plus forte et n'ayant aucune envie de l'aspirer ! J'ai croqué mes radis, acheté des vêtements XXL en attendant la stabilisation du traitement. Et tout va bien.

Tu peux jeter un coup d'oeil sur le sujet parlant de l'hypnose pour arreter de fumer.Il y a plein de techniques qui font leur preuve. Perso, je parle dans les pages 62 ou 63 de celle que j'ai téléchargée en juin dernier.

Bonne continuation sur un nouveau chemin !

lili_m
Portrait de cgelitti

Bonjour,

J'ai arrêté dimanche également. J'ai 34 ans, j'ai commencé à fumer à 16 ans (18 ans de tabagisme à mon actif, tout comme toi).

Il s'agit de mon 3ème arrêt : j'ai tenu 2 mois sans difficulté majeure la première fois, 3 semaines la seconde. 

Mon premier sevrage était "expérimental", je l'ai plutôt bien vécu, j'avais le sentiment de rompre avec une mauvaise habitude. Je n'ai pas pris de substitut nicotinique, mais j'ai suivi une cure de magnésium.

Après 2 mois de défume plutôt sereine, j'ai stupidement accepté une cigarette lors d'une soirée alcoolisée (j'ai cédé à un excès de confiance en moi - je pensais me limiter à cette entorse). J'ai (re)découvert avec cette seule cigarette combien fumer me procurait du plaisir - j'ai même aimé le court vertige qui accompagne la première bouffée, et qui me rendait malade lorsque j'ai commencé au lycée. Au-delà du rituel (la cigarette constituait un genre de marqueur de début/fin d'activité), j'ai réalisé que j'adorais fumer. J'ai résisté quelques jours, me limitant à quelques cigarettes roulées en soirée, puis j'ai repris mon rythme de croisière (entre 10 et 20/jour).

Mon deuxième arrêt a été franchement plus difficile et bref, et de mes 3 tentatives, celle que j'ai débutée hier est de loin la plus éprouvante, parce que je connais mieux les mécanismes du sevrage, et mes propres limites face au manque.

Par chance, je peux continuer de boire du café et de la bière sans devenir dingue...

Un constat qui pourra peut-être t'être utile : lorsque je sors dans un endroit inhabituel, je suis moins tentée - même en compagnie de fumeurs.

Bon courage !

lorelei1970
Portrait de cgelitti

Bonsoir rinran. Je suis en train de le lire depuis quelques jours et c'est la seule chose à laquelle je crois et qui me donne l'envie, le courage. Votre témoignage me conforte encore un peu plus sur l'opinion que je me suis faite. Merci  !

Sujet vérouillé